0
Please log in or register to do it.

Avec la boîte à indés, toute la rédaction d’XboxSquad vous propose de mini critiques des jeux indés très peu connus ou mis en avant. Si certains ne méritent pas de sortir de l’ombre du marché Xbox, d’autres peuvent valoir le coup d’œil. C’est tout l’objet de cette rubrique.

De la fantasy parodique, avec par exemple le sale gosse Overlord, on connait. Sauf qu’avec HEROish, cela reste très gentillet. Très propret. Très convenable. Idéal pour un jeune public avec ses personnages rigolos et mignons. Divisé en trois campagnes distinctes, avec comme protagonistes les très gentils Impériaux, les très méchants Damnés et les très très très aimables amis de la forêt, on peut dire que le contenu est au rendez vous. Comme un MOBA de base, on contrôle un héros qui ici avec un deck, soit 12 cartes de sorts, devra défendre en temps réel sa position ou éliminer des vagues d’ennemis dans des niveaux très courts. Pas plus de quelques minutes.

Niveau stratégique, cela reste très simple vu que HEROish est en 2,5D et que donc seules la gauche et la droite seront à gérer. J’ai passé 30 minutes dessus, ce n’est pas beaucoup mais j’ai eu aucune sensation de challenge et surtout l’impression de grande facilité, comme si HEROish jouait à ma place. C’est sans doute inerrant au genre puisque notre avatar invoque des créatures qui se battent à sa place jusqu’à la mort. Perso, je n’ai pas envie d’être spectateur de mes aventures vidéoludiques, sinon, autant se remater pour la énième fois Le Seigneur des Anneaux. Reste un gentil divertissement tout public et pas bien méchant.

J’ai apprécié :

  • De la fantasy jolie, colorée et bon enfant
  • Une bonne introduction au MOBA, tout en douceur
  • Sous-titres et interface en français

Je regrette :

  • Ne m’a pas accroché plus que ça. Trop policé ? Trop enfantin ? Déjà trop de trucs à jouer par ailleurs ?
Mortal Shell Enhanced Edition fait son retour dans le Game Pass
World War Z : Aftermath arrive sur Xbox Series X|S ce 24 janvier