0
Please log in or register to do it.

Ça arrive à tout le monde, non ? De décevoir à ce point un parent et de le lire instantanément dans son regard. Sans même avoir besoin de prononcer la moindre parole qui de toute manière raisonnerait comme une sentence amplement méritée. Ça arrive à tout le monde mais pour autant essaie-t-on de se rattraper ? C’est en tout cas le point de départ de Stonefly, mais pas seulement. L’occasion de découvrir un titre qui propose plus qu’il n’y parait sous sa carapace de jeu d’action. 

Il était une fois, dans une forêt magique… 

Le père d’Annika s’est fait voler sa nacelle. Mélange entre un Mécha et un insecte, c’est un outil indispensable pour survivre dans ce monde aux dimensions surprenantes, j’y reviens plus loin. Et sa fille Annika a bien merdé sur le coup, à ne pas fermer le garage. Ce n’est pas faute de lui avoir dit ! Se sentant évidemment coupable et minable, cette brillante jeune fille aux talents de bricoleuse en devenir va partir la nuit venue à la recherche du brigand. Point de départ d’une histoire entre le rite initiatique et la fable écologique. 

Les êtres humains sont réduits à une taille minuscule, comme dans Grounded par exemple. Et comme l’action se déroule dans une forêt, les moindres ronces ou souches prennent des atours menaçants ou deviennent des obstacles dantesques. À travers de nombreux niveaux accessibles à tout moment, Annika va affronter insectes, obstacles en tous genres et intempéries pour réaliser son destin. En chemin, elle fera des rencontres avec des PNJ pour certains haut en couleurs et attachants, comme la vendeuse Clara. Notre héroïne en profitera par la même occasion pour améliorer sa propre nacelle bricolée et personnalisée au fur et à mesure.

C’est en forgeant que l’on devient forgeron 

Dans ce mélange entre jeu de plateforme et d’action en vue du dessus, les pérégrinations d’Annika se matérialisent par de l’exploration, des combats d’arènes et surtout de la collecte à outrance de ressources. Jusqu’à écœurement pour a priori gonfler la durée de vie et forcer le farming. Je m’explique. Les matériaux collectés servirent à améliorer le Macha, jusqu’ici, tout va bien et Stonefly adopte même le principe de plus on utilise une fonctionnalité plus Annika pourra la monter en gamme rapidement. Mais par ailleurs, des upgrades scriptés ou des missions obligatoires auprès de PNJ vous demanderont des quantités énormes de ressources, jusqu’à en devenir ridicule. Et rédhibitoire ? Peut-être, en tout cas, j’en suis là de mon expérience de Stonefly à l’heure d’écrire ce test. Neuf heures passées plutôt agréables jusqu’à me retrouver pour la seconde fois devant un racket de minerai à ramener pour aller plus loin^^.  

Et pourtant. Et pourtant le style graphique naïf aux allures de BD et le message écologique m’ont porté sans encombre jusque-là. Une histoire de rédemption tout en ne faisant pas n’importe quoi avec la Nature puisqu’ici, point de carnage ! Les insectes indélicats sont simplement repoussés en dehors des branches ou feuilles. Les combats par ailleurs sont simples en apparence avec la routine étourdir et repousser l’adversaire. Sauf que ces derniers deviennent de plus en plus retors et qu’ajouter des options de protection ou de survol plus efficace devient indispensable. Contre ressources, évidemment. Bref, Stonefly s’alourdit avec cette course folle vers la recherche et l’accumulation de précieuses ressources ? Dommage, ça brouille la démarche écoresponsable d’Annika.

Conclusion 

Stonefly ne manque pas de points retenant l’attention et se démarquant de la grisaille vidéo-ludique ambiante. Ses options d’accessibilités, son discours de respect envers la nature et son approche pacifique des combats, refusant toute mort inutile des insectes, le destine même au plus grand nombre. En tout cas, ceux et celles qui veulent s’essayer au genre plateforme/action. Mais il faut accepter de farmer et d’accumuler les ressources pendant des heures, en contradiction même avec le discours écologique de départ. De quoi décourager votre serviteur… pour le moment du moins, car je ne dois pas être loin de la fin et je veux savoir la conclusion de cette jolie fable imparfaite et artificiellement chronophage. 


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
✘ Contraste élevé (réticule de visée)✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
✘ Taille couleur de police✔ Identification de la personne qui parle
✔ Marquage des ennemis✘ Police personnalisable
✘ Interface personnalisable✘ Couleur de police personnalisable
✘ Couleur minicarte personnalisable✘ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
✔ Option daltonisme✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
✘ Option Text to speech
✘ Ralentissement du jeu

Conditions de test

 Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox Series X  Temps passé sur le jeuNeuf heures
  Niveau de difficultéNA  Jeu terminénon mais ça ne devrait pas tarder
Les bons plans du Microsoft Store – Promotions du 1er au 8 juin 2021
Le Dolby Vision et Atmos exclusifs Xbox pour deux ans