Undead Labs

Toute l'histoire du studio tueur de Zombies

Undead Labs LLC est un studio américain de jeux vidéo basé à Seattle, aux USA. La société a été fondée en novembre 2009 par Jeff Strain et développe la série State of Decay. En 2018, Undead Labs a intégré les studios de Microsoft (aujourd’hui connus sous le nom de Xbox Game Studios).

Carte d’identité du studio

  • Fondateur : Jeff Strain
  • CEO : Jeff Strain
  • Localisation : Seattle, USA
  • Effectifs en mai 2020 : 87
  • Jeux marquants : State of Decay, State of Decay 2
  • Jeux en développement : State of Decay 3

Histoire de Undead Labs

Création et premier jeu

Undead Labs est un studio relativement jeune. C’est en effet en 2009 que Jeff Strain quitte NCsoft pour fonder le 23 novembre de la même année « le Labs ». L’objectif pour l’expérimenté patron ? Créer un jeu de zombies en ligne massivement multijoueur pour les joueurs sur console.

Chaque fois que je vois un bon film de zombies avec des amis, nous passons des journées à débattre de nos stratégies pour survivre à l’apocalypse des morts-vivants. Le poste de police ou le supermarché ? Le râteau de jardin ou le pistolet à agrafes ? Bach ou les White Stripes ? Je suis un développeur de jeux, donc je serais probablement inutile pour autre chose que des appâts, mais je suis enthousiaste d’avoir l’opportunité de construire un MMOZ qui nous permet de tester ces stratégies et de le découvrir avec certitude.

Jeff Strain – novembre 2009

Cette ambition se concrétise alors rapidement dans la forme avec un MMO qui mêle action, humour et zombies. State of Decay est présenté et, en 2011, Undead Labs annonce un partenariat avec Microsoft. Le titre paraîtra en exclusivité console sur Xbox 360 et ce, après que de nombreux éditeurs aient demandé à Jeff Strain de revoir sa copie avec davantage d’éléments de « World of Warcraft ». Une aubaine pour Xbox qui laissera alors les équipes aller au bout de leurs idées.

State-of-decay-cover

Le 5 juin 2013, State of Decay sort sur Xbox 360 et débarquera sur Windows le 5 novembre de la même année. Quelques semaines plus tard, en janvier 2014, Undead Labs dévoile les détails d’un nouvel accord avec Microsoft. Le constructeur signe en effet avec le studio de Seattle un accord pluriannuel pour la création et l’édition de plusieurs titres à venir.

Jeff Strain commente alors ce partenariat de manière très positive indiquant que State of Decay n’est que « le début des ambitions à long terme » du studio. Rapidement, Undead Labs confirme également que plusieurs jeux seront donc développés sous la franchise State of Decay.

Qui est Jeff Strain ?

Jeff Strain est une figure relativement incontournable du jeu vidéo. Dans les années 90, il se fait remarquer alors qu’il est développeur chez Blizzard Entertainment. Il travaille sur deux titres maison qui deviendront cultes : Diablo et StarCraft. En 1999, Jeff Strain prend les rennes d’une petite équipe au sein du studio pour créer un tout nouveau jeu qui bouleversera le visage de l’industrie : World of Warcraft. Mais en cours de développement, l’homme quitte Blizzard et créé ArenaNet avec Mike O’Brien et Patrick Wyatt, d’anciens de chez Blizzard. Guild Wars est alors mis en chantier et, deux ans plus tard, la société est rachetée par le coréen NCsoft.  

Ambition et déception

À sa sortie, State of Decay reçoit un accueil très positif. Les grandes revues spécialisées lui accordent d’excellentes notes et, sur Metacritic, sa note moyenne est de 79/100. L’accueil commercial est lui aussi excellent puisque le titre se vend à 250 000 exemplaires dans les premières 48 heures sur le Xbox Live Arcade. En quatre mois, Undead Labs annonce atteindre le million de copies vendues, alors que le jeu n’arrivera sur PC qu’un mois plus tard.

Ce succès donne évidemment du poids à l’ambition de Strain et de Undead Labs. Une suite est rapidement mise en chantier de même qu’une nouvelle version de State of Decay. Au cours de la PAX 2014, le studio annonce en effet une version Xbox One de son jeu. Baptisé State of Decay : Year-One Survival Edition, le titre s’avère être un portage du jeu sur la console de salon de Microsoft.

En 2016, State of Decay 2 se dévoile pour la première fois lors de l’E3. À nouveau, le titre est prévu sur PC et en exclusivité console sur Xbox One. L’objectif naturellement fixé est de proposer une suite plus ambitieuse. Plus grand, plus beau, plus amusant à jouer : voilà la promesse de cette suite. Le jeu sortira le 22 mai 2018 avec de nouvelles fonctionnalités par rapport à l’épisode précédent et, évidemment, des qualités techniques supérieures. State of Decay 2 sera en parallèle lancé sur le Xbox Game Pass, le nouveau service à abonnement de jeux vidéo à la demande.

