Actualité

Test : PowerA Spectra Infinity, un rapport qualité-prix brillant !

0
Please log in or register to do it.

Ces dernières années, les accessoires haut de gamme pour nos consoles se multiplient. Le marché connaît en effet un fort engouement, porté notamment par les manettes Elite de Xbox ou différents modèles Scuff. Avec la Spectra Infinity, PowerA prend le parfait contre-pied de cette tendance. Le fabricant signe ici une manette à la proposition unique et bon marché puisque vendue moins chère que les accessoires officiels. Un positionnement qui lui permet donc de s’adresser au plus grand nombre sans oublier d’être de qualité. Car oui, la Spectra Infinity n’est pas une manette au rabais !

Xbox et PowerA : de vraies fausses jumelles

Particulièrement inspirée des manettes Xbox Series X officielles, la Spectra Infinity en reprend l’aspect général. Les sticks sont asymétriques, les touches y occupent les mêmes positions et la prise en main est très semblable. Il ne s’agit pas d’une copie parfait mais si vous avez déjà eu une manette Xbox entre les mains, vous serez clairement en terrain connu. Jusqu’au nouveau bouton de capture qui prend place au milieu de l’accessoire.

Pour autant, si les bases sont quasiment identiques, PowerA n’oublie pas pour autant de fournir quelques spécificités bien senties à sa manette. A commencer par le contrôle physique du volume audio.

La Spectra Infinity embarque en effet un commutateur sur sa base qui vous permet d’augmenter ou de baisser le son de n’importe quel casque branché en filaire. Une fonctionnalité ultra pratique puisqu’elle évite un passage obligé par l’interface Xbox. Une gestion à la volée du volume qui devient vite naturelle, d’autant qu’une simple pression sur le bouton permet aussi de muter notre micro. Une évidence vite adoptée !

PowerA-Spectra-Front

Plus de maîtrise

Autre particularité qui fera le bonheur de bien des joueurs et joueuses : la présence de touches supplémentaires à l’arrière de l’accessoire.

Positionnées à la jonction entre les poignées et le dos de l’objet, ces dernières tombent parfaitement sous l’annulaire de chaque main. Vous pouvez dès lors configurer à l’envie le mappage des actions pour vous montrer plus efficace en jeu. De mon côté j’ai particulièrement apprécié cette fonctionnalité sur des jeux de courses en pilotage manuel pour mieux rétrograder lors des freinages un peu violent. C’est un exemple parmi d’autres et il vous revient naturellement de définir ce qui est le plus pratique en fonction de vos genres de prédilection.

Enfin, avant de passer à la partie son et lumière (enfin, surtout lumière dans notre cas), notez également que les gâchettes bénéficient de stoppeur de course. Un sélecteur est disponible à proximité de ces dernières pour régler la longueur à l’enclenchement. Trois niveaux sont disponibles permettant de conserver une course pleine, à mi-distance ou très courte. Là aussi vous pourrez donc configurer cela à la volée et réagir plus vite sur vos fps préférés. Un classique pour des manettes haut de gamme et qui fait toujours son effet sur un accessoire à 40€.

Jacky Tunning Show

Ce qui tape à l’œil au premier regard posé sur cette Spectra Infinity c’est l’adoption de LED disposées un peu partout sur la manette. Autour des boutons, du BMD, de la coque, des lumières jaillissent de tous les côtés pour rendre cette manette visible aux yeux de tous. Un rendu façon clavier et souris RGB qui séduira forcément un public qui aime personnaliser ses accessoires. Et qui est, je dois le confesser, plutôt fun et réussi !

Avec sa robe noire mate et son toucher duveteux, les lumières de la manette ressortent particulièrement bien. Evidemment, vous pouvez décider de tout éteindre mais ce n’est pas le but recherché par les possesseurs de ce modèle.
Ici vous pouvez choisir entre une couleur définie ou un balayage incessant et configurer un comportement différent selon les parties de votre manette. Trois sections sont en effet identifiées et vous autoriseront quelques associations de votre goût. Le haut de la manette peut ainsi adopter du rouge, le milieu et le contour des boutons du vert et le bas du bleu. A vous de décider le mariage le plus réussi… ou vous mettre à tout faire clignoter.

PowerA-Spectra-side

Cette configuration se réalise très facilement via le BMD et les touches AXYB. Le premier permet de sélectionner les zones à configurer et les 4 touches correspondent à des changement de couleurs. Tout est indiqué via un rapide tuto sur la notice et se prend en main aisément.

Satisfaisante en jeu

En session de jeu, la PowerA Spectra Infinity est une sacrée réussite à l’aune de son tarif. La prise en main est excellente, ses touches supplémentaires sont une vraie plus-value et ses lumières feront le bonheur de ce qui aime ce genre de fonctionnalités inutiles et donc indispensables comme le veut l’adage. Les sensations sont globalement très bonnes et son poids plume la prête très bien aux longues sessions de jeux.

Toutefois l’accessoire n’est pas sans éléments moins réussis. Les gâchettes semblent être réalisées dans un plastique de faible qualité ce qui occasionnent des couinements désagréables à l’usage. Rien qui n’empêche son utilisation en jeu, mais un sentiment de fragilité qui fait parfois craindre pour sa tenue dans le temps.

Un niveau de finition en deçà du reste de la manette que l’on observe aussi sur le BMD. Ce dernier présente en effet 4 directions distinctes contre 8 pour la manette Xbox fournies avec la console. Une limite qui ne concerne pas la majorité des jeux, je vous l’accorde, mais qui posera clairement quelques soucis aux amoureux de versus fighting par exemple.

PowerA-Spectra-Back

Enfin, il faudra également accepter que cette Spectra Infinity ne soit disponible qu’en version filaire. D’une longueur de trois mètres, le câble USB fourni est largement suffisant pour bien des salons. Mais vous devrez donc prendre le soin de ranger ce dernier systématiquement si vous ne souhaitez pas le voir trainer au sol ou pendre de votre meuble.

PowerA Spectra Infinity : un choix éclairé ! 

En définitive, faut-il conseiller l’achat de cette manette PowerA ? Absolument. Pour peu que l’on accepte quelques compromis sur le jeu filaire et ce BMD à quatre directions, la Spectra Infinity est un excellent choix. Agréable en mains et confortable en jeu, le fabricant signe une vraie alternative de choix à l’accessoire officiel et se permet même d’y intégrer des fonctionnalités absente de la manette Xbox et pourtant tellement plaisante ! Et le tout pour un prix extrêmement doux qui en fait rien de moins qu’une valeur sûre dans l’écosystème Xbox.

Changer la couleur du Nexus de la manette Elite Series 2 est possible !
Trois nouvelles images pour la manette Xbox Series X Halo