Test – Forgotton Anne, une aventure qui ne tombera pas dans l’oubli

Si d’aventure vous cherchez un titre à l’univers atypique et teinté de tant de mystère que vous serez transporté dans un monde que vous ne connaissez pas et pourtant si proche. La proposition du studio ThroughLine Games et du label Square Enix Collective est rafraîchissante et m’a tout de suite aspirée dans les méandres de son univers parallèle. Forgotton Anne sera disponible le 15 mai prochain et il m’incombe la lourde tâche de vous donner envie sans trop vous gâcher le plaisir de la découverte.

Anne, personnage central de notre histoire, crève l'écran tout au long de l'aventure.

Que se passe-t-il au royaume des oublions ?

Au début de l’aventure, je me suis senti totalement perdu. On incarne bien évidemment Anne qui se fait appeler l’Exécutrice. Quoi ? Qu’est-ce que c’est ? Je ne comprends rien à tout ce bordel. Pourquoi une chaussette me parle-t-elle ? Qui est donc ce fameux maître qui nous donne ses ordres via un miroir ? Forgotton Anne c’est beaucoup de questions lorsqu’on débute et pour cause : l’univers dépeint est tellement original qu’on ne peut que se sentir perdu.

Le but n’étant pas de spoiler, je vais me contenter de vous dire que votre aventure sera parsemée de nombreuses rencontres avec les oublions. Ce sont tout simplement les objets qui ont été délaissés par leur propriétaire dans le monde des Humains et qui arrivent dans ce monde parallèle en attente d’un éventuel retour dont je passe sous silence les conditions.

Drôles, touchants, méchants, on croise de nombreux oublions au cours de l'aventure.

Forgotton Anne pose de suite une ambiance à la fois pesante en traitant des thèmes sombres : la solitude et l’oubli notamment, mais mêle également une partie plus lumineuse pleine d’espoir : le retour chez soi. D’autres sujets sont abordés mais serait considéré comme du spoil donc je vous laisse découvrir tout cela si vous craquez pour le titre. En tout cas, l’aventure permet au joueur de mener une réflexion inconsciente via un système de choix lors des dialogues qui peut paraître simpliste (c’est souvent un choix manichéen) mais dont les conséquences sont parfois bouleversantes dans la mise en scène. Le résultat est une histoire à laquelle on participe avec notre âme et nos sentiments même si certains détails m’ont parfois gêné.

Un jeu cinématique – aventure.

Ce sont exactement les deux termes employés par le studio ThroughLine Games pour décrire leur jeu. Vous voyez certainement où je veux en venir et ma critique concerne surtout le terme « cinématique » puisqu’en effet il n’est pas rare que nous soyons plutôt spectateur qu’acteur. Il y a clairement un problème de rythme selon moi avec l’alternance de phases jouables relativement courtes entrecoupées par des scènes de dialogues présentes en grand nombre vu la quantité d’oublions que vous allez croiser. Et c’est essentiellement là ma seule critique envers Forgotton Anne, l’univers et l’ambiance ont beau être dingues il y a certains moments où j’aurais aimé moins de blabla pour plus d’action. Il existait pourtant une solution simple : la possibilité de faire défiler rapidement le texte des dialogues.

Et si je me trompais ? Les oublions sont déjà des objets auxquels les humains ne font plus attention non ? Et si le studio a volontairement bridé le rythme de son aventure pour que les joueurs s’attardent sur le sort de ces objets ? Car oui, Anne a un véritable pouvoir qui fait que l’on peut décider du sort des PNJ rencontrés et cette responsabilité nécessite que l’on prenne le temps de converser avec les oublions. Teasing.

Dès le début de l'aventure, la direction artistique nous en met plein les yeux !

L’Anima au cœur du gameplay

Anne est capable de contrôler l’Anima, un flux d’énergie qui donne vie a tout dans le monde de Forgotton Anne : oublions, portes, mécanismes, etc. ThroughLine Games ne propose pas uniquement une aventure cinématique mais aussi un puzzle game avec de nombreuses phases de réflexion, étapes nécessaires pour aller de tableau en tableau. Les fans de bonus à dénicher seront aux anges car le jeu regorge de salles secrètes dans lesquelles on débloque un mémento unique nous renseignant timidement sur le monde qui nous entoure.

Anne n’est rien sans Anima : elle ne peut pas inverser le sens du courant et ne peut pas utiliser ses ailes mécaniques pour atteindre des plateformes plus hautes. Il faut alors dénicher des bombonnes présentes tout au long des niveaux pour accéder à ces mécaniques de gameplay. Vous trouvez dans la vidéo ci-dessous une séquence se situant au milieu de l’aventure dans laquelle j’essaye de résoudre une énigme d’une salle cachée afin de ne pas vous spoiler par rapport au scénario. Cette séquence est représentative de l’ensemble de Forgotton Anne.

Une réalisation exemplaire

La magie qu’opère Forgotton Anne ne serait pas la même sans sa réalisation visuelle et audio. Les graphismes sont peints à la main et dote le titre d’une touche artistique vraiment agréable. L’aventure est rythmée de somptueux panoramas qui laisseront le joueur bouche bée. ThroughLine Games n’a pas cherché à faire dans la démesure d’effets visuels mais mise avant tout sur la recherche d’une ambiance qui m’a procuré le plaisir de découvrir une nouvelle licence.

Et que dire de cette bande-son réalisée par l’orchestre philarmonique de Copenhague ? L’intensité de l’action va de pair avec le tempo de la musique qui berce le joueur dans les moments calmes pour ensuite le scotcher à son canapé dans les séquences du jeu amenant un poil d’action supplémentaire.

Vous contrôlez l'Anima, donc le monde de Forgotton Anne.

Conclusion

Forgotton Anne est une nouvelle production qui opère une magie immédiate : le plaisir de découvrir un jeu à l’univers maîtrisé et offrant un regard sur des thèmes tristes. C’est à vous d’amener la lumière dans ce monde d’oublions dans ce jeu de plateformes au rythme parfois décousu mais toujours enchanteur. ThroughLine Games invite le joueur à découvrir un monde en prenant son temps pour ne pas perdre une miette de ce conte vidéoludique. Ce qui est certain c’est que Forgotton Anne sera présent à tout jamais dans ma mémoire de joueur et que je ne compte pas l’oublier de sitôt.

+ Les plus

  • Un nouvel univers à découvrir
  • L'ambiance visuelle et sonore
  • L'angle d'attaque de certains thèmes
  • La difficulté des puzzles bien équilibrée
  • Une quantité de secrets à découvrir

- Les moins

  • Les dialogues cassent parfois le rythme de l'aventure
8

Je suis tombé dans la marmite Xbox en 2003 et depuis je n'ai plus besoin de potion magique pour m'intéresser à tous les jeux qui sortent sur ces belles machines au fil des années. Je suis accessoirement un PGM en mousse.

5

  1. J’ajoute à ma liste des futures achats, toujours plaisant ce genre de jeu avec une véritable identité.

  2. Le style graphique est très joli !

  3. Yep ça donne envie. Après sur la vidéo, ça me semble un peu prise de tête. ?

    • C’est justement le but de la vidéo de montrer ces phases de gameplay qui se révèlent intéressantes ! Et franchement la difficulté des puzzles n’est pas insurmontable. Je n’ai pas voulu montré les phases plus narratives car de 1. c’est gâcher et de 2. on a reçu ordre de ne pas montrer au-delà d’un certain moment dans l’aventure et je n’avais pas prévu de vidéo avant ce moment ^^’

  4. Très tentant, clairement le genre de jeu que je vais adorer.

Vos réactions

Mot de passe oublié