Test – Hyper Sentinel

Qui n’a jamais rêvé d’une machine à retourner dans le passé ? Pouvoir enfiler son Bombers et ses Converses, se visser son walkman sur les oreilles et faire un tour chez le voisin pour jouer au dernier jeu à la mode sur son Amstrad CPC dernier cri? Et bien ce jour est arrivé grâce à Hyper Sentinel qui déploie ses pixels pour notre plus grand émerveillement ! Le temps jadis c’est par là, suivez le guide, merci de rendre la naphtaline à la fin de la visite !

MàJ: Derrière une tonne d’austérité se cache un gameplay un peu plus complet que ne le laissait supposer ma première heure de jeu! Hyper Sentinel est plutôt vilain et musicalement “intéressant”, Il n’y a que 12 tableaux disponibles en trois modes de jeux – Boss Rush – Arcade – Survie sur 3 niveaux de difficultés. Malgré tout, je suis complétement passé à côté de deux subtilités de gameplay qui font qu’il est possible de se retourner sur un projectile ennemi pour bénéficier d’une seconde d’invincibilité, et que l’énergie remonte d’elle même si l’on ne se fait pas attaquer.

Le quota de frustration étant revenu à la normale, je pense qu’il est également honnête de remettre l’église au milieu du village et de revenir sur cette note

Shoot’em Up

Hyper Sentinel est un Shoot’em Up à scrolling horizontal orienté vers l’action frénétique, l’avalanche de bonus en tout genre et le scoring, un jeu très arcade que nous nous réjouissons de découvrir sur notre console favorite ! Première bonne nouvelle, les temps de chargement sont quasiment inexistants ! Quel bonheur de découvrir cette avalanche de couleurs dès les toutes premières secondes de jeu ! Le menu bien qu’austère se révèle étonnement pratique, joystick vers le bas pour descendre, joystick vers le haut pour monter, on est dans le classique et l’efficacité et tout ça sans latence !

Un jeu toujours lisible à chaque instant

 

High Speed

Les plus vieux d’entre nous seront ravis d’apercevoir les options CPC et Tube dans les options d’affichage du titre, une initiative salutaire pour les allergiques à la modernité ! Passons outre le traditionnel Leaderboard pour parler d’une initiative intéressante qui vous demandera malheureusement un certain investissement pour pouvoir en profiter convenablement. En effet, les plus chanceux d’entre nous qui disposent déjà d’un modem auront la possibilité de faire participer leur voisin en diffusant leur partie dans un Mixer (ça semble étrange, mais c’est vraiment le cas !) notre voisin pourra alors envoyer des ennemis par centaines grâces aux commandes proposées sur le Mixer ! Intéressant sur le papier et diablement fun si vous voulez mon avis !

Un 60FPS rock solid

 

Mais cessons de tergiverser et partons directement à l’aventure d’une pression de bouton ! Tout de suite c’est la qualité de la traduction qui vous sautera aux yeux et vous permettra d’alléger ce stigma quant à votre niveau de français ! Étant donné que pratiquement tout le budget du jeu à dû partir dans la section graphismes, nul doute que les développeurs ont désiré économiser sur les frais de cantine de l’étudiant qui s’est occupé de rendre le jeu intelligible pour les moins anglophones d’entre nous !

Un choix de couleur toujours judicieux

 

Infernal Action

Le jeu consiste en une série de défis, composés de deux phases à chaque fois ! La première où il vous est demandé de détruire tous les ennemis de la base à l’aide de vos turbolasers, et la deuxième ou vous devrez vous occuper du boss de fin de tableau qui sera parfois trois fois plus gros que votre sprite ! Attention les amis ! C’est un déluge d’effet spécial et de pixels qui vous attend ! Des explosions multicolore avec parfois plus de huit couleurs différentes affichées en même temps ! Une vitesse d’affichage de 60 images par secondes qui fera naître le plus grand des sourires sur le premier Recio venu et le tout sans AB-SO-LU-MENT aucun ralentissements ! Techniquement au top comme on a pu le voir, mais est-ce que le gameplay tiens la route ?

Sobriété et efficacité à 100%

 

Chaque terrain de jeu occupe l’équivalent d’une dizaine d’écrans ce qui est plutôt pas mal pour un jeu de ce type. De plus, votre vaisseau a la possibilité de se retourner, ce qui fait qu’on peut aller dans un sens comme dans l’autre sur l’écran tout en évitant les tirs des vaisseaux ennemis. Pour vous aider dans cette tâche vous trouverez également ici et là des bonus à ramasser permettant de modifier la nature de vos turbolasers, voire même de vous régénérer (votre vie est symbolisée par des pixels un peu plus gros que les autres sur le bas de l’écran). Vous disposez également d’un boost de vitesse permanent pour échapper aux pièges mortels tendus par l’ennemi ! Le tout s’opère avec grande précision grâce à l’utilisation de deux uniques touches ! Vous l’aurez compris, chaque niveau terminé débloquera le suivant et vous permetra de remporter jusqu’à 5 étoiles en fonction de vos performances tel le Sheraf que vous êtes !


Terminal Velocity

Du défi, du scoring, de la vitesse et de l’action non-stop ! Hyper Sentinel est une petite bombe du début à la fin. Techniquement pas vilain et tirant pleinement parti du nombre de couleurs affichable à l’écran, le tout souligné par des musiques qu’on jurerait signées par le groupe de musique Two Unlimited, ça dépotte grave !

L’avis de Amigaman

 

Rapides et furieuses, les parties s’enchaînent sans nous laisser le temps de souffler ! Nos yeux sont parfaitement mis à contribution grâce à cet enchaînement d’images hyper rapide et on se prend vite au jeu de savoir qui pourra faire le meilleur score ! Je crois bien que mon commodore 64 a trouvé sa nouvelle Killer App !

18/20

L’avis de El Perplexo

Comment a-t-on pu croire que d’avoir un jeu à scrolling horizontal avec un vaisseau calé au beau milieu de l’écran pouvait être une bonne idée ? Les musiques me tapent sur le système, on peut compter les couleurs sur les doigts d’une main et une session de 10 minutes nécessite un passage chez le psy ! Sérieusement, offrez ce jeu à un ami que vous n’aimez pas vraiment !

5/10

+ Les plus

  • Le filtre CRT pas vilain
  • Ce n'est pas du Two Unlimited

- Les moins

  • On ne dit pas moche, on dit que ça a un certain style
  • Le vaisseau centré qui empêche de prévoir quoi que ce soit
  • Ca ressemble à du Two Unlimited
5

Dans la famille Xbox depuis 2003, accroc au Gscore et Nintendophile repenti. Vous le croiserez souvent en groupe sur le Xbox Live !

3

  1. Test culte MDR !

  2. LoL . Je crois que ma femme entend ça même 5s elle a une attaque. :D
    Je préfère l’original 2Unlimited !
    No,no ! No ! No, no, no ! No ! No, no , no ! No ! There’s no Limit !!!
    Super test mais Amigaman avait de plus beaux jeux sur sa machine impossible qu’il mette 18/20 sur çà :D

  3. Je suis mort! 😂

Vos réactions

Mot de passe oublié