Obsidian Entertainment, le faiseur de RPG cultes

XboxGameStudios-Obsidian-Entertainment

Obsidian Entertainment, Inc. est un studio américain de jeux vidéo basé à Irvine, en Californie. Il a été fondé en juin 2003, peu avant la fermeture des Black Isle Studios, par les anciens employés de Black Isle : Feargus Urquhart, Chris Avellone, Chris Parker, Darren Monahan et Chris Jones. Particulièrement connue et réputée pour ses RPG, la société fait, depuis 2018, partie des Xbox Games Studios.

Carte d’identité de Obsidian Entertainment

  • Date de création du studio : Juin 2003
  • CEO : Feargus Urquhart
  • Localisation :  Irvine (Californie), Etats-Unis
  • Effectifs en mai 2020 : 202
  • Nombre de jeux commercialisés :
  • Jeux marquants : KOTOR II, Fallout : New Vegas, Pillars of Eternity, The Outer Worlds
  • Jeux en développement : Grounded, Avowed, un nouveau jeu inconnu

Création d’Obsidian Entertainement et premier jeu culte

En 2003, alors que Black Isle Studios connaît de grandes difficultés et s’apprête à fermer, cinq employés décident de monter un nouveau projet. Le 12 juin 2003, Feargus Urquhart, accompagné de Chris Avellone, Chris Parker, Darren Monahan et Chris Jones, annoncent la création de Obsidian Entertainment. Ils sont alors sept membres dans l’équipe, dont les cinq fondateurs, et vont devoir prouver au monde entier leur capacité à créer de grands jeux. Car malgré l’expérience accumulée sur Fallout 2 ou encore Baldur’s Gate I et II, les développeurs de renom qui ont fondé le studio repartent de zéro.

Avec des finances au plus bas, la société ne peut en effet se lancer dans un projet sans un éditeur pour la soutenir. C’est ainsi que la première année d’existence d’Obsidian Entertainment s’avère être un long chemin de batailles pour convaincre des partenaires de leur faire confiance. EA, Ubisoft ou encore Take-Two leur claquent la porte au nez et refusent leurs projets. Fin 2003, en septembre, LucasArts a néanmoins la brillante idée de contacter Feargus Urquhart. L’éditeur détient en effet les droits sur la licence Star Wars et le partenariat qui le liait à BioWare vient de prendre fin. L’équipe d’Obsidian, qui a plusieurs fois travaillé avec BioWare lorsqu’elle évoluait encore sous les couleurs de Black Isle, apparaît comme une solution crédible pour prendre le relai.

Après la présentation d’un concept qui ne convainc pas Simon Jeffrey, ce dernier leur demande de réaliser une suite à Star Wars : Knights of the Old Republic. Obsidian accepte et dispose alors de 15 mois pour créer ce qui deviendra Star Wars Knights of the Old Republic II : The Sith Lords. Cependant, le titre sera finalement repoussé et sortira en 2004, amputé de quelques fonctionnalités souhaitées initialement par les équipes de développement. KOTOR II est un succès critique et commercial et propulse Obsidian Entertainment en pleine lumière.

KOTOR_II

En 2005, le studio de Irvine débute le développement de son second projet. Celui-ci démarre en juillet après plusieurs mois d’échange avec Atari. La firme américaine détient en effet les droits de Neverwinter Nights et souhaite proposer au public une suite avec Obsidian aux commandes. Tout au long de la création du jeu, les équipes grossissent et les 10 développeurs qui ont commencé le développement sous la direction de Chris Avellone et Darren Monahan deviennent 50 un an plus tard. Neverwinter Nights est lancé en octobre 2006 et reçoit un accueil très positif. Résultat ? Deux extensions sortent en 2007 et 2008 : Mask of the Betrayer et Storm of Zehir.

Une collaboration difficile avec Sega 

En 2006, alors que le développement de Neverwinter Nights 2 se termine, Obsidian Entertainment se plonge déjà dans un nouveau projet : Alpha Protocol. Ce dernier est un projet en collaboration avec Sega qui décide de financer le projet et de l’éditer. Le titre a pour ambition de mélanger des composantes RPG avec des mécaniques d’infiltration.

