1
Please log in or register to do it.

Avec la boîte à indés, toute la rédaction d’XboxSquad vous propose de mini critiques des jeux indés très peu connus ou mis en avant. Si certains ne méritent pas de sortir de l’ombre du marché Xbox, d’autres peuvent valoir le coup d’œil. C’est tout l’objet de cette rubrique.

Ah l’esprit de Noël, plutôt d’actualité en ce 26 décembre à l’heure à laquelle j’écris ces lignes… Attends ! Ben non, c’est fini, on peut tous se re-comporter comme des crevards !!! Et dans Headbangers in Holiday Hell, c’est le Père Boël qui lance les hostilités. Lui et sa bande de lutins s’attaquent au Metal !! Rien que ça, car ces malotrus enlèvent des fans juste avant un concert. Erreur monumentale car apparemment, la réincarnation de Lemmy Kilmister (alors ce n’est pas dit dans le jeu mais la ressemblance est frappante) était dans le coin et il n’est pas là pour beurrer des tartines. Dans ce twin-stick shooter tout ce qu’il y a de classique, les références au Metal pullulent et il est rigolo de les capter tout en butant du lutin. Les succès s’engrangent sans déplaisir mais au-delà, pas plus de raison de s’attarder sur Headbangers in Holiday Hell.

J’ai apprécié :

  • L’ambiance Metal, avec plein de références amusantes à capter
  • 1000G faciles et rapides

Je regrette :

  • Au delà des 1000G, pas certain qu’il retienne plus l’attention
Boite à indés - Divine Knockout, la foire d'empoigne divine
Boite à indés – Dad's Monsters House, un brillant et lugubre puzzle game