Preview : Aftercharge

Aftercharge

Xbox One

Preview : Aftercharge

Ce week-end nous avons été conviés à l’Alpha fermée d’Aftercharge, un titre 100% mulitjoueur développé et édité par le studio Chainsawesome Games. Cette dernière ne se déroulait pas sur Xbox One mais sur Steam, sauf que vous vous doutez bien que si on prend le temps de vous en parler c’est que le titre est également prévu sur notre console favorite ! Point de date de sortie précise mais cela devrait se faire dans l’année. Quid de nos impressions ? C’est parti !

Les invisibles VS les invincibles

Aftercharge propose du multijoueur compétitif basé exclusivement sur des objectifs. On plante le décor : deux équipes de 3, l’une est invisible et doit détruire les générateurs d’énergie, l’autre est invincible et doit les protéger. Pourquoi c’est une bonne idée ? Parce que le concept pousse forcément les deux équipes à mettre en place des stratégies pour atteindre leur but. Point de course au frag ou à l’exploit individuel. Pour diversifier encore plus les potentielles synergies de groupe, Chainsawesome propose plusieurs classes, quatre pour être précis, et chacune dispose de ses capacités propres.

Fast & Furious 9

Six joueurs et des cartes vraiment petites, cela semble peu mais c’est au final une volonté des développeurs pour rendre l’enchaînement des parties ultra rapide. Et cela marche ! En une quinzaine de minutes nous avons enchaînés 8 parties en incarnant alternativement les deux camps. Aftercharge fera partie de ses jeux que nous lançons rapidement avec 2 potes pour se faire quelques parties à l’instar d’un certain Rocket League dont il reprend la génétique : un concept simple mais d’énormes subtilités de gameplay.

Une ombre au tableau

Le concept risque toutefois de s’essouffler rapidement. On ne peut strictement rien reprocher au titre de manière objective : les commandes au pad Xbox répondent bien, visuellement c’est attrayant avec ce style SF / Néon, techniquement c’est propre et le fun est au rendez-vous. Seulement l’avenir d’un tel titre est déterminé par sa popularité et le suivi des joueurs. De ce côté-là, une dure tâche attend Aftercharge : gagner à se faire connaître. Et tant mieux si nous parvenons à attirer votre curiosité car nous avons vraiment pris notre pied durant 1h !

Je suis tombé dans la marmite Xbox en 2003 et depuis je n'ai plus besoin de potion magique pour m'intéresser à tous les jeux qui sortent sur ces belles machines au fil des années. Je suis accessoirement un PGM en mousse.

Vos réactions

Mot de passe oublié