0
Please log in or register to do it.

En 2019, GreedFall a surpris son monde. GreedFall a enchanté avec son esthétique élégante et raffinée. GreedFall a régalé avec son aventure à première vue naïve mais au final avec plusieurs niveaux de lecture. GreedFall a fait mouche, en abordant aussi bien des thèmes classiques tels que la fâcheuse habitude des humains de maltraiter la Nature mais aussi de plus délicats, comme la colonisation et ses conséquences. Le tout en proposant un univers cohérent à la croisée des chemins entre Avatar (sans le coté SF bien sûr) et The Witcher… Ah oui, c’était audacieux. Et c’était réussi ! Vous l’avez compris, j’ai adoré parcourir pendant une soixantaine d’heures le jeu de base. Alors quand une extension sort, c’est avec plaisir que je replonge avec délectation dans GreedFall . 

Conspiration passagère ? Pensez au poison

“La conspiration des De Vespe”. Tout un programme. Avec un nom pareil, tu te doutes que cette vieille lignée, ennemie depuis des générations de celle du héros, ne vient pas sur le nouveau continent pour boire le thé. Ou alors pour l’empoisonner à la limite ? Concrètement, ce DLC s’intègre parfaitement dans l’aventure de base de ce RPG en étant un arc secondaire de 4 à 5 heures de plaisir en plus. Au-delà des quêtes principales centrées sur des intrigues politico-familiales, il n’y a malheureusement que deux quêtes annexes à se mettre sous la dent. En plus assez anodines et classiques comme retrouver des voleurs et une personne disparue. Dommage. J’ai l’impression qu’il pourrait y avoir tant à raconter.

Le cadre de cet ajout est une nouvelle zone vite explorée et apprivoisée. Le bestiaire déjà limité de GreedFall ne se pare que d’un apport d’une espèce de lycanthrope forcément belliqueuse. Ah par contre, le lore s’enrichit en faisant très vite connaissance avec une représentante des De Vespe, rompue dans l’art de menacer poliment. J’adore. L’occasion donc de luttes de pouvoir entre des familles qui se détestent viscéralement depuis des générations sans que personne ne se rappelle trop pourquoi. Quoique…

On ne change pas une formule qui fonctionne 

Sur la forme, cette extension ne surprend jamais. Les habituels enquêtes et explorations, dialogues et combats (toujours avec ce système de pause tactique bien fichu) s’enchainent sans déplaisir mais sans renverser la table non plus. Je souligne la qualité des dialogues qui possèdent eux aussi un raffinement hors du commun et une musicalité ravissante. Ils sont toujours en VO et sous-titrés en français.  

Sur les Xbox Series, le patch déployé en même temps que la conspiration des De Vespe offre un écran digne de l’aventure. Le mode performance à 60 images par seconde a eu ma préférence, laissant celui privilégiant la qualité visuelle. Les temps de chargement sont de leur coté très courts.

Conclusion 

La conspiration des De Vespe est un enrichissement cohérent de l’univers déjà foisonnant de GreedFall. Elle est très bien intégrée à l’aventure de base et la prolonge agréablement de 5 heures. Trop bien intégrée ? En tout cas, elle ne surprend véritablement jamais. La nouvelle zone à explorer est petite et donne une sensation de déjà-vu. Toujours est-il que, grâce à ses combats et ses dialogues toujours de qualité, j’ai eu envie de connaitre le fin mot de l’histoire de cette extension au point de la dévorer en une session de jeu. 


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
✘ Contraste élevé (réticule de visée)✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
✘ Taille couleur de police✔ Identification de la personne qui parle
✘ Marquage des ennemis✘ Police personnalisable
✘ Interface personnalisable✘ Couleur de police personnalisable
✘ Couleur minicarte personnalisable✘ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
✘ Option daltonisme✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
✘ Option Text to speech
✘ Ralentissement du jeu

Conditions de test

 Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox Series X  Temps passé sur le jeu5 heures (jeu de base : 60 heures)
  Niveau de difficulténormal  Jeu terminénon
Edito : Les joueurs doivent agir pour mettre fin aux pratiques toxiques des studios et éditeurs
Faraday Protocol - Le jeu de réflexion à la première personne sera disponible le 12 août prochain