A peu près à la même période, Feargus Urquhart est approché par différents éditeurs. Le premier d’entre eux s’avère être Electronic Arts. L’éditeur américain souhaite en effet enrôler Obsidian pour un projet de RPG façon The Elder Scrolls IV : Oblivion. Un autre éditeur propose au studio de réaliser un RPG dans un univers de fantasy. Enfin, le dernier éditeur n’est autre que Sega. Parallèlement au développement de Alpha Protocol, la firme Japonaise souhaite lancer un nouveau jeu sur la licence Alien. C’est ce projet que choisi Obsidian qui se plonge alors dans la production d’un RPG baptisé Aliens : Crucible.

Aliens_Crucible

Cependant, les développements des deux jeux sont pour le moins chaotiques. Sega et Obsidian ont du mal à partager une vision commune et manquent de communication. En 2009, un prototype de Aliens : Crucible est adressé à Sega. Quelques jours plus tard, la firme contact Feargus Urquhart et l’informe de l’annulation du projet. Le prototype n’a alors même pas été consulté et l’officialisation de l’arrêt du projet est faite en juin. Du côté de Alpha Protocol, cela se passe à peine mieux comme en atteste la décision de Sega de supprimer différents éléments de la production alors même que le développement touche à sa fin. Après 4 ans de développement et de nombreux retards, Alpha Protocol sort en 2010 sur Xbox 360, PS3 et PC. Malheureusement, l’accueil est des plus mitigés et le jeu n’atteindra pas les objectifs escomptés.

Fallout New Vegas : rien ne va plus

En 2009, Obsidian est de nouveau approché par Atari qui souhaite relancer la licence Baldur’s Gate. Les relations durent plusieurs mois sans toutefois accoucher d’un accord entre les deux parties. Les discussions seront d’ailleurs rapidement coupées puisque, peu après, Atari Europe devient propriété de Namco Bandai qui ne souhaite pas poursuivre les projets initiés précédemment. 

L’année suivante, en 2010, c’est Red Eagle Games qui tape à la porte des développeurs d’Irvine. Une adaptation de l’œuvre littéraire La Roue du Temps est alors discutée mais tombera vite à l’eau faute de moyens. En effet, Red Eagle Games ne parvient pas à obtenir de financement pour le développement du jeu et range donc le projet dans un tiroir.

Mais cela n’impacte guère Obsidian qui, en secret, développement un nouvel opus d’une série à succès : Fallout New Vegas. En 2008, après la sortie de Fallout 3, Bethesda souhaite se concentrer sur la franchise The Elder Scrolls et fait appel à un studio externe pour développer un nouveau jeu Fallout. Obsidian fait alors figure de candidat idéal puisque ses fondateurs ont déjà pu travailler sur la licence à l’époque où ils œuvraient chez Black Isle Studios. En quelques semaines, un concept est monté et présenté à Bethesda qui accepte immédiatement le projet. Le développement débute au premier trimestre 2009 et, en 18 mois, Obsidian crée Fallout New Vegas. En octobre 2010 le titre sort et récolte des éloges de la presse et des joueurs.

fallout_new_vegas_keyart

Cependant, aussi qualitatif que soit le jeu, il est à nouveau marqué par quelques errements techniques. Certains utilisateurs remontent des problèmes de crash important et les journalistes soulignent plusieurs soucis techniques. En conséquence, la note metacritic plafonne à 84% alors que le contrat signé avec Bethesda prévoit le versement de bonus si et seulement si est atteinte la note de… 85%. Alors que Fallout : New Vegas est un succès mondial, le titre sera le premier jalon d’une chute évitée de justesse.

2010 – 2011 : les années noires

Pendant le développement de Fallout : New Vegas, Obsidian Entertainement se lance dans la création de son moteur maison. Baptisé Onyx, il sera utilisé pour les prochains projets de la société avec l’objectif de porter plus loin les ambitions du studio. Le premier jeu à en profiter sera Dungeon Siège III. Le titre sort en 2011 via Square-Enix et n’aura droit qu’à un accueil plutôt tiède. Mais plus que le jeu et ses mécaniques, Obsidian prouve avec cette production qu’il est capable de commercialiser des jeux bien finis. Aucun problème technique n’est à mentionner, une première pour la société.

