Test – Monster Hunter World : Iceborne, la saison de la chasse reprend

En accord avec les joyeux drilles de XboxSquad, j’ai mis en place un dispositif assez singulier pour le test de l’extension de Monster Hunter World. Ooooooooh ! Maestro, roulement de tambour je vous prie !? (dispo ici : ICI !!!). Bon, rien de dingo non plus, j’ai juste fait appel à un ami (oui, oui, comme dans « Qui veut gagner de la caillasse ») pour les phases de jeu. Il s’agit même de mon meilleur ami (je sais qu’il va lire ceci alors bon…), le sémillant Spirco. Et comme il a un emploi du temps chargé, je me charge de récolter ses impressions, sentiments et remarques pour en retirer la substantifique moelle et produire un test. Comment ça, ce n’est pas ouf et que ça ne méritait pas un roulement de tambour ?!

Iceborne (to be alive…)

Je rassure les retardataires, XboxSquad avait réalisé le test du jeu originel (Test dispo ici). Et je rassure également ceux qui voudraient se lancer dans l’extension, Spirco et moi n’allons pas vous rebassiner avec les bases de Monster Hunter World. Mais plutôt revenir sur les nouveautés et autres spécificités d’Iceborne.

Disponible après avoir terminé la campagne principale, Iceborn ne brille pas par son scénario. En effet, tout n’est qu’un prétexte à visiter une nouvelle zone. En gros, à la surprise générale, le monstre Légiana migre vers Céliana, une nouvelle zone totalement enneigée. Et une expédition est organisée pour découvrir pourquoi… En tout cas, ce nouveau et vaste territoire sauvage est un régal à découvrir et la sensation de découverte d’une terre vierge est grisante.

Iceborne (to be wild…)

Qui dit nouvelle zone, dit nouvelles ressources à récolter et surtout nouveaux monstres. Petite déception, ceux-ci ne sont que des versions revisitées, certes toujours magnifiques, des bestioles d’antan. En effet, les nouveaux venus ont un comportement similaire au jeu de base. Certains retours font tout de même sacrément plaisir (*tousse* Tigrex *tousse* Zinogre *tousse*). Si Céliana est recouverte de neige, ce n’est pas que pour faire (très) joli. Non. La somptueuse et voluptueuse poudreuse ralentit et entrave la marche des fiers chasseurs de monstres. Qui devront bien de garder cet aspect dans un coin de leur cerveau avant de foncer tête la première… surtout que le challenge est au rendez-vous.

Dans Monster Hunter World, initialement, le grappin ne servait qu’à emprunter des raccourcis. Désormais, il fait partie intégrante du gameplay des combats, avec la possibilité de s’accrocher aux monstres. De plus, plus besoin de perdre du temps en la sélectionnant, la fronde permettant d’entraver, empoisonner les cibles est utilisable même armes en main. Ainsi, les combats gagnent en dynamisme comme jamais. Ajouter à cela de nouveaux coups pour les armes et vous aurez déjà de quoi bien vous éclater à la chasse. Par contre, pas de nouvelle classe d’arme ajoutée dans cette extension. Néanmoins, les ressources farmées sur les nouveaux monstres permettront de crafter 4 nouvelles armes par classe. Ce n’est pas clair ? Bon, il y a 4 nouvelles épées, 4 nouvelles lances…

Iceborne (to die…)

Finis les commerçants/ateliers/chambre sur plusieurs niveaux, le hub d’Iceborne est organisé et condensé sur la même petite zone. Pratique. Plus la peine de courir dans tous les sens comme des poulets sans tête !

Techniquement, le jeu est toujours aussi beau, fluide et le redécouvrir sur One X remet une claque. La neige qui recouvre les habits, ou encore les traces que l’on laisse au sol font leur petit effet. Et les musiques épiques et enchanteresses subliment les affrontements. Spirco n’a rencontré aucun bug pendant ses sessions.

Conclusion.

Monster Hunter World Iceborne offre une expérience renouvelée du titre originel. Avec son contenu pour les personnages de hauts niveaux, comptez 50 heures pour en faire le tour. Le manque de nouveautés en terme de monstres, armes, armures (qui ne sont que des versions neige) n’entrave en rien le plaisir simple de chasser seul ou entre amis.

Conditions de test

  Détails TVFull HD  Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu10 heures
  Niveau de difficultéN/A  Jeu terminénon

+ Les plus

  • un contenu massif...
  • toujours aussi beau
  • le grappin et la fronde dynamisent les combats
  • la réorganisation du hub

- Les moins

  • ... mais peu de nouveautés au final
Je ne suis pas fou, ce sont les autres qui ne le sont pas assez. J'aime particulièrement les univers de The Witcher, Fallout et PUBG.

6

  1. Merci pour le test , pas fait le premier, une petite question si on achète le jeu en version boîte on a le jeu Monster hunter original + l’extension iceborne ?

    • yop : il faut prendre l’édition spéciale Iceborne. Sinon, il faudra acheter l’extension par ailleurs

    • Merci pour l’info bibi

  2. Merci pour ce sympathique test encore une fois. En gros nouvelle zone avec des monstres en guise d’esquimaux. Ça sera sans moi ce Iceborne (to kill…)
    :)

    • Merci Niko, oui on pourrait résumer ça comme ça en précisant qu’il y a tt de même un sacré contenu pour les aficionados

  3. Très belle réussite que ce jeu pour les consoles de salon. Je le trouve plus fun que les versions 3DS.

Vos réactions

Mot de passe oublié