0
Please log in or register to do it.

En attendant (très très patiemment) GTA VI et en rêvant vainement d’une suite à Bully, Rustler est-il à même de nous aider ? Ce GTA-like médiéval tient-il la route ou finit-il dans la fosse à purin façon Biff Tannen ? Je vous propose de le découvrir dans ce test.

What a bad Guy

Vous incarnez Guy, petit voleur médiocre, qui rêve de grandeur et de se sortir de sa condition. Je peux le comprendre. Il vit encore chez sa mère, passe son temps à picoler, commettre quelques menus larcins et à se faire engueuler par sa daronne pour qu’il s’occupe des champs. Mais Guy aspire à autre chose : le vaste monde, la richesse et la gloire. Il ambitionne de participer au grand tournoi royal qui offrira la main de la princesse et le royaume au vainqueur. Sauf que Guy, c’est un pignouf inculte et qu’il est accompagné par un pote tout aussi nul. Ah mais voilà, son acolyte connaît quelqu’un qui connaît quelqu’un… S’ensuit une série de quêtes et pérégrinations criminelles pendant une dizaine d’heures pour que son destin s’accomplisse… Plus ou moins. 

Ce GTA-like parodico-médiéval aux atours cartoonesques et avec vue sur le dessus ne se prend jamais au sérieux. En effet, les gags, anachronismes et les références à la pop culture s’enchaînent et font sourire. Films, séries, musiques, tout y passe et les reconnaître devient un jeu dans le jeu. Heureusement, l’humour ici reste assez potache, bon enfant et évite d’être lourdingue. Au passage, toutes ces pitreries égratignent un peu mais jamais aussi puissamment qu’un vrai GTA et sa fameuse propension à nous mettre le nez dans notre propre merde. Pas plus mal au final entre nous, car se retrouver dans une parodie de parodie, ça donne rarement un résultat convaincant.  

“Vu ta gueule, t’as intérêt à être marrant” 

Guy enchaîne donc les déboires, accumule de l‘XP, s’achète des compétences… Ok, tout ça a été vu mille fois. Mais surtout le pilotage de cheval est infect. Oui, “pilotage”. Car à mon avis, pour maîtriser son canasson, il faut s’appeler Ayrton Senna et il paraît qu’il n’est pas trop dispo en ce moment. Les combats aussi c’est quelque chose. Pas précis pour un sou, ils sont le plus souvent une foire d’empoigne assez pénible. La preuve ultime de ces ratés est que même l’IA galère tout le temps à contrôler sa monture ou à correctement se battre. Alors, quand les missions sont des vols (zéro infiltration dans Rustler), meurtres, livraisons, j’avoue que le plaisir pris ne reposera pas sur le gameplay. 

Bonne idée, les bardes présents aux quatre coins de la map se chargent de mettre de l’ambiance. Hélas, le son de la musique est extrêmement mauvais et même désagréable. Et comme les personnages se parlent par grognements, j’avoue avoir joué sans le son au bout d’une heure. Toujours au rayon des problèmes techniques, des nombreux crashs surviennent lors que l’on recharge sa partie. Cela m’est arrivé par exemple quand un script de mission bloquait ma progression… Ouais, heureusement que Ruslter est un peu marrant.  

Conclusion 

Sous ses airs de GTA parodique et médiéval, Rustler aurait pu être un petit plaisir honteux agréable à parcourir. Hélas, son gameplay imprécis frustre avant tout et ses nombreux bugs n’arrangent vraiment rien. Enchaîner les gags, les anachronismes (certains graffitis sont tout de même très réussis), punch-lines de films bien connus ne suffit pas à justifier un achat. Et puis, nom de Zeus, je suis trop vieux pour ces conneries. 


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
✘ Contraste élevé (réticule de visée)✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
✘ Taille couleur de police✔ Identification de la personne qui parle
✘ Marquage des ennemis✘ Police personnalisable
✘ Interface personnalisable✘ Couleur de police personnalisable
✘ Couleur minicarte personnalisable✘ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
✘ Option daltonisme✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
✘ Option Text to speech
✘ Ralentissement du jeu

Conditions de test

 Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox Series X  Temps passé sur le jeu10 heures
  Niveau de difficultéfacile/normal/difficile  Jeu terminéoui
Les sorties à venir sur Xbox One et Series X|S du 6 au 12 septembre
Xbox News : Halo Infinite et son solo, l'exclusivité de Starfield et le Mini-Frigo