State-Of-Decay-2-Cover-MS

Malheureusement, l’accueil est sensiblement moins positif que pour la première itération de la licence. Le jeu reçoit des notes plutôt mitigées et s’affiche sur Metacritic avec un score de 66/100. Les critiques pointent du doigt des graphismes datés, un contenu loin d’être innovant et surtout, de nombreux bugs. Que ce soit en solo, en coopération ou en multi en ligne, State of Decay 2 n’offre pas une expérience suffisamment solide pour convaincre son public. Malgré tout, en quelques semaines, le jeu accueille plus de trois millions de joueurs.

Rachat et rédemption

C’est au cours du mois suivant la sortie de State of Decay 2 que Microsoft annoncera le rachat de Undead Labs. Lors de l’E3 2018, les équipes de Seattle deviennent en effet un studio first-party du constructeur mais restent concentrées sur leur franchise de cœur.

Très peu de choses changeront au quotidien. Je pense que Microsoft comprend, à bon escient, que l’effort créatif est largement fonction de la culture et de la passion.

Jeff Strain – Septembre 2018

Cet accord signé avec Microsoft, pour un montant non communiqué, offre à Undead Labs des ressources inattendues. Cela se manifeste par l’arrivée de plus de moyens pour construire une franchise durable dans le temps. Le studio grossit et, de 65 personnes en septembre 2018, atteint les 87 salariés en 2020.

Si rien n’est officiellement annoncé ensuite, les informations rapportées laissent clairement entendre qu’un nouvel épisode de State of Decay est en chantier. Celui-ci aurait débuté son développement peu avant la sortie du deuxième épisode et laisserait à Undead Labs le soin d’en faire, enfin, un AAA. Mais en attendant que se confirment ces informations, Jeff Strain et ses équipes continuent à travailler.

state-decay-2-juggernaut-edition

Undead Labs annonce en effet décembre 2019 ouvrir un nouveau studio à la Nouvelle Orléans. Le but recherché est évidemment d’agrandir les équipes, de multiplier les projets et, naturellement, d’aller chercher de nouveaux talents et de nouvelles idées. D’ailleurs, le studio n’est pas la seule création locale puisqu’il s’accompagne d’une académie. Cette dernière est mise sur pied afin de former les développeurs locaux et de leur offrir un bagage suffisant pour penser et innover les jeux de zombies de demain.

Enfin, en 2020, Undead Labs annonce un tout nouveau DLC pour State of Decay 2. Baptisé Juggernaut Edition, celui-ci offre non seulement du contenu mais également une précieuse refonte partielle du titre. Plus beau, plus fluide, mieux fini, State of Decay 2 se réinvente presque totalement et offre enfin une expérience satisfaisante. Les retours sur cette nouvelle édition sont largement positifs et permettent ainsi au titre de faire à nouveau une percée parmi les jeux les plus joués en mars 2020.

L’avenir de Undead Labs

Après le rachat de Undead Labs par Microsoft, les rumeurs vont bon train sur le développement de leur prochain jeu. Les bruits de couloir se veulent alors insistants et tout pointe vers une probable suite à l’unique franchise du studio : State of Decay. La confirmation arrive en juillet 2020 lors d’un Xbox Game Showcase dédié aux jeux Xbox Series X|S. State of Decay 3 est en effet officialisé et un teaser est partagé avec le public.

Déroutant, ce dernier laisse beaucoup de questions se poser, notamment sur l’évolution possible des mécaniques de jeu. Car s’il s’agit toujours d’un titre de survie, la courte bande-annonce ne met en avant aucun camp, ni aucun autre survivant que le personnage principal aperçu dans une forêt enneigée. Mais l’ambiance est là, pesante, prenante et laisse les joueurs plein d’espoir et de promesses.

Début 2021, le studio partage de nouvelles offres d’emploi. Différents profils, plutôt orientés techniques, sont ainsi recherchés et doivent intégrer l’équipe qui développe State of Decay 3. Ces dernières nous permettent ainsi de relever quelques détails pertinents, à commencer par l’utilisation annoncée de l’Unreal Engine 5. En parallèle, le studio devrait utiliser les dernières technologies disponibles en matière de création de monde, comme la photogrammétrie pour un résultat le plus photo-réaliste possible.

Le reste sera à découvrir dans les prochains mois, sans doute à partir de 2022. La patience est donc de mise pour découvrir ce qui attend Undead Labs et les joueurs !

Mot de passe oublié

Inscription