Actualité

AWAY : Le jeu de survie de Breaking Walls débarquera cette année sur Xbox One et Series X|S

0
Please log in or register to do it.

Dévoilé initialement lors d’un State of Play en 2019, AWAY : The Survival Series était à l’origine prévu pour sortir au premier trimestre 2020 sur PS4 et PC tel que ce fut annoncé lors du lancement du kickstarter. En développement depuis cinq and au sein du petit studio canadien Breaking Walls basé à Montréal, composé d’anciens de chez Ubisoft, le titre a à terme atteint plus du double de son objectif initial, celui-ci s’est vu reporté à une date ultérieure inconnue, pour on l’imagine le même genre de raisons que bien d’autres productions vidéoludiques. Désormais, on apprend via le Xbox Wire qu’AWAY sortira non seulement sur les plateformes prévues à la base mais aussi sur Xbox One et Xbox Series X|S via la rétrocompatibilité en 2021 (début 2021 même d’après la page Steam du jeu).

Dans AWAY, vous vivrez les aventures d’un phalanger volant devant lutter dans un monde sauvage et hostile, dans un futur lointain où des catastrophes naturelles imprévisibles menacent toutes les formes de vie sur Terre. Votre but est de trouver une terre propice, un havre de paix où vous pourrez vivre paisiblement avec votre famille et vos semblables. La particularité de ce petit marsupial australien est qu’il a une fine membrane de peau entre les membres antérieurs et postérieurs, ce qui lui offre la faculté de pouvoir planer, une possibilité rare chez les mammifères. De manière générale, l’aventure suit une trame scénaristique plutôt linéaire au gré des aventure de votre petit compagnon, mais le titre de Breaking Walls offre beaucoup de possibilités de sortir des sentiers battus, en faisant la part belle à l’exploration qui vous permettra de faire nombre de découvertes surprenantes.Away-The-Survival-Series-Environnements

Dans une interview accordé par André-Paul Johnson (Head of Growth au sein de Breaking Walls) à Wccftech, celui-ci a été interrogé sur la manière dont serait articulé le jeu sur ce côté exploration. En effet, la plupart des employés étant d’anciens de chez Ubisoft, on pouvait craindre qu’AWAY suive le même genre d’exemple à la Assassin’s Creed ou à la Far Cry, avec nombre de points d’intérêt sur la map et des mini-cartes pour aider à la navigation. Durant cet échange, l’intéressé a formellement invalidé ce point, affirmant une réelle volonté au sein du studio de créer une expérience la plus immersive possible. Ainsi, il ne devrait y avoir ni mini-carte ni marqueurs de mission au sein du jeu. Chacune des aventures du petit marsupial sera accompagné du récit d’un narrateur qui vous aidera à mieux comprendre le monde qui vous entoure, dans une totale liberté de mouvements. Le vaste terrain de jeu qui vous attend comporte de multiples environnements à l’instar de forêts luxuriantes, de ruines de bâtiments, des gorges, grottes et bien d’autres. Ainsi, il y aura un très large panel d’écosystèmes riches à découvrir, comportant de nombreuses espèces d’animaux et de végétaux avec lesquelles il sera possible d’interagir. Toutefois attention car certaines créatures pourront se montrer particulièrement hostiles comme par exemple des scorpions et des araignées. En effet, dans les régions tropicales, ces espèces d’arachnides sont déjà bien plus grosses que dans nos contrées, d’autant plus lorsque l’on incarne un animal mesurant à peine 16 centimètres à l’âge adulte… Il vous faudra donc faire preuve de ruse et d’adaptabilité pour survivre et éviter de devenir la proie. Parfois, la fuite ne vous sera pas possible et vous n’aurez pas d’autre alternative que l’affrontement direct. De même, d’après André-Paul Johnson, il sera possible de contrôler une douzaine d’autres créatures, certaines accessibles dans des quêtes secondaires et d’autres déblocables que via l’exploration de votre environnement.

De manière générale, tout le développement du jeu a été pensé de telle manière à faire d’AWAY un véritable documentaire vidéoludique sur la beauté, la fragilité et la richesse de la Nature :

« L’une de nos priorités lors du développement de AWAY était de retranscrire la sensation d’un «documentaire sur la nature», et une grande partie de cela consistait à créer la bonne atmosphère à travers la musique et la conception sonore du jeu. »

En ce sens, l’équipe de développeurs s’est attaché les services de Mike Raznick, connu notamment pour son œuvre musicale des documentaires « Life » de la BBC et de « Planet Earth II« . En outre, André-Paul Johnson a même évoqué, lorsqu’on lui demande la possibilité d’inclure un mode Photo dans AWAY, qu’il s’agit d’une fonctionnalité beaucoup discutée en interne que l’équipe de développement souhaite véritablement ajouté à l’expérience de jeu afin de sublimer toute la beauté du titre. D’ailleurs, d’après celui-ci, certaines spécificités techniques comme le Ray-Tracing ne seraient pas inenvisageables dans l’avenir. Toutefois, comme cela a été indiqué précédemment, le titre est avant tout prévu pour Xbox One et ne bénéficiera pas à son lancement d’une réelle optimisation pour les consoles next-gen.Away-The-Survival-Series-Phalanger-Volant-Escalade-Arbre

Enfin, ce qui frappe lorsque l’on regarde le trailer situé plus haut, c’est l’absence totale de toute forme de vie humaine. Les seules traces visibles d’une quelconque occupation antérieure sont des ruines que vous serez amenés à explorer durant vos excursions ou des infrastructures telles que des éoliennes. Ainsi, une question majeure se pose : Qu’est-il arrivé à l’humanité ? Ça, comme l’a annoncé André-Paul Jonhson, ce sera à vous de le découvrir !

Minecraft: Dungeons s'invitera bientôt dans les salles d'arcade
Sniper Ghost Warrior Contracts 2 dévoile son gameplay et vise une sortie fixée le 4 juin 2021 sur Xbox One et Xbox Series X|S