Actualité

The Sinking City réapparait sur le Microsoft Store

0
Please log in or register to do it.

Les relations entre développeurs et éditeurs ne sont jamais un long fleuve tranquille. Autant, elles peuvent fonctionner sans accroc, autant il arrive parfois que la communication soit plus complexe. C’est ce qui s’est passé entre le studio ukrainien Frogwares et l’éditeur Nacon.

En effet, le conflit date d’août dernier, peu de temps après que Nacon ait fusionné avec Bigben Interactive. Frogwares avait publié une lettre dans laquelle le studio estimait que l’éditeur ne voulait pas payer les royalties – à hauteur de 1 million d’euros – sur sa production horrifique, The Sinking City. Il a aussi été reproché à Nacon d’avoir eu un marketing trompeur, laissant croire que l’éditeur était à l’origine du titre. Ainsi, Frogwares avait retiré le jeu des différents stores le 25 août.

La situation semble avoir légèrement évoluée. Le studio a effectivement publié un communiqué fournissant de nouveaux détails. La cour d’appel de Paris a rendu un premier arrêt le 28 octobre dernier estimant qu’en supprimant le jeu Frogwares « avait résilié [son] contrat d’une manière « manifestement illicite » « . De ce fait, elle estime que le contrat doit être poursuivi jusqu’à ce qu’une décision soit prise sur la violation ou non de Nacon de cet accord. C’est pourquoi, le jeu est de retour sur le Microsoft Store dès aujourd’hui. Il rejoindra Steam et le Playstation Store à une date ultérieure.

D’ailleurs, Nacon a pris la parole en commentant la nouvelle :

Validé dans ses attentes par cette décision et quel que soit le temps nécessaire pour résoudre définitivement ce litige, Nacon poursuit son action en défense de ses droits et a procédé à l’exécution de cette décision de justice en demandant aux plateformes et sites de remettre en ligne le jeu The Sinking City afin que personne ne soit tenu en otage de cette situation.

Outriders est reporté au 1er avril 2021 !
DualSense PS5 : Microsoft demande l’avis de joueurs Xbox sur ses fonctionnalités