Actualité

Twelve Minutes : Entre cinéma et jeu avec notre interview de Luis Antonio

0
Please log in or register to do it.

C’est aujourd’hui la sortie du très attendu Twelve Minutes ! L’occasion pour nous de partager avec vous notre entretien avec Luis Antonio et de revenir avec lui sur ses Inspirations, la génèse du projet et ses réflexions sur le média.

Des studios de jeux AAA au jeu indépendant

Après avoir étudié les beaux-arts à Lisbonne, le jeune Luis Antonio enchaîne les déménagements et les expériences au sein de studios prestigieux, à commencer par le Royaume-Uni, avec 3 années passées chez Rockstar Games. S’en est suivi un passage au Canada avec une expérience au sein des studios Ubisoft, puis à San Francisco pour travailler sur l’excellent The Witness aux côtés de Jonahtan Blow.

“J’ai beaucoup appris sur le processus de création d’un jeu du début à la fin. Commencer par le concept, savoir gérer le contrôle de version, comment organiser les fichiers, organiser les données, la communication entre les départements et aussi, comment finaliser.”

Des expériences enrichissantes sur de nombreux jeux AAA pour le jeune développeur, qui lui donnent assez vite l’envie de se tourner vers le jeu indépendant. 

“Alors que nous étions en train de terminer [The Witness], j’ai utilisé mon temps libre pour commencer à travailler sur l’idée de Twelve Minutes. Et puis à la fin [du développement], j’ai arrêté de travailler avec Jonathan Blow et j’ai commencé en solo sur ce projet.”

Ces années passées aux côtés de l’illustre développeur indés, toujours très prompt à proposer de nouvelles idées et à les tester très rapidement, ont en effet mis en lumière tous les défauts du modèle AAA.

“La façon dont les entreprises AAA fonctionnent est très différente de celle des indés. Il y a vraiment beaucoup de gens qui y travaillent. […] en fait, c’est une grosse créature qui se déplace très lentement et pour laquelle toutes les décisions doivent être rentables

Un contexte qui tendait à brider la créativité des équipes et dont Luis Antonio a choisi de totalement s’affranchir en se lançant seul dans le développement de son propre jeu.

Mais Twelve Minutes, c’est quoi au juste ?

Twelve Minutes est un thriller interactif sur un homme pris au piège dans une boucle temporelle. On joue le mari, on rentre du travail et on passe une soirée avec sa femme. Et puis un flic arrive, il accuse la femme de meurtre et on essaie de l’arrêter. Il nous bat, nous tue et on revient au début de la journée. Donc on doit utiliser la connaissance de ce qu’on sait qui va arriver pour essayer de changer le résultat et de rompre la boucle.”

Un thriller qui joue et s’inspire des codes du cinéma, dans lequel le joueur devra donc s’efforcer d’essayer plusieurs alternatives qui s’offrent à lui pour changer le cours de l’histoire. Une mise en scène et une narration comme on en voit rarement dans le jeu vidéo, mis au service d’un gameplay un peu plus classique, inspiré de Monkey Island ou Another World qui ont bercé l’enfance du développeur.

Un casting AAA et des challenges à la clé

Au-delà de ses multiples influences cinématographiques (Memento et Shining pour ne citer qu’eux), Luis Antonio ne s’est pas arrêté en si bon chemin et s’est appuyé sur son éditeur Annapurna Interactive pour offrir à son jeu un véritable casting 5 étoiles. Un pari réussi puisque James McAvoy, Daisy Ridley et Willem Dafoe se partagent tous les 3 l’affiche de Twelve Minutes.

Et pourtant ce n’était vraiment pas gagné. En effet, malgré l’impressionnant carnet d’adresses dont dispose Annapurna dans le domaine du cinéma, contacter et convaincre de grands acteurs avec un script aussi tentaculaire s’est révélé être un véritable parcours du combattant.

“Le script n’est pas linéaire. Il y a dix documents avec d’énormes organigrammes avec tous les dialogues possibles mais aucun d’entre eux vont du début à la fin. Nous avons donc dû résoudre ce problème.” 

Un challenge pour convaincre les acteurs donc, avec la nécessité de créer un script simplifié pour se plonger facilement et rapidement dans l’univers de Twelve Minutes, mais un vrai casse-tête également pour les phases d’enregistrement.

“Lors des premières sessions, ça a été assez délicat car ils ont dû comprendre l’espace, ils ont dû comprendre le rythme de l’expérience afin qu’ils puissent aligner leur état d’esprit. Par exemple, ceci et cela s’est produit, cela n’est pas encore arrivé, cela pourrait arriver et je laisse autant de boucles. […] Ca a pris un mois, un mois et demi peut-être. Mais c’était intéressant la manière dont nous l’avons fait. On enregistrait quelques lignes et puis nous les mettions dans le jeu afin que nous puissions voir si elles fonctionnaient correctement. Et lors de la prochaine session, nous pouvions faire des ajustements si la performance ou le rythme devaient changer légèrement. “

L’évolution du jeu vidéo et l’inspiration du cinéma

Lors d’une précédente interview, Luis Antonio avait eu une phrase qui a inspiré de nombreux joueurs et créateurs : “si nous devions comparer les jeux vidéo avec des films nous serions encore à l’ère du cinéma noir et blanc et muet”. Cette phrase résonne encore dans le cœur des joueurs qui composent l’équipe XboxSquad, et nous avons souhaité creuser ce sujet avec lui.

Je pense que nous sommes toujours coincés dans ce modèle où les ennemis ont de la santé, vous avez des niveaux, vous avez un score, vous gagnez, vous accumulez des objets, … c’est ce que je veux dire par être toujours en noir et blanc. Nous dépendons toujours de ce bagage du début des jeux et des jeux utilisés pour s’amuser quand on n’a rien à faire.”

Une situation dans le monde du jeu vidéo qu’il espère bien faire changer, à son échelle, avec son approche de Twelve Minutes : “J’essaie de promouvoir Twelve Minutes en tant que thriller interactif. En essayant de garder l’aspect interactif de celui-ci mais, en quelque sorte, de s’éloigner du monde du jeu où on joue simplement pour s’amuser et passer du temps, sans apprendre ou grandir (même si oui, c’est en train de changer). C’est ce que je veux dire quand je dis que nous sortons lentement de ce noir et blanc.”

______________________

Encore un grand merci à Luis Antonio pour son temps. Twelve Minutes est disponible sur Xbox et PC au prix de 24,99€ ainsi que sur le Xbox Game Pass.

Quake fait son retour et intègre le Xbox Game Pass dès aujourd'hui !
Panne du Xbox Live : des problèmes pour accéder aux jeux