1
Please log in or register to do it.

Avec la boite à indés, toute la rédaction d’XboxSquad vous propose de mini critiques des jeux indés très peu connus ou mis en avant. Si certains ne méritent pas de sortir de l’ombre du marché Xbox, d’autres peuvent valoir le coup d’œil. C’est tout l’objet de cette rubrique.

Mieux vaut tard que jamais. Vingt-trois ans après être sorti sur borne d’arcade, voici que Dragon Blaze daigne enfin montrer le bout de son nez sur Xbox. Pas trop tôt ! Chef d’œuvre de Psikyo, studio dont l’expertise dans les shoot’em up n’est plus à prouver, Dragon Blaze est un jeu de tir à scrolling vertical particulièrement diabolique et superbement réalisé.

Les graphismes sont impressionnants de détails et chaque niveau a son identité graphique propre. Pas de recyclage ici. La fluidité est de mise et ça va vous servir, tant l’avalanche de tirs vous poussera régulièrement à vous replier. Attendez-vous à quelques suées même si vous êtes fans du genre.

Côté scénario, pour faire court, au départ tout va bien, puis les démons débarquent et on expédie les quatre meilleurs guerriers du royaume au combat pour sauver tout le monde. Ah oui, j’avais oublié un détail, ils chevauchent des dragons. Un argument stratégique de poids.

Surtout que chaque dragon dispose de compétences particulières. Votre arme principale ne suffit pas ? Appeler en renfort votre tir secondaire saura vous tirer du pétrin mais attention, pour un temps seulement, car il est limité en usage par une jauge. Des bombes spéciales liées aux différents personnages vous aideront également dans votre périple…mais rien ne remplacera le « Dragon Shoot ». En plus d’envoyer votre dragon au combat en solo, et par-là même, combiner vos efforts, un bon timing vous permettra d’éliminer les boss en un coup seulement. Ne restes plus qu’à trouver le bon moment ! Et je vous garantis que cela ne sera pas simple.

Dragon Blaze est la quintessence des shoot’em up, rien de moins. Magnifique, tactique et exigeant, c’est le grand œuvre de Psikyo et la conclusion d’années de travail sur le genre, mais il ne s’adresse malheureusement pas aux débutants. Si l’idée même d’esquiver des milliers (j’exagère à peine) de tirs à la minute vous horrifie, passez votre chemin. Pour les fans du genre, foncez !

J’ai aimé :

  • Un très bon shoot’em up
  • Terriblement beau pour l’époque et très bien animé

Je regrette :

  • La difficulté qui augmente très très très…vite ! Mais c’est le jeu ma pauvre Lucette.
  • Passé le deuxième ou troisième niveau…AU SECOURS !!!!!!
Boite à indés – Children of Silentown, un très joli conte mélancolique
Microsoft lâche des milliards pour investir dans OpenAI