The Fall Part 2 : Unbound

Second volet d’une trilogie, The Fall Part 2 : Unbound reprend l’aventure d’A.R.I.D., l’IA du scaphandre d’un cosmonaute, qui tentait durant le premier opus de protéger son occupant après un accident. Ses pérégrinations digitales avaient enthousiasmé la critique pour sa narration à sa sortie en 2014.

S’articulant graphiquement et du point de vue de la jouabilité avec le premier volet, ce point‘n click nous replonge dans l’ambiance très réussie d’un monde clair obscur parsemé d’énigmes à résoudre qui révèle ses secrets et mécanismes pas à pas. Si le portage à la manette de cette jouabilité particulière propre aux jeux PC est correct avec une utilisation bien pensée des sticks et des gâchettes, gare cependant à la traduction française du titre, parfois approximative. Il est préférable d’y jouer en anglais. Dès le début un rapide résumé facultatif de l’aventure précédente est proposé.

Dans cette suite, il s’agira de combattre cette fois-ci un ennemi humain qui tente de vous entraver avec une ligne de code. Vous n’aurez alors pas d’autre choix que de contourner et neutraliser cette menace grâce aux éléments de votre environnement. Pour cela vous prendrez le contrôle de trois robots ayant leur propres limitations avec lesquelles il faudra composer. Une fois posés ces éléments de gameplay, le joueur sera confronté à des ennemis qu’il faudra combattre et une multitude d’énigmes à résoudre, usant de ficelles qui firent les beaux jours de ces jeux « d’avant » qui parfois nous arrachaient (au sens propre) les cheveux de la tête. Pour y parvenir il faudra explorer avec minutie des environnements très vastes. Une parfaite compréhension de leur articulation avec vos hôtes (robots) sera indispensable pour réussir vos niveaux.

Pendant que vous grillerez vos neurones à réfléchir, comme si cela ne suffisait pas, le risque d’être attaqué sera omniprésent. Heureusement le jeu propose deux modes de difficulté, dont un bien plus tranquille pour ceux qui souhaitent essentiellement se concentrer sur les énigmes. La force réelle du titre est sa narration et le propos philosophique en filigrane. The Fall 2 poursuit la trame entamée avec le premier volet et la propulse vers de nouvelles perspectives. C’est bien un jeu de notre époque faite de doutes et de questionnements.
Je n’en dévoilerai rien, mais j’ai adoré l’histoire (les fans de lecture de Science Fiction seront servis) et c’est clairement la force du jeu.
J’ai moins aimé la traduction française parfois atroce et certains bugs (gâchette inopérante lors d’attaques). A noter que le jeu est testé sur une version éditeur.


Plus long (plus de vingt heures de jeu) plus vaste, des éléments de gameplay nouveaux avec une orientation plus « action », The Fall Part 2 ravira ceux qui ont aimé le premier chapitre de la trilogie et les replongera dans cet univers envoûtant, magnifié par une direction artistique maîtrisée.
C’est un jeu néanmoins difficile qui demandera beaucoup de réflexion et frustrera les moins patients.

7

Mot de passe oublié