Dying-Light-2-pk-1

Dying Light 2

Xbox One

Avis – Dying Light 2, un GOTY en approche

Il y a une semaine, lors de la gamescom 2019, j’ai eu la chance d’assister à une présentation de Dying Light 2. Menée par Timon Smektala, Lead Game Designer du jeu, cette entrevue fut l’occasion d’en apprendre davantage sur le gameplay et sur l’histoire du titre. Celle-ci se déroule 15 ans après le premier opus, dans un monde toujours occupé par les infectés.

Previously, on Dying Light

Si vous n’avez pas joué au premier épisode, sachez que Dying Light premier du nom vous propulse en Turquie. Dans la ville d’Haran, un virus évolué de la rage est relâché sur la population qui se transforme alors en zombies. Dans la peau d’un agent de terrain, vous devez retrouver l’origine de cette contamination, mais tout ne se passera pas exactement comme prévu. Un scénario classique au possible mais qui cachait une liberté d’action assez folle et un système de crafting très bien pensé.

Dying-Light-2-pk-6

Et ce système est évidemment de retour dans Dying Light 2. Vous pourrez toujours apporter des améliorations à vos armes et en crafter des plus puissantes avec ce que vous pouvez trouver dans le monde extérieur. Avec le temps, les armes à feu sont devenues rares, mais il n’est pas impossible d’en croiser ou de trouver des armes de fortune utilisant la pression pour tirer des projectiles. Évidemment l’arc restera l’arme à distance la plus présente de par sa simplicité de crafting. Cependant soyez vigilant, 15 ans plus tard les choses ne se sont pas améliorées. Notre espèce est entrée dans le “modern dark age” et la vie devient survie. Le jour, les bandits ou les survivants affamés chercheront à récupérer ce qu’ils peuvent, ou à le voler, même si cela implique la violence. La nuit les infectés craignant la lumière UV du jour sortent pour s’en prendre aux vivants restants. De ce fait la vie s’est progressivement déportée sur les toits ou dans de grandes fortifications.

Comme précisé dans notre précédent news, dans cet opus nous jouerons Aiden Caldwell, un infecté survivant. Grâce à votre force et votre agilité, vous pouvez accomplir des choses que personne d’autre ne pourrait réaliser. C’est pour cela que vous serez souvent impliqués lors de décision importantes à prendre. Car oui, vous aurez dans Dying Light 2 la lourde responsabilité de prendre le destin de vos congénères entre vos mains. Et d’en assumer les conséquences.

A qui ferez-vous confiance ?

Depuis mon entrevue en Behind Closed Door, une vidéo du jeu a été partagée. Disponible sous ce paragraphe, celle-ci illustre bien la volonté des développeurs d’installer le choix au cœur de l’histoire Dying Light 2. Certains choix seront mineurs et changeront uniquement le chemin que vous devrez prendre pour atteindre votre objectif. D’autres cependant, seront bien plus cruciaux. En effet, vous pourriez avoir à choisir de faire confiance à l’un ou à l’autre voire, pire, devoir choisir qui vivra ou mourra. Timon Smektala a d’ailleurs pu insiste lors de cette présentation sur l’envie du studio de mettre l’accent sur la diversité des choix possible pour progresser dans le jeu. Certains d’entre eux aboutiront par conséquent à de vrais twists, comme la découvertes de nouvelles zones à explorer, qui vous apporteront de nouvelles quêtes et secrets à découvrir.

Pour cela vous aurez le droit a votre dose de parkour. Dans cette ville en ruine, vous escaladerez les grattes-ciel, sauterez entre chaque bâtiment, utiliserez du cordage, des échafaudages, des échelles voir même des débris pour vous frayer votre chemin. Tout peut vous aider à traverser les différentes zones qui s’offrent à vous. Que vous soyez terre à terre ou un acrobate dans l’âme, le jeu vous comblera par la liberté qu’il offre. C’est un monde ouvert donc tous les chemins sont possibles et il en même de même face aux confrontations que vous offre le jeu. Éviter le combat grâce à la discrétion ou foncer dans le tas, ce choix est vôtre.

Comme vous avez pu le voir, le jeu est très beau. Manette en main, Aiden est très réactif. Switcher entre combat et fuite se fait très facilement et permet ainsi de faire face à tous les dangers. Sur la séquence aperçue, le titre ne souffrait d’aucun ralentissement le long de notre parcours dans la ville. Tout est très fluide et d’une constance rare, malgré des éléments affichés en nombre par moment. D’ailleurs, certains “évènements” se déroule en temps réel selon votre aventure et viennent modifier le plan de la ville. Et dans ces cas précis, comme un sol qui s’écroule, Dying Light 2 n’est guère plus perturbé.

Dying-Light-2-pk-5

Hype Maximale

Dying Light 2 m’a fait une forte impression. Les possibilités de crafting sont nombreuses, bien plus que dans le premier opus et la technique est irréprochable. Le gameplay semble lui aussi aux petits oignons et devrait mettre tout le monde d’accord. Il reste désormais à s’assurer que la notion de libre arbitre soit effectivement impactant dans le jeu. Les développeurs en ont fait un axe de communication et un manquement sur ce point serait une déception. Néanmoins, de ce que j’ai pu en voir, certains seront véritablement capables de bouleverser le déroulement de l’histoire. De quoi sans doute assurer une bonne replay value à un titre qui s’annonce extrêmement prometteur. Nul doute que les fans du premier opus tout comme les nouveaux venus seront comblés avec ce nouvel opus. J’y met ma main à couper !

Attrapez les tous ! Non je ne parle pas de Pokémon mais de succès. En effet je suis un adepte de finir un jeu à 100%, je joue énormément et j'ai une liste de jeux à faire qui ne fait qu'augmenter (merci le GamePass ;) ) Donc si je ne suis pas là, c'est que je joue.

2

  1. C’est vrai que ça à l’air pas mal tous ça !! Ya plus qu’à espérer que ça ne sorte pas en septembre !!!! :) :)

  2. Franchement le jeu a l’air super beau mais de mon côté, je vais passer mon chemin car ce n’est pas du tout mon genre. Et puis Gears 5 arrive!!!

Vos réactions

Mot de passe oublié