Le projet Speedrun File

Aujourd’hui est un grand jour, puisqu’il est temps de vous dévoiler un projet que je prépare depuis 3 mois : le projet Speedrun File. Si je devais la faire courte, je dirais qu’il s’agit d’un projet similaire de ce qu’a été Speed Game, qui était une chronique de speedrun animée par RealMyop et Cœur de Vandal ayant connu de très beaux jours sur Jeuxvidéo.com. Cette chronique s’est arrêtée en même temps que toutes les autres de l’époque en décembre 2015. Depuis, c’est le néant ou presque, puisqu’une émission nommé sobrement “Speedrun” existe depuis peu sur la chaîne twitch “Le Stream”. Elle est animée par Laink est Hugo Délire, tout deux speedrunner sur différents jeux. Le problème c’est que cette émission à lieu sur “Le Stream” et cela veut dire qu’elle est remplis de contraintes, notamment de temps puisqu’elle doit rentrée dans un planning. De plus, ce n’est pas une émission hebdomadaire contrairement à Speed Game en son temps et du coup on en veut plus. Vous l’aurez donc compris cette émission est loin de suffire et c’est là que j’espère apporter ma pierre à l’édifice. Mais avant de vous expliquer plus concrètement ce que sera Speedrun File, laissez-moi vous raconter d’où l’idée m’est venue.

Trials 

Tout d’abord il faut évoquer rapidement mon parcours dans le speedrun car on ne fait pas d’émission de speedrun sans être speedrunner.  Cela fait maintenant sept ans et trois mois que j’ai lancé Trials Evolution pour la première fois. C’est donc autant de temps passé à faire du speedrun dessus jusqu’à atteindre un très gros niveau. Quand on investit autant de temps dans le speedrun (peut être 6000 heures de jeu sur trials) cela devient une activité qui fait partit intégrante d’une vie. Qui dit speedrun dit optimisation, et à force de vouloir gagné du temps dans le jeu, on en vient à vouloir en faire de même en-dehors du jeu. C’est donc toute une approche des activités quotidiennes et une notion du temps qui change. Tout ça pour dire que je pense au speedrun directement ou indirectement tous les jours. Maintenant il y une deuxième chose à l’origine de Speedrun File.

L’esport 

C’est bien beau trials, mais ce n’est qu’une influence indirecte quant à l’idée de faire une émission sur le speedrun. Pour dire la vérité, tout s’est joué concrètement vers le 10 décembre 2019 sur twitter. Comme tous les jours, je faisaient donc un tour sur twitter et au bout d’un moment je suis tombé sur l’image suivante :

La-france-dans-lesport

C’est une image qui résume l’histoire des performances françaises dans le monde de l’esport. On pourrait chipoter sur l’absence de certains jeux de combat sur cette dernière mais ce que cette image a véritablement questionné en moi est : Et le speedrun dans tout ça ? Je ne vous l’ai pas dit dans le petit paragraphe consacré à Trials, mais il se trouve que le meilleur joueur du monde sur les derniers Trials est français. Seulement voilà, aujourd’hui, le speedrun et l’esport sont clairement mis dans deux sacs différents. Hors ceci est, si vous voulez mon avis, une hérésie. La performance, l’entraînement, l’investissent physique, mental et temporel, la compétition, l’événementiel. Tout cela fait aussi parti du speedrun. Les GDQ sont certes des événements plus que louables, mais le paradoxe est qu’à force de grossir à tout point de vue, cela à donner au speedrun une image exclusivement caritative alors que cette pratique comprend au moins tout ce que j’ai cité un peu plus haut. Bref, quand j’ai vu cette image, ça a fait tilt et je me suis dis qu’il faut mettre le speedrun en avant. Le premier réflexe que j’ai eu fut de faire un état des lieux en France. Et là quand je vais sur la chaîne youtube de Speed Game qui était de loin la plus grosse émission de speedrun française, je constate que la dernière émission date du 26 décembre 2015. Depuis, plus rien. Du coup je me suis dis que j’allais prendre la suite car j’ai le temps, les moyens et l’envie de le faire. Pour les compétences je vous laisserai juger.

Voilà pour la petite histoire ayant mener à la création de Seedrun File. Maintenant il est temps de présenter concrètement le projet.

Les spécificités de Speedrun File

Le concept est donc plutôt simple de prime abord : commenter et expliquer en vidéo le speedrun sur différents jeux. Maintenant, voici les points qui feront les spécificités de Speedrun File :

  • Les runs commentées seront uniquement des World Record.
  • Aucune limite de temps n’existera, si la run dure 9 heures, ce n’est pas grave, les joies du montage sont là pour ça 🙂
  • Aucune restriction sur les jeux du moment qu’ils sont speedrunnable.
  • Aucune restrictions sur les catégories de speedrun, mais je vais éviter les runs où le jeu se faire ouvrir en mille au point que l’on ne comprenne plus grand chose. Les runs full glitchs seront donc mises de côtés.
  • Je serais la plupart du temps tout seul pour commenter les runs mais il n’est pas du tout exclu que je sois accompagné pour certains jeux.
  • Chaque nouvelles vidéos sera accompagné d’un petit article ici-même afin de présenter à l’écrit le jeu ou la catégorie qui sera traité dans la vidéo.

Voilà pour les principaux points, qui en plus de ma façon de faire les vidéos, feront de Speedrun File, je l’espère, quelque chose qui vous plaira et qui permettra de mettre le plus en avant possible le speedrun. Pour plus d’information sur le projet, je vous laisse avec une petite vidéo que j’ai faite pour l’occasion

Découvrir les autres vidéos Speedrun File

Né avec une Super Nintendo dans les mains, ma route à un jour croisé celle de la Xbox 360 et de son XBLA. Depuis, je suis speedrunner sur Trials.

1

  1. Sacré projet dis donc Fenix ! J’aime bien en matter de temps à autre (mais en redif ou montage comme tu le faisais remarquer, suivre des émissions en stream n’est pas évident) et même si je reste pantois parfois devant certains glitchs, c’est surtout les runs “skillés” qui sont les plus impressionnant (et les plus agréable à regarder d’ailleurs !).

Vos réactions

Mot de passe oublié