Pit People, Petit Ours Brun fait des bêtises

The Behemoth est un studio de développement indépendant né au début des années 2000. Dès leur premier jeu, Alien Hominid, leur patte graphique attire l’œil. Ce Run & Gun, à l’humour WTF, est malheureusement passé relativement inaperçu lors de sa sortie sur Xbox, Gamecube et PlayStation 2. Une version HD est sortie plus tard sur Xbox 360, cette dernière étant rétrocompatible je vous invite fortement à y jouer.

C’est avec l’arrivée de leur 2ème bébé, un jour d’été 2008, que le studio allait véritablement exploser. Fer de lance des Summer of Arcade, Castle Crashers allait mettre tout le monde d’accord. Le style graphique et l’humour sont toujours présent, mais cette fois The Behemoth fait le choix de réaliser un Beat them All qui allait devenir un incontournable du Xbox Live Arcade et un des tous meilleurs jeux de la 360. Preuve de ce succès, une version Remastered est sortie sur Xbox One.

Leur 3ème jeu, Battleblock Theater, sortie en fin de vie de la Xbox 360, est quant à lui un jeu de plateforme 2D. Tout aussi excellent que les deux jeux précédents, il est également rétrocompatible Xbox One. Achetez-le, jouez-y, vous me remercierez après (ça vaut aussi pour Alien Hominid et Castle Crashers).

En Game Preview depuis janvier 2017 et après 5 mises à jour, leur nouveau jeu, Pit People, sort enfin dans sa version finale ce vendredi 2 mars. Cette fois The Behemoth s’attaque aux jeux de stratégie au tour par tour. Alors nouvelle tuerie ou est-ce que le studio s’est enfin foiré? Et bien c’est une nouvelle tuerie!! (Oui je spoil direct y’a quoi?)

TU ES QUELQU’UN DE BIEN. NE LAISSE PERSONNE TE DIRE LE CONTRAIRE.

Pauvre Horatio, producteur de myrtilles sans histoire. Sa vie vire à la tragédie le jour où un ours géant de l’espace décide d’écraser son fils et sa ferme alors qu’il était occupé à se défendre contre des pillards. Pour couronner le tout, le narrateur du jeu l’harcèle, lui assurant que sa mort arrive.
Fuyant en direction de la ville la plus proche, il tombe sur Pipistrella, princesse d’un château ravagé par des barbares, qui lui demande de l’aide. Horatio accepte, remplit sa mission mais ne parvient pas a sauver le roi Papatrella qui périt lors de l’effondrement du château. Ayant tout perdu, nos deux héros se dirigent vers la ville avec l’idée de tout recommencer à zéro, en gagnant de l’or dans le Pit.

L’HIPPOPOTAME PEUT NAGER À 569 KM/H.

La ville est un hub donnant accès à plusieurs options du jeux :

La porte principale permet de choisir les quêtes, principales et secondaires. Vous pouvez aussi y acheter des objets utilisables sur la world map et des cages de recrutements qui serviront a recruter les ennemies vaincus à la manière d’un Pokemon.

Le Pit est une arène de combats pouvant rapporter beaucoup d’or. Vous pouvez soit affronter l’IA en 3 manches, soit faire des combats en PVP ou tout simplement regarder des combats et parier de l’or.

La caserne est l’endroit dans lequel vous pourrez gérer votre équipe, de l’équipement au choix des persos à utiliser, tout se passe ici.

Le marché offre la possibilité de recruter des mercenaires ou d’acheter des armes et accessoires.


Ensuite il y a un mode online classic pour affronter d’autres joueurs sans se prendre la tête, une platine vinyle pour changer la bande son de la ville et une borne pour selectionner la difficulté Insane.

NE RÉVÈLE JAMAIS TON MOT DE PASSE À QUI QUE CE SOIT.