C’est à peu près à cette époque que le studio travaille sur un projet de jeu en monde ouvert à la troisième personne. Baptisé Stormlands, ce dernier est, selon différentes rumeurs, planifié pour la Xbox One. Malheureusement Microsoft Studios, l’éditeur du titre, annule le jeu en 2012. Entre 20 et 30 personnes sont alors licenciées chez Obsidian Entertainment qui entrera alors dans une période très difficile.

stormlands_annule

Parallèlement, la société termine le développement de South Park : Le bâton de la vérité. Commencé en 2009, le jeu est en gestation depuis quelques années et sortira finalement en 2014 après plusieurs retards. Mais en coulisses, les finances sont très basses et l’avenir est incertain. Les bonus non perçus lors de la sortie de Fallout : News Vegas, le projet abandonné en cours de route par Microsoft et des ressources insuffisantes semblent dessiner la fin du studio. Cependant, en 2011, un événement inattendu va offrir une clé de sortir à Obsidian : la campagne de financement participatif de Double Fine Adventure. 

Un Kickstarter record

Chez Obsidian Entertainment, les cadres de la société sont en effet divisés sur la création d’un Kickstarter. Mais le succès de Double Fine, qui réunit alors plus de 3 million de dollars pour Double Fine Adventures, va donner au studio de Irvine le coup de fouet dont il avait besoin. En 2012, le studio lance ainsi une campagne de financement participatif sur Kickstarter. L’objectif ? Offrir un successeur spirituel de Baldur’s Gate aux joueurs. Le “Project Eternity” vise alors un financement à hauteur de 1,1 million de dollars. En 1 mois, la campagne récolte près de 4 millions de dollars et devient à l’époque le record absolu pour un jeu vidéo sur la plate-forme Kickstarter. 

Fort de ce succès et des importants fonds obtenus, Obsidian se lance dans le développement de ce qui deviendra Pillars of Eternity. Après 3 ans de développement, le RPG en vue isométrique est commercialisé et s’avère être un succès critique et commercial. Quelques mois plus tard, Obsidian lance une extension baptisée The White March. La première partie est publiée en août 2015 et la seconde en février 2016.

Pillars-of-Eternity-keyart

La sortie de Pillars of Eternity coïncide également avec le départ d’une figure historique du studio. Chris Avellone annonce en effet en juin 2015 son départ de la société. Le co-fondateur quitte Obsidian pour devenir indépendant et intégrer différentes équipes au fil des projets. 

Enfin, si Pillars of Eternity représente le projet le plus important des équipes de Irvine, les développeurs travaillent en parallèle sur d’autres productions. Ils sont depuis 2013 au travail sur la localisation de Skyforge, un MMORPG russe, et depuis 2014 sur un jeu de cartes pour mobiles : Pathfinder Adventures.

FIG.CO

Au delà du jeu, Obsidian Entertainment est désormais convaincu par son expérience sur Kickstarter. En 2015, avec inXile Entertainment et Double Fine Productions, le studio fonde alors Fig.co, une nouvelle plateforme de financement participatif. Cette dernière s’ouvre uniquement aux projets de jeux vidéo et c’est ainsi qu’elle accueille certains projets notables :

  • Outer Worlds en 2015 recueille 126 400$ pour un objectif atteint à 101%
  • Psychonauts 2, début 2016, récupère 3 829 024$ et atteint 116% de son objectif initial
  • Wasteland 3 dépasse les 113% de son objectif initial et obtient 3 121 716$ 
  • Pillars of Eternity II établit un record sur la plateforme avec 4 407 598$ et 400% d’atteinte de l’objectif
  • Phoenix Point est financé à 153% soit 765 948$

Et Obsidian devint Xbox Game Studios

Après le succès de Pillars of Eternity, Obisidian annonce en mars 2016 le développement de Tyranny. Il s’agit d’un nouveau RPG en vue isométrique qui va naître des travaux menés sur Stormlands. Le titre va en effet reprendre de nombreux concepts déjà travaillés en interne depuis près de 10 ans et les insuffler dans une nouvelle œuvre. Tyranny paraît en novembre 2016 et bénéficie d’un très bon accueil (80% sur Metacritic). 

