Actualité

Les coups de cœur de la rédac’ #03 – juillet 2021

0
Please log in or register to do it.

Le mois de juillet touche déjà à sa fin ! Si le calendrier des sorties était déjà bien chargé, certains membres de la rédaction se sont plongés dans leur backlog alors que d’autres ont préféré plonger dans des eaux turquoises. Comme vous pouvez le voir juste en-dessous, les titres sélectionnés dans nos coups de cœur sont très variés. Du AAA au jeu indépendant, de la nouvelle sortie à la fournée Game Pass, tout y passe ! Voyez plutôt.

ccdr03-couverture


Grim Fandango – JSam

Après une première partie il y a quelques années de cela, que j’ai vite lâchée à cause de ses énigmes beaucoup trop tordues, j’ai décidé ce mois-ci de me relancer et d’aller au bout du cultissime Grim Fandango. Un choix que je n’ai pas regretté puisque le titre de Tim Schafer s’est avéré être une véritable claque pour le joueur que je suis. C’est simple, en terme d’écriture, il met à l’amende tout ce qui s’est fait ces dernières années dans le jeu vidéo.

C’est drôle, les doublages sont mémorables, ça possède une ambiance sans pareille, bref, on y retrouve tout le génie de Schafer. Alors oui, le jeu a indéniablement vieilli, surtout dans son gameplay et ses énigmes qui sont impossibles à résoudre sans soluce à côté (Rubacava est un traumatisme pour tous ceux qui y ont joué). Mais si vous arrivez à passer au-dessus de cela, alors vous vivrez l’une des plus belles histoires qui a pu être contée dans un jeu vidéo.

 


Jurassic World Evolution – Franck1707

Quand on est passionné par les dinosaures et adepte des jeux de gestion, comment ne pas attendre avec grande impatience Jurassic World Evolution 2 ? Prévu pour cette année et toujours développé par Frontier Development, le second épisode promet de pousser encore plus loin le réalisme et la qualité affichés dans le premier opus. Et c’est justement celui-ci qui m’a occupé pendant un long moment durant ce mois de juillet.

Sorti en juin 2018, il est pour moi le digne successeur de Jurassic Park Operation Genesis. Comme toujours, votre but est de construire le meilleur parc possible afin d’en tirer un maximum de bénéfices, sur chacune des îles de l’archipel des Cinco Muertes. Les fans de la saga cinématographique comme moi seront d’ailleurs ravis de la concordance entre le jeu et l’univers de la franchise. Sans oublier d’ailleurs les différents personnages issus de celle-ci qui y interviennent. De manière globale, le titre offre une expérience de grande qualité avec un bon équilibre entre gestion et accessibilité pour les néophytes.

En prime, on bénéficie de visuels absolument somptueux, tant au niveau des paysages, des infrastructures, que des animaux. Ces derniers sont remarquablement modélisés et ont un comportement convaincant. C’est sur ce point d’ailleurs, mais pas seulement, que les développeurs affirment avoir mis la barre encore plus haute dans la suite à venir cette année. Plus que jamais, j’ai très hâte de pouvoir y jouer. En attendant, vous pouvez toujours vous entrainer sur Jurassic World Evolution, qui, en plus, est inclus dans le catalogue du Xbox Game Pass console.

 


Assassin’s Creed Odyssey – Théo

Au bout d’un périple intense en Norvège (Assassin’s Creed Valhalla), j’ai décidé de faire machine arrière et de me lancer dans l’aventure d’Assassin’s Creed Odyssey, à laquelle je n’avais pas accroché à sa sortie en 2018. Me voilà embarqué dans un voyage au cœur de la Grèce Antique au Ve siècle avant J.C. En tant que grand fan de la licence, je me devais de finir cet épisode, ce qui est désormais chose faite !

Des paysages à couper le souffle, une faune et une flore assez dense, une mer agitée qui regorge de navires ennemis, des îles paradisiaques et d’autres moins : l’odyssée de Kassandra commence donc dans un monde aussi époustouflant qu’éprouvant. Au cœur de l’histoire, un désir pour l’héroïne de retrouver sa famille. Mais son chemin est semé d’embûches. Des adversaires redoutables l’attendent tout comme des choix compliqués qu’elle devra entreprendre pour accomplir ses souhaits. Bien qu’une majeure partie du jeu se fasse sur la terre ferme, voguer et combattre d’autres navires sur les mers sont deux choses qui ont leur importance.

Le scénario est, je trouve, plutôt bien réalisé. Certains événements de l’histoire m’ont agréablement surpris bien que cette dernière peut devenir assez redondante au fil du jeu. En bref, une très bonne épopée en Grèce Antique attend tous types de joueurs.

