Legende_FFXV_Third_editions

Final Fantasy XV

4K Ultra HD Enhanced Xbox One X HDR PC Xbox One
Voir sur le Microsoft Store

Critique – La Légende de Final Fantasy XV – Third Editions

Par Jérémie Kermarrec, paru en décembre 2019 aux éditions Third Editions

disponible à la commande par ici


Final Fantasy XV est assurément un titre atypique dans l’histoire de la licence phare de Square-Enix. Dernier-né d’une saga prestigieuse, le titre est très probablement un des RPG qui divise le plus les joueurs l’ayant approché. Certains saluent ainsi un scénario riche et complexe couplé à une évolution subtile de ses protagonistes tandis que d’autres lui reprochent son open world vide et des quêtes secondaires d’une autre époque. Final Fantasy XV c’est aussi un développement tumultueux, torturé, pendant plus de 10 années. Une œuvre définitivement à part qui présente une richesse rare tant pour ses coulisses que pour ses ambitions démesurées et parfaitement présentée dans cet ouvrage qu’est La Légende de Final Fantasy XV.

Legende_FFXV_Third_edition_couv

Si Final Fantasy XV m’était conté

Soyons clairs tout de suite, à la question faut-il acheter et lire La Légende de Final Fantasy XV, la réponse est incontestablement : OUI. Et si je me montre si catégorique c’est que l’œuvre produite par Jérémie Kermarrec est d’une rare précision, d’une rare clarté et, plus que tout, d’une quasi exhaustivité tout simplement ahurissante. En l’espace de 488 pages, l’auteur de cet excellent livre parvient à nous capter dès les premières lignes pour ne jamais nous laisser repartir. Car l’histoire que cache Final Fantasy XV ne peut être résumée au seul jeu sorti en 2016. Du mythe impossible Final Fantasy XIII Versus à la renaissance sous forme de quinzième épisode au scénario morcelé, le récit narré s’avère être un des plus passionnants et surprenants jamais lu de mémoire de joueurs.

Je le disais plus haut, La Légende de Final Fantasy XV est une œuvre précise. Elle commence ainsi en retraçant et en compilant le scénario de ce quinzième épisode. Et le travail n’est pas une mince affaire puisque Final Fantasy XV a distillé son récit au sein de différents supports. Si le jeu de base représente le cœur de l’aventure découverte par les joueurs, elle n’en est pas moins incomplète et parsemée de nombreuses questions laissées sans réponses.

Legende_FFXV_Third_editions_page

C’est ainsi qu’il est nécessaire d’aller chercher dans le dessin animé éponyme, dans les guides officiels, les DLC (parus ou annulés) mais également dans le film Kingsglaive : Final Fantasy XV, le multijoueurs Comrades et enfin dans le roman The Dawn of The Future un nombre importants d’événements et d’explications pour enfin lire comme il se doit l’histoire de Final Fantasy XV. Et cette dernière tient sur plus de 30 pages qui ont le mérite, grâce à la rédaction soignée, presque amoureuse de l’auteur, de nous (re)plonger dans le monde d’Eos, de ses événements et, plus que tout, dans ses émotions. Un travail titanesque et remarquable que Jérémie Kermarrec n’a pas seulement dédié au scénario du jeu.

Des ténèbres à la lumière

Pour comprendre comment Final Fantasy XV est arrivée entre nos mains, il faut comprendre ce qu’a été Final Fantasy XIII Versus. Et pour cela, Jérémie Kermarrec retrace avec soin un ensemble de décisions, d’événements clés depuis la naissance de la saga Final Fantasy jusqu’à l’avènement de FFXIII Versus. Un historique remarquable qui nous en apprend autant sur Square-Enix, sur l’évolution de la série Final Fantasy que sur les choix faits par Nomura. Les changements de direction, les annonces, les créations de moteurs graphiques, l’ère Playstation 3/Xbox 360, l’E3 : Jérémie Kermarrec reconstitue un fil à travers les âges que peu auraient pu tisser. C’est inattendu, déroutant au début mais d’une logique implacable lorsque l’on parcoure ces pages et que l’on arrive, enfin, à la reprise en main du projet par Hajime Tabata. S’il est de notoriété publique que le développement de ce Final Fantasy XV était chaotique, croyez-moi, vous êtes sans doute à mille lieux d’imaginer la réalité de ces 10 années de grand foutoir créatif. Et diable que c’est intéressant !

