Actualité

Gears of War 4 – The Coalition durcit le ton face aux rage-quit

0
Please log in or register to do it.

The Coalition passe la vitesse supérieure et n’y va pas avec le dos de la cuillère pour punir ceux qui ne terminent pas leurs parties classées sur Gears of War 4 ! Déjà en début de mois, le studio avait déployé une mise à jour pour afficher un statut particulier sur le tableau récapitulatif des scores en fin de partie pour permettre aux joueurs corrects (ou tout simplement normaux disons le clairement) de signaler plus efficacement les joueurs pratiquant le rage-quit.

Le phénomène se poursuit et The Coalition décide d’infliger une baffe suivie d’un crochet du droit puis d’un bon coup de Lanzor pour éradiquer définitivement le fléau. Le studio met en place un indice de fiabilité pour tous les joueurs qui pratiquent le rage-quit, ce dernier augmente quand vous terminez vos matchs, diminue légèrement si vous quittez mais que vous revenez (pour ne pas pénaliser les joueurs ayant une coupure internet notamment) et chute carrément si vous ne revenez jamais dans la game. Les joueurs avec un indice de fiabilité négatif vont subir un bannissement pur et simple des parties classées pour une période pouvant aller jusqu’à 90 jours. C’était la baffe suivie du crochet du droit.

On passe désormais au coup fatal de Lanzor avec la mise en place de dettes d’XP. Pour les joueurs ayant un indice de fiabilité négatif, des dettes d’XP vont être appliquées. Concrètement il existe deux seuils : le premier fixé à 15.000XP, le deuxième à 30.000XP. En gros, il faudra rembourser cette dette avant d’espérer gagner à nouveau de l’XP pour progresser en niveaux. Ce n’est pas tout puisque le moindre abandon en partie classée réinitialisera le seuil. LANZOR !

Pour finir sur une note positive, sachez que Griffin fait son grand retour avec la possibilité de l’acheter directement et une série de packs d’armes dédiées au personnage est également disponible dans le marché.

Far Cry 5 - Les dates des contenus du Season Pass
E3 2018 - Ubisoft dévoile son line-up pour sa conférence