• Actualité
  • Communauté
  • Game Pass
  • Bons plans
  • agent-intercept-artwork-store

    Test – Agent Intercept, à mi-chemin entre James Bond et Transformers.

    Dans les films d’action, ce que vous préférez, ce sont les courses-poursuites ? Si c’est le cas, PikPok a le jeu qu’il vous faut ! En effet, chaque niveau consiste en une séquence de cascades et d’explosions d’ennemis, au volant d’une voiture qui ferait pâlir d’envie un certain James Bond, voire même Bumblebee et KITT !

    agent-intercept-test-briefing

    Turbo Mode

    Agent Intercept, qu’est-ce que c’est ? Sorti à la base sur iOS (plus particulièrement, via le service Apple Arcade), le titre débarque sur consoles. Clairement orienté arcade, il met en scène des courses-poursuites tout autour du monde. Votre arme, c’est votre voiture, Sceptre. Transformable et bourrée de gadgets, elle est essentielle et apporte pas mal de variété dans les situations. Et surtout, elle vous permettra de rivaliser avec les différents boss du jeu !

    Qu’en est-il de l’histoire ? Sans surprise, elle se révèle anecdotique. En même temps, c’est loin d’être le principal dans un titre de cet acabit. Une terrible organisation criminelle connue sous le nom de CLAW menace le monde entier par ses voitures surarmées et ses technologies expérimentales. Inutile de vous préciser qui sera chargé de les combattre…

    Concrètement, le récit se déroule sur 15 niveaux répartis en trois chapitres. Sur le papier, ça peut paraître peu, mais rassurez-vous : la durée de vie est au rendez-vous. Pour commencer, vous débloquerez 12 niveaux secondaires, et chacun des 27 au total proposent cinq objectifs bonus à accomplir. Et ce n’est pas tout ! Une fois terminés, le titre vous propose trois variantes. Ces modes se concentrent sur les trois aspects principaux du jeu : le scoring, la visée et le contre-la-montre. Bref, il y a de quoi faire. Si le scénario se boucle en quelques heures, atteindre les 100% vous en demandera probablement entre 15 et 20 !

    agent-intercept-test-tirs

    Et si j’appuie sur ce bouton, là ? BOOM !

    Sur Agent Intercept, quand on a la manette en main, on se dit que finalement, c’est pas bien compliqué de faire des cascades dans un film d’action ! En effet, la maniabilité est ultra accessible. La voiture avance toute seule, vous ne gérez que la direction (stick gauche), le turbo (LT) et les armes (RT). Sur votre route, de nombreux power-ups seront à collecter. Ils vous rapporteront des points, du boost ou des munitions. Et le titre met l’accent sur les classements en proposant un système de combo qui retombe à zéro si vous ne marquez pas de points pendant quelques secondes.

    Si on termine un niveau pour la première fois en s’immergeant dans l’intrigue, il n’est pas rare de le retenter à plusieurs reprises pour améliorer son score dessus ! Et la possibilité de comparer ses résultats avec les autres joueurs nous embarque dans ce cycle infernal. Par contre, ce sera la seule manière d’interagir avec d’autres personnes, puisque le jeu ne propose pas de mode coopération ou compétitif. C’est dommage, cet ajout aurait décuplé un intérêt déjà bien élevé.

    En ayant vu quelques vidéos avant de le prendre en main, j’avais quelques réticences concernant la maniabilité d’Agent Intercept. La position de caméra me faisait redouter un manque de précision dans le gameplay. Au final, il n’en est rien, et le Sceptre se contrôle très facilement. De plus, le titre n’est pas très exigent et vous pourrez facilement en venir à bout sans vous acharner.

    agent-intercept-test-bateau

    La phase de tr’eau ?

    Le seul défaut que je reprocherai au gameplay, ce sont les phases en bateau. Trop lente, moins maniable, cette transformation du Sceptre est de loin celle que j’ai le moins apprécié. Heureusement, ces passages ne sont pas trop nombreux. Autre point qui fâche un peu : le prix. Une vingtaine d’euros pour un jeu sorti à la base sur mobile, ça fait toujours grincer des dents. Mais le contenu et le fun répondent présents.

    L’aspect sonore a bien été travaillé, puisque les musiques rappellent incontestablement les films d’actions, à commencer par les James Bond. Les bruitages en cours de jeu qui viennent souligner les actions du joueur sont aussi très réussis. Détruire un véhicule ennemi et être récompensé par quelques notes de trompette, ça n’a pas de prix. La bande-son du jeu est d’ailleurs disponible sur les plates-formes de streaming.

    Pour ce qui est de la technique, on voit assez rapidement qu’il s’agit d’un portage d’un jeu mobile. Les graphismes ne décollent pas la rétine, les effets visuels ne cassent pas trois pattes à un canard et les menus ont été pensé pour un écran tactile à la base. Heureusement, ce n’est pas le plus important. De plus, la direction artistique est réussie, avec de courtes scènes qui introduisent chaque niveau. Ce briefing est même doublé en anglais, et les textes sont en français. La version Series X|S que j’ai pu tester propose même deux modes : qualité (4K, 60FPS) ou performance (1080p, 120FPS).

    agent-intercept-test-fin

    Conclusion

    Je ne vais pas y aller par quatre chemins, j’ai vraiment adoré l’expérience proposée par Agent Intercept. Enchaîner des courses-poursuites variées à bord d’un véhicule bourré de gadgets, tenter d’accomplir des objectifs, de battre des records, le tout sur une musique entraînante, c’est idéal pour passer un bon moment. En plus d’un gameplay simple, le jeu propose de nombreuses options d’accessibilité et les textes sont en français. Je pourrais cependant lui reprocher son prix un poil élevé, sa technique en retrait, son scénario au final oubliable et ses phases en bateau qui ne sont pas à la hauteur du reste.

     


    Critères d’accessibilité

    Déficience Visuelle Déficience Auditive
    Contraste élevé (réticule de visée) Sous-titres avec indications d’ambiance
    Taille de police Identification de la personne qui parle
    Marquage des ennemis Police personnalisable
    Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
    Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
    Option daltonisme Sons ambiants signalés (informe sur présence)
    Option Text to speech
    Ralentissement du jeu

     

    Conditions de test

    Détails TV OLED 4K Jeu fourni par l’éditeur Oui
    Console Xbox Series X Temps passé sur le jeu 15 heures
    Niveau de difficulté N.A. Jeu terminé Oui