 


Last Stop – Koryah

Souvent, ça se passe au feeling. Un synopsis, quelques images et un nom et nous voilà partis à l’aventure. Sans même chercher à savoir qui était derrière ce titre, j’ai ouvert la porte de cet autre monde et laissé la magie davantage opérer. Avoir occulté le nom du studio est ce qui rendra finalement ma rencontre avec Last Stop encore plus forte et singulière. Car oui, je connais Variable State pour m’avoir offert l’une des plus intenses expériences de jeu vidéo avec Virginia. Mais en lançant Last Stop, je ne savais pas ce que j’étais sur le point de retrouver. Ce n’est qu’après plusieurs sensations familières au niveau de la réalisation très cinématographique, de la patte graphique et de la bande son somptueuse – qui vous font vous sentir léger, enjoué, un peu plus vivant que d’habitude – et après être tombée sur un easter egg que j’ai réalisé que j’avais devant les yeux leur nouvelle œuvre. Et là… engouement multiplié par mille. Les choses sont parfois bien fichues, non ?

Last Stop est un jeu narratif dans lequel on est libre d’incarner trois personnages, aux destins entrelacés, dans l’ordre souhaité. L’intrigue est un délicieux mélange de mystère, de surnaturel et de vie quotidienne dans un Londres attrayant. C’est joli avec des plans de caméra qui captent le regard. Bien qu’il aborde des thèmes sérieux comme l’infidélité, le surmenage, l’ambition professionnelle ou encore la famille, il sait également faire preuve de légèreté lors de situations plutôt cocasses, ce qui m’a valu pas mal d’éclats de rire. Scindé en sept chapitres, il m’a charmé jusqu’à la fin et bien plus encore. Car oui, il me hante toujours. Ces personnages pourraient être vous ou moi…

 


Cris Tales – Mich_t

L’envie de replonger dans un RPG aux combats au tour par tour se faisait sentir depuis quelques temps. Et l’arrivée dans le Xbox Game Pass de Cris Tales, développé par le studio colombien Dreams Uncorporated, m’a fait succomber. Au premier regard, c’est surtout sa direction artistique et ses animations qui m’ont fait craquer. Les personnages et les décors sont entièrement dessinés à la main et cela rend très bien à l’écran. Mais au-delà de son esthétique, c’est l’une de ses particularités de gameplay qui m’a attiré : la capacité de l’héroïne à voyager dans le temps. Et cela crée une profondeur certaine au système de combat.

Empoisonnez par exemple un ennemi, envoyez-le dans le futur et, naturellement, le poison le vaincra. À cela s’ajoute la gestion des éléments (feu, terre, eau, foudre entre autres) en fonction des ennemis et de leur vulnérabilité. Aussi, vous pourrez modifier votre équipement afin d’obtenir des bonus passifs ou simplement augmenter vos stats. Enfin, les affrontements se font à trois personnages, et vous devrez également gérer vos alliés et trouver des complémentarités entre leurs capacités et les vôtres pour réaliser des combos efficaces. Une richesse bien plus grande que le début de l’aventure ne laisse penser. Cela fait plus de dix heures que je parcoure le monde de Cris Tales, et je n’ai pas vu le temps passer. Assurément une bonne pioche.

 


Scarlet Nexus – Ashaika

Qui n’a jamais rêvé de jouer un rôle dans un anime épique ? Si jusque là, je n’avais pas trouvé mon bonheur dans les adaptations, Scarlet Nexus a changé les choses. J’ai pu incarner Kasane et Yuito dans une aventure qui semblait quelque peu basique tout d’abord, mais dont la richesse de l’histoire n’a d’égal que la profondeur de son gameplay.

J’ai passé déjà une trentaine d’heures à combattre les Autres à l’aide des différents pouvoirs des héros de l’aventure, et à de nombreux moments, ça respire l’anime. Les combats épiques, la réaction des personnages, le scénario (et le pouvoir de l’amitié), tout est bien réalisé pour que vous soyez le héros de cette aventure. Et que dire de la musique, digne des OST les plus épiques d’autres adaptations de manga. Foncez et découvrez cet univers dont j’espère déjà une suite !

 


C’est ainsi que nous arrivons à la fin de notre sélection mensuelle. Certains titres vous font envie ? Quel est votre coup de cœur du mois ? N’hésitez pas à répondre en commentaires ! Quand à nous, on se retrouve à la fin du mois d’août pour un nouvel épisode de notre chronique.

Halo Infinite - Difficulté ODST et nouvelle map disponibles pour la tech preview
The Artful Escape sortira le 9 septembre sur Xbox One, Xbox Series X|S et Xbox Game Pass