Pit People est un jeu de stratégie au tour par tour donc. Vous dirigez une équipe de 6, un de moins si vous décidez d’y intégrer un gros perso type cyclope ou gorgone. En combat, vous pourrez déplacer vos combattants plus ou moins loin selon leurs compétences, un perso lourd avancera moins vite qu’un simple combattant par exemple.

Choisir les bonnes armes et les bons persos est la clé de la victoire dans Pit People. Il faut toujours avoir un gars équipé d’un gros bouclier et le mettre devant les autres membres de la team pour qu’il les protège des flèches ennemies. Il faut aussi toujours avoir un perso équipé d’une masse pour vaincre plus rapidement les adversaires équipés d’un casque. Enfin il faut surtout un soigneur et penser à bien le protéger : il perd de la vie en vous en donnant, trop d’attaque ennemies et vous le perdrez prématurément.

Très vite dans l’aventure, vous recruterez Sofia la recruitador, personnage indispensable qui vous permettra de capturer n’importe quel ennemi (avec une cage achetée en ville) et de le faire se battre à vos côté.

En plus de la quête principal le jeu est bourré de quêtes secondaires toutes aussi intéressantes les unes que les autres. Sans parler des quêtes planquées un peu partout sur la map. De quoi assurer de longues heures de jeux sans jamais s’ennuyer.


LE VAMPIRE N’EST PAS LÀ, IL EST PARTI BOIRE UN COU.

The Behemoth nous livre là leur meilleur jeu. Que ce soit au niveau du scénario complètement barré, de la narration, des personnages, du gameplay simple mais efficace, rien est à jeter dans Pit People.
Ils ont, une fois de plus, pris les codes d’un genre et les ont adaptés à leur sauce pour nous offrir rien d’autre qu’une merveille, un remède contre l’ennuie et la dépression qui devrait être remboursé par la Sécurité Sociale ! La note reflète ce sentiment d’avoir joué à un jeu grandiose qui me marquera à tout jamais.
L’attente a été longue, mais c’est terminé. Ruez-vous sur Pit People.

+ Les plus

  • L'humour de The Behemoth
  • Jeu de stratégie arcade
  • Durée de vie colossale
  • Le narrateur

- Les moins

  • Heu ...
  • hmmmm...
  • non, franchement je ne vois pas
10

MechaSokoj est un Sega-sexuel devant l’éternel et a donc migré naturellement vers la Xbox à la mort de maître SEGA. Il y a retrouvé le côté Gaming adulte et gros gamer si cher à la firme du hérisson bleu.

12

  1. Excellent test pour un jeu tout aussi, semble t-il, excellent.

  2. Ah ouais 10 carrément ! C’est un fan qui parle ou bien c’est vraiment the perfect game ?! :d
    En tout je n’ai fait aucun des jeux de ce studio :p
    Honte à moi ???

    • Les 2 en fait. :D

      Je suis un gros fan du studio, mais faut aussi reconnaître qu’ils ont fait là un jeu de stratégie tout simplement parfait.

      Et sinon oui, honte à toi, va vite faire tout leur jeux.

  3. Merci pour ce test!! Ce studio avait fait des merveilles avec Castle Crashers (que de souvenirs de nuits blanches en coop local entre potes!). Hâte de le tester.

    • Pareil, nuits blanche entre pote a essayer de trouver toutes les armes et toutes les petites bestioles. Gros prétexte pour le faire et le refaire en boucle.

  4. 10 carrément :D
    Faudrait que je vois ce que ça donne surtout qu’en terme de tactical il y a Into The Breach qui est sorti et qui est très profond dans ses mécaniques.

  5. Ha et encore bravo pour vos tests de jeux qu’on ne voit quasiment pas ailleurs…vraiment un plus par rapport à GK :jap:

    PS : voilà je peux placer mon enchère sur KCD :D

  6. Merci pour le test c’est top

  7. Voilà un test d’amour qui m’est allé droit au cœur.
    Bravo !

  8. il a l’air sympa celui ci je go le téléchargé

Vos réactions

Mot de passe oublié