2 mois plus tard, en janvier 2017, Obsidian annonce une suite à Pillars of Eternity et lance un financement participatif sur sa plateforme Fig. En moins de 24 heures, l’objectif fixé à un peu plus de 1 million de dollars est atteint. A la fin de sa campagne de crowdfunding, le projet affiche plus de 4,4 millions de dollars récoltés. Le titre sort en mai 2018 et sera, à nouveau, un grand succès critique puisque Pillars of Eternity II : Deadfire hérite d’un 88% sur Metacritic. Malheureusement, le jeu sera également un flop commercial avec seulement 100 000 unités vendues sur PC au cours de ses six premiers mois. 

Cependant, la question des finances ne sera plus longtemps un problème pour Obsidian entertainment qui devient, en novembre 2018, un Xbox Game Studios. Le 10 novembre 2018, après des mois de rumeurs, Microsoft officialise le rachat du studio d’Irvine lors de son événement X018. À cette date, les futurs projets de Obsidian sont encore inconnus mais les joueurs se réjouissent de cette nouvelle acquisition qui doit offrir des moyens plus que conséquents aux développeurs. 

X018-Obsidian

Quelques semaines plus tard, lors des Game Awards de décembre 2018, The Outer Worlds est présenté et fait sensation. Le studio propose en effet un RPG en vue à la première personne dans un monde futuriste et alternatif. Le projet est en cours de développement depuis plusieurs années et sorti en octobre 2019 sous le label Private Division (un label de Take-Two) sur PS4. Sur Xbox One et PC, Xbox Game Studios récupère les droits d’édition et propose le jeu directement dans le Xbox Game Pass. Le succès est cette fois critique (85% sur metacritic) et commercial avec des résultats plus importants que les objectifs fixés par les éditeurs qui ne dévoile cependant pas de chiffres. 

12 mois après avoir rejoint Microsoft, au X019 de novembre 2019, Obsidian Entertainment présente son prochain jeu : Grounded. Ce titre nous plonge dans la peau d’humains rendus minuscules et qui doivent survivre à la faune et flore de leur jardin. Fourmis, coccinelles et autres araignées sont naturellement au programme de ce jeu de survie qui est donc disponible depuis le 27 juillet 2020. L’aventure s’y vit seul ou accompagné et fait la part belle à la gestion d’un camp et à l’exploration. Grounded n’a pas encore de date de sortie officielle mais continue de recevoir des mises à jour régulières avec toujours plus d’ennemis et de lieux à explorer !

L’avenir de Obsidian Entertainment

Au delà de ce titre, peu de détails sont connus sur les développements menés par Obsidian Entertainment. Une petite partie des équipes s’affaire au développement de Grounded tandis qu’une seconde équipe travaille à offrir de nouveaux contenus à The Outer Worlds. Que développent les autres salariés (un peu plus de 150 personnes) ? Au moins deux autres projets sont en cours actuellement. Et si le premier répond au nom de Avowed, le second un jeu est lui complètement inconnu.

Avowed est donc le prochain RPG AAA de Obsidian Entertainment. Présenté pour la première fois lors du Xbox Game Showcase de juillet 2020, le titre n’a pour l’heure pas révélé grand chose. L’univers s’inscrit dans le genre Heroic Fantasy et nous offrira une aventure en vue à la première personne. Pour le reste, seule une bande-annonce d’intention est connue et il faudra donc attendre encore quelques mois avant de se faire une idée plus précise du jeu.

 

Pour le second projet, les informations sont encore plus minces. Josh Sawyer est à la direction du titre qui sera donc très probablement un nouvel RPG. Directeur sur Fallout New Vegas et les deux Pillars of Eternity, l’homme sait mener de grands projets. Les espoirs sont donc importants, notamment grâce aux moyens mis à disposition par Microsoft. Quand le découvrira t-on ? C’est là toute la question. Espérons que 2021 puisse nous offrir de premiers détails sur ce nouveau jeu.

Découvrir l’histoire des autres Xbox Game Studios

Merci à vous pour la lecture de cette article. Nous espérons que celui-ci vous a plu et a enrichi votre culture sur Obsidian Entertainment. Si c’est le cas, nous vous invitons à découvrir le récit des autres Xbox Game Studios, ainsi que les titres sur lesquels ils œuvrent aujourd’hui.

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription