Les jeux Xbox en natif sur Windows 10 ?

Au cours des deux dernières années, nous avons vu la stratégie de Microsoft en matière de jeu prendre une tournure “agressive”. Du lancement d’une nouvelle console, la Xbox One X, au service de streaming xCloud, le jeu chez Microsoft est redevenu l’une de ses priorités !

Plus tôt cette année, Microsoft a fait une annonce particulière sur le blog Windows Insider concernant les jeux. Avec la version 18334, Microsoft avait annoncé l’introduction de nouvelles technologies dans Windows 10 et même offert State of Decay 2, sans plus d’informations.

Brad Sams, qui suit de très près l’actualité de Microsoft chez Thurrott, a voulu en savoir et avec l’aide de certaines de ses connaissances, il a pu reconstituer le puzzle !

Revenons à State of Decay 2. Première chose intrigante que Brad Sams a remarqué : au lieu de télécharger le jeu depuis les serveurs du Microsoft Store – serverdl.microsoft.com – d’où jusqu’à maintenant tout le contenu provient (y compris les titres PlayAnywhere), le jeu est téléchargé depuis assests1.xboxlive.com.

Au lieu de porter chaque fonction Xbox vers PC, une par une, il semble que Microsoft ait décidé de faire basculer l’ensemble des services Xbox d’installation et de maintenance en tant que service primaire pour Windows.

Lorsque qu’on extrait le programme d’installation de jeu après l’avoir téléchargé depuis le store, on constate qu’il utilise le format de fichier .xvc. Cela ne vous semble peut-être pas familier mais Microsoft a introduit ce format vers 2013 spécialement pour les jeux Xbox One. De plus, vous pouvez maintenant installer ce format de fichier à l’aide de PowerShell. Autrement dit, “PowerShell peut maintenant installer des jeux Xbox One” !

Lorsque vous installez State of Decay, vous obtenez une invite d’installation DirectX classique et non plus sur une invite spécifique en fonction de votre système.

Cela fait de nombreux mois qu’on entend des bruits de couloir sur le fait que Microsoft souhaiterait rendre l’expérience utilisateur Xbox et celle du Microsoft Store plus proche l’une de l’autre. Cela vient donc en écho à la stratégie GameCore, conçue pour faciliter considérablement l’introduction de jeux Xbox sur PC.

Certes, il est plus facile aujourd’hui de créer un jeu sur PC et Xbox avec les mêmes ressources par rapport à la génération précédente, mais Microsoft souhaite en faire un processus encore plus simplifié offrant aux développeurs une plus-value immédiate pour la prise en charge de ces 2 plates-formes. Après tout, les consoles ressemblent de plus en plus à des PC et non plus à des architectures propriétaires. En faisant cela, les développeurs pourront créer plus facilement un jeu pour PC et Xbox, ce qui représente un gain énorme pour Microsoft sur le front des jeux sur console et sur PC.

Il y a aussi la nouvelle application de jeux, Microsoft.GamingServices, qui installe deux pilotes :

  • xvdd.sys = pilote de disque XVD (pilote du fichier système)
  • gameflt.sys = (pilote d’installation de filtre)

Il ressort de ces deux pilotes, deux API : xsapi.dll et XCrdApi.dll. Des références à Durango se retrouvent dans ces 2 fichiers. Pour mémoire, Durango était le nom de code de la Xbox One.

En apparence, on constate que Microsoft semble bien réduire toutes les différences entre les jeux sur PC et ceux sur consoles afin de créer une expérience similaire quel que soit le support.

Il s’agit donc d’un processus de développement important pour Microsoft. Le développement de jeux sur PC et sur Xbox pourrait se faire avec exactement les mêmes outils et au delà de ça, l’ambition de Microsoft pourrait être de rendre l’expérience de jeu identique sur PC et Xbox.

Autrement dit, si Microsoft arrive à en faire une réalité avec des performances de haut niveau sur ces 2 plates-formes, alors le marché auquel s’adressera Microsoft sera celui des joueurs PC ET Xbox, ce qui pourrait être nettement plus lucratif !

Microsoft est donc bien décidé à être présent partout et avance ses pions de façon intelligente pour devenir réellement incontournable…

 

Tombé dans la dépendance aux jeux vidéo depuis la VideoPac de Philips - ça nous rajeunit - je suis à la recherche d'expériences solo narratives qui me font rêver ! Et quand je suis en manque, un bon multi et ça repart !

7

  1. On va pouvoir installer RDR2 sur PC :-)

  2. Ba j’arrête les consoles Microsoft dans ce cas , il y a plus de liberté avec un pc , émulation , jeux Xbox , Steam etc

    • Le genre de message que je pige jamais, a moins que le but soit juste de troller, si il t’a fallut tout ce temps pour comprendre que maintenant MS c’est autant la Xbox que le PC, je sais pas mais pose toi les bonnes questions… pour ma part si je joue sur console, c’est bien parceque j’ai pas envie de jouer sur mon PC, donc que MS sorte ses jeux sur PC, switch ou même amstrad cpc6128 j’en ai rien a taper, tant que le catalogue de la console est assez varié et conséquent pour couvrir tous les genres RAF que ça soit exclue ou pas…

  3. La nouvelle politique de MS est compliquée à suivre. Plus de jeux c’est une évidence, élargir le public visé aussi mais à ce rythme pourquoi continuer à faire des consoles si elles n’ont plus d’exclusivité ?

    • Parce-que plein de gens achètent des consoles sans se soucier des histoires d’exclue peut être?

    • L’objectif de Microsoft est d’être avant tout une société de service. Il faut donc que son service se retrouve sur un maximum de plates-formes possibles. Ce qu’il faut aussi retenir de cette news c’est que Microsoft veut aussi que les jeux PC et Xbox soient identiques dans leur fonctionnement. Ce qui pourrait aussi favoriser l’arrivée de jeu traditionnellement PC sur Xbox.
      Après l’intérêt de Microsoft pour les consoles est toujours présent car il y a encore des tas de joueurs qui ont envie de jouer sur l’écran de la TV dans le salon ! Mais on peut envisager qu’à plus ou moins long terme, les consoles disparaissent au profit de système de jeux en streaming… Alors certes, ce n’est pas forcément pour demain, mais on ira dans cette direction quoiqu’il arrive (enfin sauf si les consommateurs rejettent en bloc ^^)

  4. Il y a aura convergence entre les plateforme vu l’importance que le jeu en streaming va prendre, la différence ne se fera plus sur la hardware mais sur les services comme un Netflix. Le hardware est devenu tellement performant qu’il nécessite de plus en plus d’année pour l’exploiter à fond (quand on voit RDR2 8 ans de développement) . La différence dans le jeux devrait davantage se faire sur l’expérience proposé (level design, gameplay ,…) que sur le nombre de fps et la résolution qui atteint un niveau où on ne va plus remarquer l’évolution.

Vos réactions

Mot de passe oublié