Compulsion Games

Un studio au talent créatif unique

XboxGameStudios-Compulsion-Games

Compulsion Games Inc. est un studio de jeux vidéo basé à Montréal, au Canada. La société a été créée en 2009 par Guillaume Provost, un ancien développeur de Arkane Studios, et s’attache à proposer des univers singuliers. C’est ainsi que le studio se fait connaître avec Contrast, en 2013, puis We Happy Few en 2018. Aujourd’hui, la société est membre des Xbox Game Studios suite au rachat par Microsoft annoncé en juin 2018.

Carte d’identité de Compulsion Games

  • Fondateur : Guillaume Provost
  • CEO : Guillaume Provost
  • Localisation :  Montréal, Canada
  • Effectifs estimés en septembre 2020 : 61
  • Jeux notables : Contrast, We Happy Few
  • Jeux en développement : une nouvelle licence non annoncée

2009 – 2010 : création de Compulsion Games et premier jeu

En 2008, Guillaume Provost est Executive Producer au sein de Arkane Studios. Arrivé en juillet 2007 dans les effectifs de la société Lyonnaise, il manage une quarantaine de personnes, est en relation directe avec les éditeurs Européen et mentore une bonne partie du staff technique. En un mot, Guillaume Provost est déjà un leader d’équipe et possède une vision globale du développement d’un jeu vidéo. C’est d’ailleurs grâce à ces qualités qu’il séduit dans le même temps des investisseurs taïwanais qui lui offrent d’ouvrir son propre studio à Montréal. Un accord est rapidement trouvé entre les deux parties et l’homme dispose alors de plusieurs millions de dollars pour sortir de terre une société capable de créer des jeux d’envergures. 

Avec ce contrat en poche, Guillaume Provost prend ses dispositions et s’apprête à quitter la France. Au revoir Arkane Studios, au revoir Lyon, le futur CEO a tout prévu pour retourner au pays avec son épouse et ses deux enfants. Malheureusement, 2008 voit aussi arriver une crise financière mondiale qui suit celle dite des subprimes (2007). Les investisseurs taïwanais se rétractent et le contrat tombe à l’eau. Cependant, Guillaume Provost choisit d’aller au bout de ses idées et déménage tout de même pour Montréal pour monter un studio de zéro. 

C’est ainsi qu’en 2009, Compulsion Games voit le jour. Guillaume Provost en est alors le seul travailleur et signe des contrats de prestation afin de faire entrer rapidement des fonds au sein du studio. Compulsion Games recrute ses premiers salariés et participe dans le même temps au développement de certains éléments de Darksiders (Xbox 360, PS3, PC), Dungeons & Dragons : Daggerdale (PC) ou encore Arthur Christmas : Elf Run (iPhone). Mais en 2010, la création du Fonds des médias du Canada permet d’obtenir des financements conséquents ce qui permet au studio de lancer son premier projet : Contrast

Qui est Guillaume Provost ?

Natif de Montréal, Guillaume Provost commence très tôt à travailler dans l’industrie vidéoludique. En 1996 il rejoint une start-up avant de rejoindre en 2004 Pseudo Interactive a Toronto. D’abord Lead Programmer puis Senior Producer, il oeuvre sur Full Auto 1 et 2. En 2007, l’homme rejoint Arkane Studio en France où il dirige une équipe de 40 personnes pendant un an.

guillaume-provost-compulsion-games

C’est à Lyon qu’on lui propose alors de fonder un studio au Canada. Malheureusement, la crise de 2008 passe par là et alors que Guillaume Provost et sa famille sont prêt à quitter la France, le projet tombe à l’eau. Mais le canadien saisi alors l’opportunité de retourner à ses racines et fonde Compulsion Games en 2009.

2010 – 2013 : Premier succès et changement d’époque

Contrast est un puzzle-game au style visuel tout à fait atypique. Dans un monde 3D inspiré par le Paris des années 20, vous incarnez une amie imaginaire d’une petite fille. Vous avez alors la possibilité de vous matérialiser physiquement ou de vous transformer en ombre. Ce titre est annoncé et présenté à la presse en mars 2012. Avec son univers graphique inspiré par le cinéma en noir et blanc, Compulsion Games trouve rapidement un éditeur en la personne de Focus Home Interactive. Le jeu sort un an plus tard, en novembre 2013 sur Xbox 360, PS3, PS4 et PC, puis en 2014 sur Xbox One. Largement mis en avant dans les semaines qui précèdent la sortie de la Playstation 4, Contrast est particulièrement attendu mais bénéficiera d’un accueil mitigé. Si toutes les critiques saluent l’univers et l’ambiance résolument Vaudeville de la production, elles soulignent également des limites techniques et en termes de gameplay. La première création de Compulsion Games hérite ainsi d’un 65% sur Metacritic. En décembre 2013, le jeu dépasse le million de téléchargements rien que sur PS4 et s’avère être un succès commercial. Compulsion Games est alors composé de sept salariés et s’apprête à se développer. 

Contrast-Cover-MS

Trois semaines avant la sortie de Contrast, Guillaume Provost fait face au décès de son père. Cet événement, couplé à sa vie de parent isolé et à la sur-activité induite par la commercialisation de son jeu, plonge l’homme dans un état mental très particulier. Guillaume Provost décide alors de transformer ses émotions en une vision créative qui deviendra We Happy Few. L’idée d’une société bâtie sur la consommation de drogues et l’utilisation de masques proviennent de ces successions d’épreuves et le reste de l’équipe de Compulsion Games adopte cette vision pour construire leur prochain jeu. 

2014 – 2018 : Croissance et apprentissage

Les équipes du studio passent en 2014 à une vingtaine de membres. Le développement de We Happy Few se veut ambitieux et vise à faire ressentir aux joueurs la paranoïa, l’immoralité, ou encore le danger de la permadeath. Pour ce titre clairement dystopique, Compulsion Games fait le choix de proposer un univers rétro-futuriste construit par génération procédurale. L’esthétisme du jeu se rapproche de celle de Bioshock tandis que les thématiques vont puiser dans V for Vendetta, Brazil ou encore Orange Mécanique et 1984

We Happy Few est inspiré, entre autres, par la culture des médicaments sur ordonnance – l’idée que personne ne devrait avoir à être triste s’il peut prendre une pilule et se soigner. Il s’agit également de la culture de Happy Facebook : personne ne partage ses mauvaises nouvelles car cela ferait tomber tout le monde. En tant que culture, nous ne valorisons plus la tristesse

We Happy Few est présenté le 26 février 2015 lors de la PAX East. En juin de la même année, Compulsion Games lance une campagne de financement participatif sur Kickstarter. L’opération est un succès puisque le studio récupère 266 163 dollars sur un objectif fixé à 200 000 dollars. En 2016, constatant que les retours sur le développement d’un univers procédural sont limités, l’équipe de développement propose We Happy Few en accès anticipé via le Xbox Game Preview. 

Xboxsquad_MS-Conference_E3_We_Happy_Few

En cours de développement, et suite aux retours des joueurs qui se focalisent davantage sur la narration du titre que sur son gameplay axé sur la survie, Compulsion Games retire certaines mécaniques de jeu. Le titre devient alors une pure expérience d’action-aventure mais cela ne réjouit pas les développeurs. À leur sens, cela impacte trop l’équilibre du titre et nuit au travail fait sur Wellington Wells, une ville au bord de l’effondrement social où se situe l’action de We Happy Few. Le gameplay est alors modifié mais repart sur des bases de survie. Dans le même temps l’équipe continue à grandir, offrant au jeu des améliorations significatives, mais aussi un certain déséquilibre entre la narration et reste des éléments. 

En août 2017, Compulsion Games annonce un partenariat avec Gearbox Publishing pour financer et éditer We Happy Few. Cela permet à la société de poursuivre son recrutement et de porter le titre sur davantage de supports. En janvier 2018, Compulsion Games annonce que le titre est repoussé de quelques mois avec une sortie prévue en août de la même année. 

En juin 2018, lors de l’E3 de Los Angeles, Microsoft annonce faire l’acquisition du studio. Compulsion Games rejoint alors les Xbox Game Studios. We Happy Few reste néanmoins programmé pour une sortie sur Xbox One, PS4 et PC sans que l’acquisition réalisée par Microsoft ne remette en cause le contrat d’édition signé avec Gearbox Publishing. 

Xbox_E32018_Microsoft_Studios

Le 10 août 2018, We Happy Few sort enfin sur les consoles Xbox One et PS4 ainsi que sur PC. Le titre est accueilli plutôt timidement par la presse qui ne semble pas convaincue par l’expérience offerte. Malgré son intégration au programme Xbox Game Preview, le jeu est truffé de bugs et de nombreuses rédactions mettent en avant des problèmes de gameplay. Cependant, l’histoire de We Happy Few séduit et le titre remporte un Webby Awards en 2019 pour son écriture. 

2020 : Une confirmation en devenir ?

Compulsion Games travaille aujourd’hui sur une toute nouvelle aventure. Celle-ci devrait nous plonger, une nouvelle fois, dans un univers fort et consistant. Le studio emploie désormais une soixantaine de personnes et bénéficie des ressources en provenance des autres Xbox Game Studios. L’objectif recherché par Compulsion Games lors de son rachat par Microsoft est de devenir un studio de premier plan. À eux de démontrer qu’ils en ont la ressource.

1

  1. Très bon article, après celui de 343i j’apprécie beaucoup le tour d’horizon des studios Xbox

Vos réactions

Mot de passe oublié

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR