Test – Destiny 2 Renégats, une deuxième vie pour le jeu

Destin 2 est un jeu avec une grande communauté et de nombreuses mises à jour. Le titre se peaufine au fur et à mesure et nous avons droit à la première grande extension « Renegade ». Annoncée presque comme un jeu à part entière, les attentes sont grandes. Cette nouvelle aventure saura-t-elle donner au titre de Activision un second souffle ? Éléments de réponse ici.

Sortons les poubelles

Pour faire un jeux video AAA, il faut deux éléments : un développeur et un éditeur. L’éditeur dispose de grands moyens pour financer le créateur. Tout pourrait être parfait mais naturellement quand les attentes du développeur sont liées à la qualité des jeux vidéo, celles de l’éditeur sont nettement plus spéculatives et se concentrent généralement sur l’investissement. Destiny 2 est un cas d’école puisqu’il rassemble Activision, éditeur à la réputation sulfureuse, et Bungie, studio créateur de Halo et de Destiny premier du nom.

Trions les déchets

Alors parlons du pire en évacuant directement le système économique de Destiny 2 Renégats. Le jeu nous revient en boite contenant Destiny 2 + Extension 1 et 2 + Renégats contre 60€. Rien de choquant et même une plutôt bonne idée pour ceux ayant raté le jeu à la sortie. Mais bon voilà, ouvrons la boite et découvrons ensemble un CD de base avec un code de téléchargement. Sachant que le jeu de base se trouve à moins de 10€, n’espérez pas revendre un jour quoi que ce soit.
Bon c’est déjà pas génial, mais Activision réussit à faire pire, croyez moi. J’ai bien dis « un seul code ». Partons donc du principe que vous avez déjà payé votre jeux + Season Pass 99€ il y a un an. Et bien en achetant cette édition “Renégats” en boîte, vous ne pourrez pas céder les extension que vous avez déjà à un tiers, non, au lieu de ça vous les posséderez deux fois ! On touche déjà les limites de l’honnêteté mais allons plus loin.

Mettons que vous avez déjà le jeu en version dématérialisée et ses extensions, vous allez sur le jeu et vous sélectionnez “Renégats”, le lien vous ramène directement sur le store pour un achat à 99€ comprenant une édition avec les extensions que vous avez déjà ! Il vous faudra faire vous même une recherche sur le Xbox Store pour trouver, bien cachée, la dite extension à 40 euros. Honteux !

Et recyclons !

Vous avez maintenant le jeu et vous le lancez. Sans spoiler je vous dis de suite que le scénario io est sombre, bien plus qu’à l’accoutumée. Le tout est mis en scène superbement par des cinématiques hollywoodiennes absolument bluffantes mêlant précalculé et gameplay. C’est beau, vraiment très beau, et cela nous donne envie d’en voir plus sur le Lore important de Destiny. Cette histoire vous emmènera à vous venger de la mort d’un personnage important de la série à travers le monde, passant au devant de planètes à la direction artistique très inspirée. Pour mener votre tâche, vous devrez triompher de nombreux vilains ayant chacun leurs particularités. Comme il fallait s’y attendre, nous avons un super vilain accompagné d’autres vilains un peu moins super. A noter également une inspiration Comics plutôt bien maîtrisée dans cette aventure.

Et sublimons !

Parlons du meilleur désormais. Bungie a du savoir faire : en terme de gameplay d’abord Destiny est un exemple de confort de jeu, d’interface, de Hub. Tout tombe sous les doigts et les petits nouveaux auront de suite une sensation de surpuissance grisante grâce à un shoot nerveux et intelligent. Le nombre impressionnant d’armes (ils ont même rajouté un arc pour faire comme 99% des jeux) et pouvoirs permet de créer de nombreux build PVE ou PVP. Mélangeons cela a un système de loot très correct qui permet à tous de monter un personnage au maximum sans passer à la caisse.


Alors Destiny 2 ça donne quoi 1 an après ?

Et bien imaginons que vous sortiez d’une grotte et que vous tombiez nez à nez avec ce jeu ? Nous parlons d’un FPS sérieux, au gameplay quasi irréprochable, au Lore intéressant et impressionnant, avec une durée de vie considérable désormais (comptez bien 40 heures pour en voir le bout avec un nouveau personnage) une rejouabilité motivée par l’envie d’avoir tous les builds possibles. Des graphismes corrects sublimés par une Direction Artistique parfois superbe et un 30fps constant en toutes conditions, même sur votre vieille Xbox One. Nul doute, Destiny 2 est un incontournable et un bijoux de création malheureusement plombé par un système économique douteux, quasi sectaire, qui ne permettra qu’aux plus fidèles prêts à remettre la main à la poche dans 6 mois, de profiter pleinement de l’aventure.

Test du jeu réalisé sur Xbox One X

+ Les plus

  • Le gameplay
  • Le lore
  • La direction artistique
  • La durée de vie

- Les moins

  • La répétitivité des quêtes
  • Le système économique
8

7

  1. Il est peut être temps de m y mettre ….

  2. Je trouve cher payé les DLC sur ce jeu.
    Et pourtant j’y ai passé du temps sur la vanilla mais autant de pognon pour du contenu ça me dégoûte un peu (surtout qu’il semblerait qu’il faille qu’on passe à la casserole tous les ans si on veut continuer).

    • le probleme est la recompense de celui qui a attendu sagement l’édition complète et la punition de celui qui as acheté day one.
      La logique voudrait récompenser le joueur fidèle.

  3. Le système économique est abusé… et on risque d’avoir le même avec Anthem.

  4. Un jeu excellent et nul doute que son extension l’est aussi mais hélas victime d’un système d’achat qui a vécu.
    Payer ses jeux deux voire trois fois ce n’est plus possible aujourd’hui.
    Il est temps que Bungie abandonne comme l’ont fait d’autres éditeurs, cette logique économique qui a été au final un mauvais choix financier.

  5. En y regardant de plus près, le découpage du mode histoire du jeu n’est vraiment pas terrible, car en fait cela rends l’histoire anecdotique.

    Pour être plus clair, si l’enchainement du début est prenant, la manière de faire la chasse aux barons m’a complètement sortie du trip, même si les missions sont pour certaines vraiment sympa (notamment la farceuse qui te fait croire que…mais en fait non ^^)

    Sinon, je trouve le test un peu succin (ou est la partie multijoueur ? et notamment celle concernant le mode Gambit ?)
    Et c’est dommage de ne pas évoquer le challenge que procure la cité des rêves, car si faire une place lorsqu’on y accède avec une peu moins de 500 de lumière, quand toutes les activités nécessitent (en lumière conseillée) entre 10 à 30 points de plus, ça pique vraiment :-P

    • Bonjour. Je comprend que le test peu paraitre un peu court . Ceci étant j’ai du faire des choix et je me suis plutot porté sur l’ensemble du jeu et de la partie PVE qui est pour moi la plus importante. En effet le PVE est la partie “obligatoire” du jeu contrairement a un rainbow six, call of, overwatch ou on peu allegrement se passer de toute campagne.
      C’est donc bien le PVE qui determine pour moi si le jeu vaut le coup d’etre fait et la partie PVP est un bonus sympathique, je n’en parle pas simplement car je mentionne bien le gameplay parfait du jeu, et donc, de son entiereté.
      Je n’ai pas noté de challenge particulier pour la cité des rêves de mon coté. pas plus que sur les anciens, raides.
      Pour finir j’ai fais ce test pour noter le jeu dans son ensemble, aujourd’hui à 60€ en rayon, si seulement le dlc aurait du etre teste j’aurais surement modifier deux trois chose.
      PS: l’enchainement des baron perturbe un peu c’est clair, mais avec le recul yavait il vraiment de meilleures solution? Beaucoup de joueur se demotive au bout de 10 heures de jeu et ça bungie le sait, or destiny donne obligation au joueur de finir le jeu pour en apprecier tout le contenu post generique. Je pense qu’ils on été obligé de tirer au plus court pour maintenir le public a flot .

      Merci de ta lecture en tout cas

Vos réactions

Mot de passe oublié