Test – Steamroll, c’est de la balle ?

Si ma précédente tentative de tester un puzzle game s’est soldée par un cuisant échec, puisque je ne suis même pas parvenu à dépasser le premier niveau, mon goût pour le genre m’a poussé à renouveler l’expérience. Cette fois ci, c’est le jeu de réflexion Steamroll que j’ai du tester et qui a quelques atouts à faire valoir.

Vapeur sans saveur

Commençons le test par l’aspect du jeu qui m’a le moins transporté. N’étant pas un grand fan d’univers SteamPunk, sans y être complètement hermétique, je dois dire que Steamroll ne me fait pas renouer avec le style. Palette de couleurs très limitée, image souvent terne, interface de jeu un peu fouilli sont autant d’éléments qui semblent coller à l’ambiance du jeu certes, mais qui desservent (à mon sens) l’expérience globale. Peut-être n’est-ce qu’une question de goût (vous me direz ce que vous en pensez en regardant les images), mais le jeu aurait gagné à être un peu plus coloré, ne serait-ce que pour améliorer la visibilité de ce qui se passe à l’écran.

Car ce qui se passe à l’écran justement n’est pas inintéressant. On se retrouve dans Steamroll aux commandes d’un opérateur enfermé dans une énorme boule propulsée à la vapeur. Son but ? Suivre les instructions de son patron et aller miner dans les tréfonds de la terre. Mais voilà, très vite les choses vont tourner au vinaigre et il faudra vous débrouiller seul pour sortir de là vivant. Il faudra alors évoluer dans les différents niveaux avec la possibilité de s’accrocher à des stations sous pression pour envoyer de petites balles ayant chacune leurs spécificités.

Billard, golf, flipper, on en perd la boule…

C’est là que l’aspect mini-golf, qui ressort généralement lorsque l’on entend parler de Steamroll, entre en jeu : on définit une trajectoire pour envoyer nos projectiles à l’endroit souhaité. Mais contrairement au mini-golf, il n’est ici pas vraiment question d’adresse ou d’estimer la bonne trajectoire de la balle. En effet, le chemin que la balle va emprunter est indiqué en détail avant même de tirer, de son point de départ jusqu’à l’endroit exact où elle va arriver après de multiples rebonds ou tunnels.


L’intérêt réside plutôt dans les spécificités de vos projectiles, qui seront disséminées dans des caisses un peu partout dans le niveau. Parmi elles, on notera la possibilité de créer des murs (et donc de nouvelles surfaces sur lesquelles rebondir), des ponts ou encore d’exploser certains éléments du décor qui pourraient vous gêner. Puzzle game oblige, il faudra ainsi trouver la bonne combinaison de projectiles pour atteindre la fin du niveau.

La fin du niveau n’est d’ailleurs pas vraiment la fin, puisque pour booster la replay value du jeu, le développeur a fait le choix de mettre en place un système de récompense  (3 étoiles par niveau). Comme c’est le cas pour beaucoup de puzzle game sur mobile, ces étoiles viendront récompenser la complétion de certains objectifs, comme le nombre de coups tirés ou le temps qu’il vous aura fallu pour terminer le niveau. Pour obtenir toutes les distinctions pour chaque niveau, il faudra donc vous y reprendre à plusieurs reprises !

Malgré son enrobage qui peut plaire ou ne pas plaire, Steamroll a donc tout de même tous les ingrédients d’un bon jeu de réflexion. Pas de quoi détrôner les cadors du genre tels que The Witness, The Talos Principle ou encore Portal, certes, mais de quoi passer un moment loin d’être désagréable à se creuser les méninges.

En conclusion

Si vous aimez les puzzle games et que son style graphique vous attire, n’hésitez pas une seule seconde : le doux prix auquel est proposé Steamroll (10,99€)  fait que vous ne pourrez pas vous tromper en vous laissant tenter ! Pour les autres, le jeu sera à réserver à ceux qui sont vraiment en manque de casse tête.


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
Contraste élevé (réticule de visée) Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
Marquage des ennemis Police personnalisable
Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonisme Sons ambiants signalés (informe sur présence)
Option Text to speech
Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Caractéristiques TV4K HDR  Jeu fourni par l’éditeurOui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu5 heures
  Niveau de difficultéNon applicabke  Jeu terminéNon

 

+ Les plus

  • Mécaniques de puzzle intéressantes
  • Un concept qui cherche à sortir de l'ordinaire

- Les moins

  • Les textes microscopiques sur TV 4K
  • L'interface pas très claire
Nintendosexuel de naissance, je suis tombé dans la marmite Xbox en 2005 avec l'arrivée de la Xbox 360. Depuis, je me suis fait greffer un pad dans les mains et un casque sur la tête en quête de nouvelles expériences indés ou multijoueurs.

Vos réactions

Mot de passe oublié