Cette partie, qui se poursuit ensuite par le travail titanesque des équipes de Tabata, est véritablement le cœur de La Légende de Final Fantasy XV. Alors oui, bien évidemment, vous retrouvez à différents endroits les analyses classiques de ce format. Les personnages et leurs ambitions sont détaillés tout comme sont, précisément et de manière documentée, abordées et analysées les thématiques de l’œuvre. Loin de moi l’idée de minimiser le travail fait ici qui est, à l’image de tout le livre, de qualité, mais cela est bien plus classique. Le sens du voyage, le rapport à la science, le destin, l’accomplissement de soi, le sacrifice sont autant de sujets qui méritent d’être traités et qui ont toute leur place dans ce livre. Il manque d’ailleurs peut-être (et peut-être seulement) un peu de matière sur les relations entre certains personnages mais le tout est relaté avec beaucoup d’efficacité, beaucoup de pédagogie pour qui était passé à côté de la vie tragique du futur roi élu Noctis et n’avait perçu en lui qu’un jeune prince inapte au règne et insouciant. Cependant si La Légende de Final Fantasy XV s’impose comme une lecture incontournable, c’est bien pour son incroyable détail du développement du jeu.

Car passé l’historique qui a conduit à faire de Final Fantasy XIII Versus un tout nouveau jeu, une autre claque vous attend, celle du travail de Hajime Tabata et ses équipes. On sent au fil des pages toutes les difficultés de reprise en main du projet. L’homme s’est beaucoup investi, a subi beaucoup de pression et les verbatims et citations qui inondent cette partie transmettent tout l’amour que le créateur a porté au jeu. On se retrouve, à ses côtés, à faire face à un défi insurmontable qui est de produire l’impossible : bâtir sur un champ calciné une œuvre attendue par des millions de joueurs depuis des années. Et forcément cela revêt un sens tout particulier au moment de mettre ce développement en parallèle avec l’histoire du jeu. Mais au-delà de toute émotion, de toute empathie, le travail de Jérémie Kermarrec s’avère à nouveau tout à fait exceptionnel par la richesse des informations qu’il présente. Que ce soit la création du monde, du scénario, la vie des équipes, le post-mortem autour du jeu, l’auteur livre un récit très détaillé de ce qu’était le développement de Final Fantasy XV. Jamais je n’ai lu revue si précise en dehors de carnets de développement ou de biographie. Bravo.

Legende_FFXV_Third_editions_dos

Et Final Fantasy XV entra dans la légende.

La Légende de Final Fantasy XV est un livre exceptionnel. J’ai aimé le jeu et l’œuvre entière créée par Square-Enix jusqu’à en faire un de mes jeux préférés de cette génération. Reconnaissant toutes les limites du titre tant en termes de mécaniques que de développement, j’ai néanmoins été particulièrement séduit par ce récit à la lecture complexe et ses personnages loin d’être si simples qu’il n’y paraît.  Plus que tout, j’ai été séduit par l’humanité qui se dégage de l’histoire de Final Fantasy XV.

Avec La Légende de Final Fantasy XV, j’ai découvert que tout cela était en réalité ancré dans l’ADN du jeu. De par son développement chaotique, de par les choix qui ont conduit à sa création, tout semble être une question de relation humaine et d’humanité. Le travail de Jérémie Kermarrec est une ressource formidable pour comprendre toute la complexité, les enjeux, les risques qui sont pris à chaque nouveau développement de jeu pour tous les éditeurs. Mais surtout, son travail est le témoignage d’une incroyable épopée, qui, à l’image du Prince qui l’incarne, a dû sombrer dans les ténèbres avant de faire renaître la lumière. Indispensable.

First Print

Une version First Print est également disponible sur le site de Third Editions. Celle-ci vous offrira la Légende de Final Fantasy XV ainsi que différents bonus. Une couverture alternative sera ainsi offerte ainsi qu’un ex-libris de Romain Mazevet. Pour terminer, et afin de rendre votre lecture plus aisée, La Légende de Final Fantasy XV vous sera également offert au format ebook pour un prix total de 39,99€.

 

Points positifs Points négatifs
L’incroyable richesse et précision du livre L’absence d’images ou de photos
L’accessibilité de la rédaction
Ultra sourcé
Qualité de fabrication

 


Infos pratiques

 

Dimensions 16×24 cm Éditeur Third éditions
Couverture Rigide Prix 34,90€
Pages 488 Date de sortie Décembre 2019

Mot de passe oublié

Inscription