Souvenirs d’E3 – Konami + Xbox = Love at E3

Oui je fume et je roule, c'est quoi le problème ?

L’E3 débarque dès samedi. Et quoi de mieux pour se remettre dans l’ambiance que de se replonger dans la ferveur des conférences ? Pour cela, nous reviendrons chaque jour sur un événement qui nous a marqué. Une annonce, un trailer, une présentation, une World premieeeeeere, ou tout autre moment dont nos mémoires de joueurs se souviennent.
On compte évidemment sur vous pour réagir et partager les vôtres… En attendant de nouveaux shows dans 5 jours donc !


Aussi étrange que cela puisse paraître, la conférence Xbox 2013 est l’une des plus réussies à mes yeux. Bien sûr tout n’était pas parfait, et évidemment que la communication était… particulière, disons. Mais, loin de ne pas avoir compris ni accroché à la proposition du “tout connecté” de la XboxOne, j’ai au contraire été immédiatement happé par ces prémices du futur. “Jump ahead” qu’ils disaient. Et je n’attendais effectivement plus que ça.

Le plaisir de retrouver de vieux amis !

Au-delà de la philosophie de la console, des avantages qu’offrait la connexion obligatoire, ce sont les jeux qui m’avaient séduit. Pas de promesses qui ne prendraient vie que 5 ans plus tard, pas de vent ou d’esbrouffe mais au contraire du concret. Et surtout, des licences capables de me faire frissonner. A mon sens, il y a eu de tout lors de cette conf : de nouvelles Ip, des licences magnifiées par la puissance de la nouvelle génération et même de la nostalgie !

E3Oh ! comme le come-back de Killer Instinct m’a fait vibrer. Je me souviens avoir envoyé des messages au frérot tellement j’étais excité ! Et Forza dans les rues de Prague… Mamamia, que ça donnait envie ! Au final c’est tout le contenu de la conférence qui me paraissait fou. Mais si je devais ressortir un seul moment, celui qui, plus que les autres, m’aura fait avoir la banane jusqu’aux oreilles, ce serait celui de l’ouverture de la conférence.

 

Rappelez-vous, la conférence n’a pas encore démarrée que, en une seconde, les lumières s’éteignent. L’écran principal se charge alors de fumée et deux équidés se devinent derrière l’effet volumétrique. Ils progressent au pas. Les regards inquisiteurs se lancent à la recherche du moindre incide. Qu’est-ce qu’on nous montre ? Quel jeu est à l’écran ? Quelques secondes plus tard, plus de doutes : nous assistons au premier trailer du prochain Metal Gear Solid !

 

Devenir culte en 3 leçons

Quel évènement ! Alors que la licence est très largement associée à Sony, la découvrir à l’ouverture de la conférence Microsoft est une surprise. Une énorme surprise même. Assurément, c’est un gros coup de la part de Microsoft qui démarre son E3 de la meilleure des manières : avec une attaque portée directement à son adversaire ! Oui Metal Gear Solid sera bien sûr Xbox One. L’absence de MGS 4 sur Xbox 360 est une leçon retenue. Oui, cette fois Microsoft marche sur les terres de Sony.

Suivent alors plusieurs longues minutes de gameplay où l’on découvre un jeu vraiment déjà très abouti. Les graphismes sont au top, les animations crédibles et les paysages immenses. Mieux, on sent bien que ce MGS sera l’aboutissement de la serie dans un épisode qui marquera les fans au fer rouge ! Le public est charmé, les applaudissements résonnent, les spectateurs prêts pour la suite. Et la suite sera un E3 historique où l’affrontement Microsoft / Sony aura plus que jamais rappelé les grandes heures 16 bits entre Nintendo et Sega.

Oui je fume encore, et alors ?

 

5 ans plus tard, cette présentation est encore parfaitement claire dans mon esprit. Mais si ce moment reste si fou pour moi c’est aussi parce que le plaisir s’est poursuivi jusqu’à la sortie du jeu. Ce MGS V n’est pas parfait bien sûr mais tellement puissant et unique qu’il est en culte. Un chef d’œuvre qui s’est installé au panthéon de mes jeux références, aux côtés de Ocarina of Time, Lost Odyssey et autre GOW. Sans aucun doute pour moi, c’est le jeu de cette génération.


#1 Souvenirs d’E3 : Ubisoft au sommet de downgrade
#2 Souvenirs d’E3 : Kinect sous le feu des projecteurs
#3 Souvenirs d’E3 : Il y a 14 ans déjà !

Après m'être plongé dans des esprits aussi torturés que brillants et vécu des expériences dont la singularité n'égale que leur étrangeté, j'ai décidé de jouer. Alors je joue :)

1

  1. Kojigod :glass:
    MGSV :love:

Vos réactions

Mot de passe oublié