2
Please log in or register to do it.

Avec la boîte à indés, toute la rédaction d’XboxSquad vous propose de mini critiques des jeux indés très peu connus ou mis en avant. Si certains ne méritent pas de sortir de l’ombre du marché Xbox, d’autres peuvent valoir le coup d’œil. C’est tout l’objet de cette rubrique.

Suite directe du premier épisode, Mr Peterson, le kidnappeur, est introuvable. Un journaliste local, que nous contrôlons, se met en tête de le retrouver. Il s’avère assez vite que tout le quartier est impliqué. V’là l’ambiance, la Fête des voisins ça doit être sympa dans le coin ! L’action toujours en vue subjective, prend place dans ce petit coin de paradis, fait de jolies maisons colorées et de jardins bien entretenus. Le rendu façon cartoon fait merveille et donne un cachet tout de suite identifiable.

Sans relâche, le journaliste mènera son enquête pendant quatre jours et quatre nuits, soit huit niveaux fait d’énigmes où l’observation et la logique sont de mises. Pas bien compliquées au final, quand on a capté la grammaire de Hello Neighbor 2, ce sont surtout les antagonistes qui pourront crisper. J’ai parfois eu l’impression qu’ils étaient bioniques tellement ils me captaient vite. Néanmoins, avec un peu de pratique, on réussit à s’en défaire, l’IA étant limitée. Par exemple, il suffit de sortir de la maison pour que son occupant vous délaisse. Il faut compter un peu moins de huit heures pour compléter cette chaleureuse aventure. Bon par contre, après ça, vous ne verrez plus vos voisins de la même manière…

Je retiens :

  • Les graphismes cartoon qui tranchent avec le propos sombre
  • Des petites énigmes environnementales qui se renouvellent

Je regrette :

  • L’I.A. de poisson rouge
Aaron Greenberg nous rassure sur l'avenir des annonces Xbox
Boîte à indés - The Beast Inside, l'horreur à son top niveau