Avis – Paranoïa: Happiness Is Mandatory, à en devenir paranoïaque

Je poursuis mon  périple à la gamescom 2019 avec Bigben, un autre éditeur français, connu pour la série WRC ou encore ses courses de moto GP. J’ai eu l’opportunité d’approcher Paranoïa: Happiness is Mandatory, grâce à une présentation puis via une prise en main.

De quoi devenir Paranoïaque !

Paranoïa est un RPG à l’ancienne (comme les chips !), dans un monde rétro futuriste. L’histoire se déroule dans le dernier refuge humain, le complexe Alpha, régi par l’Ordinateur, où bonheur, joie et propreté sont les maîtres mots. C’est un RPG bien différent de ce que vous pouvez croiser de nos jours. Il n’y a ni expérience ni niveau, uniquement une progression de l’histoire.

Le jeu se base sur une barre de trahison. Vous devrez donc choisir vos actions ou vos réponses précautionneusement. Si celle-ci atteint 100%, vous serez éliminé par l’Ordinateur et un clone de vous-même, sans la mémoire, vous remplacera. Pas de place pour les héros donc. Chaque mission, vous devrez choisir 3 personnages parmi 9, qui se débloquent au fur et à mesure, pour vous accompagner. Mais prenez garde, ce sont des collègues et non des amis. En effet, ces derniers œuvrent pour eux-mêmes et non pour vous. Ils n’hésiteront pas à vous faire un coup bas qui risque de vous porter préjudice une fois le compte rendu à faire après chaque mission à l’Ordinateur.

Serez-vous un suiveur ou un traître ?

Vous serez donc un Clarificateur, au service de l’Ordinateur, l’autorité absolue de l’univers de Paranoïa. Et il ne vaut mieux pas le regarder de travers ou lui faire front, ou vous mourrez tout simplement. À la même manière des RPG “classiques”, les phases de combats se passent en temps réel, cependant, une pause tactique est disponible pour analyser le terrain et demander un repositionnement de vos gars ainsi que leur ordonner qui attaquer par exemple.

Paranoïa vous incite à explorer les cartes/donjons pour récupérer de l’équipement ou du consommable qui vous permettront de finir plus aisément la mission. Cela dit, l’équipement n’est utilisable que dans les donjons, il vous est fourni avant de partir, et doit être rendu à votre retour. Vous pourrez utiliser le marché noir pour cacher certains de vos équipements pour le réutiliser dans les donjons suivants. Cependant, ne vous faites pas prendre, car cela est considéré comme de la trahison.

Unique en son genre !

La sortie sur console devrait suivre d’assez près celle pour PC qui est prévue le 30 octobre. Pour cette fin d’année donc. L’aspect de trahison est unique en son genre pour un RPG, il va falloir se munir de stratégie pour ne pas se faire prendre lors de nos actions contre l’Ordinateur. Le jeu est beau et très prometteur. Je le recommande fortement, en tout cas, moi je le prends c’est sûr !

Attrapez les tous ! Non je ne parle pas de Pokémon mais de succès. En effet je suis un adepte de finir un jeu à 100%, je joue énormément et j'ai une liste de jeux à faire qui ne fait qu'augmenter (merci le GamePass ;) ) Donc si je ne suis pas là, c'est que je joue.

1

  1. Concept original qui peut faire ce jeu plus qu’un énième rpg..a voir

Vos réactions

Mot de passe oublié