Xbox met en avant le Mois de la Santé Mentale

Xbox met en avant le Mois de la Santé Mentale

En 1949 fût instauré aux États-Unis le Mois de la Santé Mentale. Par conséquent Xbox a voulu exprimer son soutien à celles et ceux qui aident à sensibiliser autour de ce thème précis. Vous le savez, ces derniers mois ont été difficiles pour tout le monde. Pour cause la pandémie et l’isolement continu qu’elle engendre. Cependant, les contacts avec vos proches, vos amis et votre famille ont pu exister grâce, entre autres, aux jeux vidéo.

D’ailleurs, ce média très prisé permet de mettre en lumière les différentes problématiques liées à la santé mentale et ses conséquences. De plus, les jeux vidéo peuvent aider. Des études menées par le Xbox Research Accessibility Community Feedback vont dans ce sens :

L’étude a démontré qu’au sein d’un groupe de joueuses et de joueurs souffrant d’un handicape, 84 % des individus étaient d’accord pour dire que le jeu vidéo avait eu un effet largement positif durant la pandémie. D’autres membres de la communauté nous ont partagé que le jeu vidéo était une distraction importante pour oublier le stress (82,9 %), le stress émotionnel (63,5 %), la douleur physique (38,6 %) ou même que jouer leur permettait de se sentir plus en contrôle que dans la vie réelle (54,1 %). Les personnes ayant participé à cette étude se servent ainsi du jeu vidéo pour améliorer leur quotidien de bien des manières.

En ce qui concerne la pandémie en particulier, 71,7 % des sondés pensent que le jeu vidéo les a aidés à se sentir moins seuls et leur a permis de garder le contact avec leur famille ou leurs amis pendant cette période difficile. D’autre part, 71,7 % des participants considèrent que le jeu vidéo faisait partie intégrante de leur routine quotidienne durant la pandémie.

Tara Voelker, Gaming & Disability Co-Lead

La santé mentale dans les jeux 

Seul ou à plusieurs, vous avez certainement essayé des titres marquants traitant de troubles psychiques. Chez Xbox, deux équipes des Xbox Game Studios explorent ce thème. Il s’agit bien sûr de Ninja Theory avec Hellblade : Senua’s Sacrifice et Double Fine Productions avec Psychonauts 2. Le premier titre vous permet d’incarner une héroïne souffrant de psychose. Le second, lui, vous donne le contrôle de Raz, un personnage qui peut explorer l’esprit des gens qui vivent l’enfer des addictions ou de la dépression. 

Ce qu’il y a de particulier avec la santé mentale, c’est la plupart d’entre nous y a déjà été confronté. Que ce soit personnellement ou par l’intermédiaire d’un proche. C’est quelque chose qui nous est familier. Nous voulions évoquer ces thématiques précautionneusement, car il fallait que le jeu reste amusant, tout en s’adressant aussi à celles et ceux qui auraient pu expérimenter les choses dont nous traitons.

Tim Schafer, créateur de Double Fine

Si ces expériences sont marquantes, elles ne sont pas les seules disponibles. En effet, si vous êtes abonné au Xbox Game Pass Ultimate vous pouvez découvrir Sea of Solitude. Sur votre radeau, vous devrez comprendre pourquoi la solitude transforme les humains en monstre. Sinon, vous pouvez essayer d’atteindre des sommets dans Celeste. Arriverez-vous à escalader jusqu’en haut de la montagne dans ce jeu de plateforme ultra-précis qui vous montre l’échec sous un nouveau jour ?

En dehors du Xbox Game Pass, vous pouvez retrouver sur le Microsoft Store un jeu traitant de trouble psychique. Il s’agit de Fractured Minds. Si vous achetez ce jeu, une partie des bénéfices ira directement dans les caisses de l’association Safe in Our WorldLe jeu est à moins de 2€ hors promotions, alors si vous désirez faire une bonne action, essayez-le.

 

 

 

Amoureux inconditionnel de jeux vidéo indépendants, d’énigmes et d’aventures. Je virevolte au rythme des douces OST souvent coupées par le scintillement d’un succès. Je reste souvent ébahi par la beauté des Pixel Art.

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription