Test – Neon Abyss, le roguelike ultime

Voir sur le Microsoft Store

Amateurs de roguelike, un nouveau venu dans le genre débarque. Développé par le studio chinois Veewo Games et Team17, Neon Abyss propose un défi accessible mais exigeant sur fond de trame cyberpunk. Bourré de références à la pop culture et addictif à souhait, il propose une formule efficace pour les adeptes et néophytes du genre. Cependant, est-il exempt de tout défaut ?

Neon-abyss-fall

Une chute dans les entrailles de l’enfer

Le jeu s’ouvre sur notre héros en pleine chute. Vous touchez le fond et avez directement le contrôle : c’est votre premier run. Celui-ci se terminera plus ou moins rapidement selon votre niveau d’aptitude à survivre et servira de tutoriel. Ne vous en faites pas, la mort n’est pas définitive et vous rend au contraire plus fort. Votre première réapparition vous emmène dans un bar au nom de, vous l’aurez deviné, Neon Abyss. C’est votre hub : vous pourrez modifier le niveau de difficulté (Facile/Normal/Difficile), investir vos points pour débloquer de nouvelles salles et objets ou simplement faire deux/trois pas sur une piste de danse. En effet, vous avez beau faire partie de la Grim Squad, créée par Hadès lui-même pour vaincre les nouveaux dieux qui peuplent l’Abysse, il y aura toujours un petit moment pour abandonner le shoot et tenter l’une des nombreuses activités annexes. En parlant de ces dieux, si vous connaissez l’excellente série American Gods, beaucoup de ces divinités ont été reprises ici. Ainsi, on affrontera Tok, le dieu des vidéos mobiles – en référence à la plateforme chinoise de partage de vidéos -, ou bien McFamily, les dieux du fast food à l’apparence de Ronald McDonald et Wendy’s. Toutefois, si vous pensiez que les références s’arrêtaient là, vous ne serez pas déçu.

Neon-abyss-salle-au-tresor

Du contenu en veux-tu en voilà

Comme le faisait déjà The Binding of Isaac en son temps, Neon Abyss propose une pléthore d’objets à trouver vous rendant plus fort. Dans le lot, beaucoup ont un lien avec d’autres licences de jeux sortis ou à venir. Par exemple, vous pourrez ramasser l’item 2077 qui augmentera vos dégâts en fonction de votre quantité de bouclier en référence au prochain jeu de CD Projekt. Vous trouverez aussi Devil Hotline, qui double vos dégâts de mêlée dans les airs et vous donnera la magnifique chevelure de Dante de Devil May Cry. Avec un total de plus de 400 objets et un système de synergie infini, vous aurez de quoi faire avant d’en avoir fait le tour. Outre les traditionnelles clés ouvrant les salles au trésor, bombes qui brisent les murs et pièces pour vos achats au magasin, vous tomberez aussi sur des œufs. Effectivement, le titre propose un système de compagnons un peu différent des autres roguelike. D’abord sous forme d’œuf, il faudra nettoyer plusieurs salles pour que celui-ci éclose. Cependant, il y a un piège. Ce dernier peut en effet être vide et ne donner aucune récompense. Si la chance vous sourit, vous aurez un familier qui apportera une aide passive ou active. Néanmoins, ils ne sont pas permanent et ont chacun un nombre de points de vie limité.

neon-abyss-salle-démoniaqueUn gameplay nerveux et addictif

La magie de Neon Abyss est vraiment dans son gameplay. Simple à appréhender mais exigeant à maîtriser, chacun de vos passages dans l’abysse sera différent du précédent. En effet, que vous aimiez juste tuer des monstres ou êtes à la recherche d’un défi sortant de l’ordinaire, le jeu en a pour tout les goûts. Du blaster à balles rebondissantes aux fusils laser à tir continu, vous trouverez toujours un nouveau joujou qui sèmera la destruction ou causera bêtement votre mort. Une envie de calme dans le tumulte de l’action ? Le jeu propose plusieurs mini-jeux à débloquer comme la salle piano vous demandant de reproduire une mélodie en sautant sur les touches correspondantes. Les possibilités d’obtention de loot sont multiples et font vraiment la part belle à l’exécution. Qui plus est, le jeu jouit d’une direction artistique très réussie et la touche cyberpunk avec les multiples néons rend du plus effet. Ajoutons à cela une musique synthwave qui fonctionne à merveille. Les thèmes musicaux des boss sont d’ailleurs les meilleurs et rendent chaque affrontement plus vivant. Seule véritable ombre au tableau, les quelques freezes au début d’une salle ou d’un boss, garantissant la prise de dégâts, ont pu faire l’objet de plusieurs crispations.

Neon-abyss-2

Conclusion

Neon Abyss est un coup de cœur. Accessible, dense, riche, il reprend les codes qui ont fait la gloire des roguelike et y apporte son lot de nouveautés. Le produit final est très réussi avec un contenu qui promet de nombreuses heures pour être complété. Difficile mais juste, le titre se montre toujours gratifiant vis à vis de vos efforts. Une vraie bonne surprise, très agréable à jouer aussi en Console Streaming que j’ai pu tester pour faire ce test pendant mes vacances.

Critères d’accessibilité

Déficience VisuelleDéficience Auditive
Contraste élevé (réticule de visée)Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
Marquage des ennemis Police personnalisable
Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonismeSons ambiants signalés (informe sur présence)
Option Text to speech
Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

Détails TV4KJeu fourni par l’éditeurOui
ConsoleXbox One XTemps passé sur le jeu20 heures
Niveau de difficultéNormalJeu terminéNon

+ Les plus

  • Une direction artistique réussie
  • Un contenu énorme
  • Une durée de vie faramineuse
  • Une bande sonore entraînante

- Les moins

  • Quelques freezes avant les boss

Mot de passe oublié