0
Please log in or register to do it.

Avec la boîte à indés, toute la rédaction d’XboxSquad vous propose de mini critiques des jeux indés très peu connus ou mis en avant. Si certains ne méritent pas de sortir de l’ombre du marché Xbox, d’autres peuvent valoir le coup d’œil. C’est tout l’objet de cette rubrique.

Ce qui frappe avec Dad’s Monsters House, c’est évidement sa direction artistique que ne renierait pas Tim Burton. Avec son ambiance funeste et ténébreuse, ce puzzle game n’est jamais effrayant, je vous rassure. Le retour du fils prodigue chez papa, suite à un appel au secours de ce dernier, va se traduire par de nombreuses énigmes à résoudre pour le retrouver. Cela s’accompagne d’un délicieux goût de nostalgie car j’ai dû prendre des notes pour garder près de moi les indications ou de précieux indices ! Cela parait même indispensable. Cela m’a rappelé de bien lointains souvenirs. Mais il faut bien ça car les énigmes en sont de vraies ! De quoi occuper pendant des heures à déambuler dans cette maison hantée de personnages étonnants. Un beau jeu vidéo, intelligent et qui nous demande de l’être. C’est suffisamment rare pour être souligné. Et apprécié.

J’ai apprécié :

  • Une très joli rendu, lugubre à souhait
  • Une jolie histoire
  • Deux fins différentes et un dénouement magnifique avec la « bonne » fin
  • Beaucoup de puzzles à résoudre, basé sur l’observation, la logique

Je regrette :

  • Je ne vois pas trop quoi lui reprocher
Boite à indés – Headbangers in Holiday Hell, idéal pour 1000G en speed(Metal)
Boite à indés – Dobo's Heroes, le plateformer de la platitude