• Actualité
  • Communauté
  • Game Pass
  • Bons plans
  • Test – Ghostrunner – Project Hel : l’enfer, c’est Hel

    Sorti en octobre 2020, Ghostrunner était un die & retry exigeant mais bourré de qualités. Quelques add-ons avaient été mis en ligne régulièrement mais pas de DLC majeur. Les développeurs de chez One More Level nous livrent maintenant Project Hel, une extension qui vient alimenter la trame principale. Alors que vaut ce DLC ? Eh bien, pour tout vous dire, vous n’allez pas être déçus !

    Hel, une antagoniste qui vous veut du mal

    Tout d’abord, sachez que je vous conseille vivement d’avoir terminé Ghostrunner avant de vous lancer dans le DLC Project Hel. Car bien qu’il ne s’agisse pas d’une suite mais d’une préquelle, les personnages amenés par l’extension ne fournissent pas d’éléments pour comprendre l’histoire en cours de route. Vous incarnez Hel, la deuxième boss de l’aventure principale, quelques temps avant l’éveil de Jack, le Ghostrunner de la campagne. On la suivra donc, elle et ses ambitions de découpage de traîtres et autres personnages. Même reproche que dans le jeu principal, il reste toujours difficile de suivre l’histoire, notamment à cause de la VO qui vous pousse à lire les sous-titres en pleine action. Cet aspect est regrettable car l’absence de doublage en français peut ainsi vous faire rater quelques éléments de l’intrigue.

    On pourra tout de même noter un travail toujours aussi impeccable sur l’OST. Ses musiques électro rappellent là encore des morceaux de Carpenter Brut ou Perturbator, renforçant davantage l’ambiance déjà bien en place visuellement. Le sound design, quant à lui, est toujours aussi percutant et on sent la puissance de Hel à chaque coup qu’on assène à nos ennemis.

    Hel dispose de son propre gameplay, même s’il reste sensiblement identique au Ghostrunner. Sauf qu’ici, les sauts et déplacements ont été améliorés. Hel saute plus haut, est encore plus mobile et c’est toujours un vrai régal d’arpenter les lieux. Elle semble réellement habitée par l’instinct d’une chasseresse implacable traquant sa proie et est beaucoup plus féroce que le héros principal. Cette férocité sera marquée par l’intégration de la rage, une jauge de combat qu’il vous sera possible de remplir en éliminant vos adversaires ou en renvoyant des projectiles. Ainsi, vous pourrez utiliser cette rage pour soit prendre un coup et donc éviter la mort ou pour lancer un projectile en direction de vos ennemis. Un élément pratique et bienvenu qui ajoute un réel sentiment de puissance.

    Une durée de vie relativement courte

    Côté durée de vie, il faudra compter entre quatre et cinq heures pour venir à bout de l’extension en ligne droite. Tout cela peut sembler court, mais vous pouvez toujours arpenter les lieux à la recherche de collectibles tels que des pistes audio, de nouvelles épées ou encore des artefacts pour prolonger l’expérience. Vendue 14,99 € pour un contenu modeste, force est de constater que le prix est tout de même relativement élevé.

    Cela reste néanmoins un plaisir de reprendre le titre en main. Lorsque j’avais testé le jeu principal, j’étais encore sur Xbox One. Quel plaisir pour les yeux d’aborder le jeu sur Series X, avec le ray tracing et les environnements plus beaux que jamais. L’ambiance est encore au rendez-vous, entre les lumières toujours aussi éclatantes et colorées et ces quelques effets de fumée qui ajoutent un vrai plus à l’immersion. Les espaces de jeu sont plus vastes, offrant une plus grande liberté pour aborder les différentes vagues d’ennemis qui nous font face. Je pourrais tout de même chipoter, en mentionnant que le DLC reste plus appréciable à petites doses, car la frustration peut vite monter, étant donné que le titre est toujours aussi exigeant.

    Conclusion

    Même si son prix reste un poil élevé par rapport à sa durée de vie, difficile de nier que Project Hel est une extension qui vaut le coup. En effet, l’ambiance est toujours au rendez-vous, les décors sont toujours aussi beaux et les effets de lumière rendent cet univers dystopique toujours aussi fascinant. Que dire du gameplay de Hel, cette antagoniste prête à tout pour arriver à ses fins, qui offre une nouvelle jouabilité très appréciable manette en main. Si vous avez donc aimé la campagne principale, alors foncez, l’expérience est tout aussi jouissive !

    Critères d’accessibilité

    Déficience Visuelle Déficience Auditive
    ✘ Contraste élevé (réticule de visée) ✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
    ✘ Taille couleur de police ✔ Identification de la personne qui parle
    ✘ Marquage des ennemis ✘ Police personnalisable
    ✘ Interface personnalisable ✘ Couleur de police personnalisable
    ✘ Couleur minicarte personnalisable ✘ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
    ✘ Option daltonisme ✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
    ✘ Option Text to speech
    ✘ Ralentissement du jeu

     

    Conditions de test

    Détails TV LG moniteur 4K Jeu fourni par l’éditeur Non
    Console Xbox Series X Temps passé sur le jeu 10 heures
    Niveau de difficulté X Jeu terminé Oui