Test – Woven, idéal pour punir vos gosses.

Oh un éléphant et un univers tout en laine ! Bah ça a l’air mignon tout plein, de quoi se détendre entre deux [insérer ici votre addiction vidéo-ludique, moi c’est PUBG alors je ne juge pas] ! C’est ce que l’on se dit aux premières images. Et puis… Ben… Je vais vous expliquer ça dans le test de Woven.

A Stranger in a strange world.

La cinématique d’ouverture nous place dans une ambiance sombre et industriello-flippante. Sans rire c’est ambiance atelier des Peaky Blinders. Mais si, tu sais, c’est la série où les mecs sont sappés comme pas possible, et marchent au ralenti au milieu de projections de flammes dans tous les sens. Bon là, oublie les caïds et ne retiens que le coté crado-malaise. Passé un temps de chargement INTERMINABLE, on découvre Stuffy, un éléphant en laine, dans un monde 100% laine. Tout est en LAINE ! Si ce n’est pas flippant, ça !? Oui je fais de la Unravelophobie, le nom scientifique de la phobie de la laine, me jugez pas !

Bon, évidement, ne cherchez pas sur Wikipanda, l’unravelophobie n’existe pas. Mais Woven revêt bel et bien des atours de laine. Les personnages, les décors, tout est mignon à souhait ! A défaut d’être beau. En effet, les modèles et textures sont assez simplistes. Mais le tout est lavable en machine, alors… attends ? Merde, je commence à raconter n’importe quoi. Restons concentré, merci. Bon, en gros Stuffy l’éléphant se réveille, ne sait pas ce qu’il fout là (moi non plus), se fait un pote robot/luciole du nom de Glitch et ils doivent découvrir quelque chose. Un truc. Je crois. Je…

L’éléphant nous trompe depuis le début ! (hou le spoiler)

Non parce que je n’ai pas non plus été très loin dans Woven. J’assume. D’aucun diront que ce n’est pas sérieux comme test… mais j’ai quand même passé 2 heures marseillaises dessus (donc 13 minutes réelles). Assez pour se dire que c’est un titre destiné aux enfants. Aux enfants que l’on veut punir, aux enfants à qui on refuse de l’amusement, aux enfants à qui on veut faire ressentir ce qu’est la vie. Je m’égare encore. Tiens, un narrateur (en anglais sous titré en Français) nous raconte peu ou prou une sorte de conte tout en vers. Sympa, ça donne un peu de vie à un monde vaguement mimi mais surtout vide.

Stuffy et Glitch ont chacun leurs capacités. L’éléphant peut frapper, taper du pied, siffler. Le robot, identifier des trucs, pirater des machines. Wahou, c’est l’hystérie, trop de possibilités, ça sent le gameplay émergent. Ça sent surtout le gameplay émerchiant. En gros, on récupère des motifs de laine (un peu) cachés sur la carte, ensuite sur une machine à tricoter, on modifie Stuffy. Pourquoi ? Pour pouvoir passer des barrages de créatures qui exigent que l’on soit revêtu de tel ou telle sorte. Bonjour la tolérance:/

Un éléphant qui s’en balançait.

Woven n’est pas du tout un jeu de plate forme. Stuffy ne peut même pas sauter. On marche à deux à l’heure, récupère des motifs ou couleurs de laine pour s’en équiper et passer à la suite. Voilà. Clap de fin du fun. Alors OK, je ne suis pas du tout le cœur de cible d’un tel soft… mais je me demande surtout à qui il se destine. Pour un jeune public, il y a 1000 alternatives bien plus colorées et surtout, AMUSANTES ! Par exemple, Super Lucky’s Tale.

Ah si, je peux dire un truc gentil : les musiques sont jolies.

Conclusion.

Vous, les papas et mamans, vous cherchez un jeu pour vos gosses ? Deux possibilités. 1. Vous les détestez, alors Woven est parfait pour les pourrir. 2. Vous les aimez, alors ne les exposez pas à ça.

Conditions de test

  Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu2 heures marseillaises
  Niveau de difficultéN.A.  Jeu terminéhoulà ! malheureux.

+ Les plus

  • C'est mignon de prime abord...
  • Les musiques sont jolies.

- Les moins

  • ... mais surtout vide et terne
  • on marche
  • on s'ennuie
  • on s'endort
  • tellement d'autres jeux à faire, pourquoi perdre son temps sur celui-là ?
Je ne suis pas fou, ce sont les autres qui ne le sont pas assez. J'aime particulièrement les univers de The Witcher, Fallout et PUBG.

10

  1. Haha ce test 50/20

    Un cadeau idéal pour Noël, merci Bibi !

  2. Merci Bibi la première image que j’avais vu je me suis que ça ressemblait à un jeu Nintendo avec un Yoshi en laine, et en regardant la vidéo du store j’étais moins convaincu, maintenant j’en suis sûr . Merci a toi testeur de l’extrême.

    • Merci^^ effectivement, les apparences sont TROMPEuse

    • J’adore le titre (du test).

  3. @Bibi en mode “sans pitié” ! Hihihihihihi. En même temps, vu le calibre du jeu….

  4. Et pour les très jeunes enfants qui débutent dans le gaming ? C’est adapté ou pas ? Parce que bon Lucky’s Tale est bien trop difficile quand t’as jamais mis les mains sur un pad.

    Je prends l’exemple de Paw Patrol : La Pat’Patrouille en mission : Jeu très moyen, challenge zéro et durée de vie rikiki. Mais sa simplicité et sa légèreté (pas de défaite, pas de mort) en a fait le premier jeu parfait pour ma fille (5 ans). Elle l’a fini sans être frustrée, il y avait quelques passages de plateforme plus difficile pour elle mais qu’elle a fini par gérer à force d’essai.

    Il aurait été intéressant d’aborder le teste sous cet angle.

    • Kuri, j’ai eu l’occasion de jouer à Woven et je partage l’avis de Bibi. Je ne pense pas que ce soit adapté aux plus jeunes.Le narrateur parle anglais. Il y a des sous titres mais il faut déjà avoir un bon niveau de lecture donc pas de jeunes enfants.
      Il faut débloquer des costumes pour avancer. Pour cela, il y a des boîtes à musiques sur lesquelles il faut déplacer des curseur de haut en bas pour suivre des notes qui apparaissent à différentes hauteurs. Ça peut être un peu rapide pour un enfant qui n’a jamais touché une manette.
      Le reste du temps tu marches dans un monde vide. En fait c’est un énorme tuto pour apprendre à se servir du stick gauche!
      Bref, je ne sais pas à qui ça s’adresse mais je ne le trouve pas adapté aux enfants.

    • @Sourille
      Merci pour les précisions. La narration je m’en accommode vu que je ne la laisse jamais seule devant un JV (on peut d’ailleurs profiter en ce moment même de The Adventure Pals, excellent jeu et tout à fait adapté pour les enfants en termes de gameplay, pour autant que ce soit en coop).
      Je le prendrai peut-être plus tard en soldes ou en bundle (il est dispo sur Steam).

Vos réactions

Mot de passe oublié