Test – Bite the Bullet, la surprise du chef !

Voir sur le Microsoft Store

C’est marrant d’être testeur, ça te sort de ta zone de confort, de ton traintrain quotidien sur PUBG (ou autre jeu chronophage) et te fait découvrir de vraies perles. Bon OK, j’avoue que c’est assez rare. Mais quand cela arrive : quel ravissement ! Et quel plaisir de le partager également ! Car oui, alerte spoiler, Bite the Bullet s’inscrit dans cette logique, et voici pourquoi.

Note du testeur : test garanti sans jeu de mot beauf 3000.

Moi vois, moi tue… et moi bouffe !

Le futur. Et bien sûr, c’est une catastrophe sanitaire, écologique et économique. So 2020 en somme, mais encore plus loin dans le temps. Donc bonne nouvelle, l’humanité survit. Joie. On incarne un ou une mercenaire au choix, qui sera au service d’une corporation. Son boulot ? Récolter un maximum de matériel génétique sur les ennemis… et les boulotter frénétiquement pour se fortifier, recouvrer de la santé ou même se mettre dans un état de rage ultime quelques secondes ! Défoulant au possible.

Chewie et Chewella découvriront au fur et à mesure que ce n’est pas vraiment une démarche éco-responsable de la part de leur employeur, la DarwinCorp. Le tout raconté sous forme de dialogues textuels malheureusement totalement en anglais. J’ai essayé de suivre un tant soit peu (ouais, deux minutes) puis je les ai passés pour me lancer le plus rapidement à l’action. D’ailleurs, je signale qu’il y a des références à la pop culture un peu partout. Toujours amusant.

Il faut mordre la balle !

Bite the Bullet est un jeu de tir strictement solo en 2D, un brin sanguinolent, tout en pixels et en dégustation sur place. Les armes à récupérer et à améliorer au fur et à mesure permettent d’assommer les ennemis et de les rendre prêts à être mangés… ou terminés, à vous de voir. Les bouffer permet de récupérer des ressources pour fortifier, se soigner etc. Encore faut-il faire attention à ce que Chewie et Chewella ingurgitent. Certains aliments seront périmés, les empoisonneront et les feront vomir. Les figeant quelques secondes, les mettant à la merci d’un bestiaire varié de goules, robots et trucs chelous non-identifiables.

Dès les premières secondes, le jeu pue (mais pue bien ^^) la testostérone rigolote des films et des jeux des années 80/90. Une sorte d’hommage à Rambo, Contra et consort mais avec des composantes RPG grâce à des arbres de talents qui dépendront de… votre régime alimentaire ! C’est n’importe quoi, j’adore. C’est dingue, j’adhère !

J’en suis au quatrième monde sur les huit disponibles, et il faut compter pas moins de 30 minutes pour les traverser et accéder à un boss. Classique. Et bonne nouvelle, la partie shooting est aux petits oignons avec seize directions de tir et la possibilité de tirer tout en étant immobile. La partie plate-forme n’est pas en reste avec le double saute et un dash rageur. Un régal. Mourir n’est pas vraiment un souci, la progression (et le niveau du perso) recommence simplement au sous-niveau dans lequel Chewie et Chewella étaient rendus. Pas punitif pour un sou.

Conclusion

Bite the Bullet est une délicieuse surprise. Sur un lit de RPG en fonction du régime alimentaire du protagoniste, agrémenté d’une compotée d’hommage aux années 80/90, Graffiti Games nous sert un joli shooter nerveux, décomplexé et dynamique. Ça dégouline du bonheur tout simple de tout défourailler. Le seul reproche ? C’est un plaisir solitaire.


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
Contraste élevé (réticule de visée)Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
Marquage des ennemis Police personnalisable
Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonismeSons ambiants signalés (informe sur présence)
Option Text to speech
Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu6 heures
  Niveau de difficulténormal  Jeu terminénon, pas encore

 

+ Les plus

  • Un joli shooter nerveux et dynamique
  • Un univers délirant et réjouissant
  • Des arbres de talents originaux et gigantesques
  • Des références à gogo

- Les moins

  • En anglais

Mot de passe oublié

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR