river-city-girls-kyoko-misako-duality

River City Girls

Contrôles tactiles Windows 10 Xbox Game Pass Console Xbox Game Pass PC Xbox One
Voir sur le Microsoft Store

JukeXbox – Piste 32 | River City Girls

Dans JukeXbox, vous retrouvez les bandes originales de jeux Xbox qui ont marqué l’équipe XboxSquad. Cette semaine, c’est Yucky qui nous embarque entre loubards, univers 16 bits coloré et synthwave frénétique !

River-City-Girls-artworkEt oui ! Je sais, vous êtes surpris de me voir ici après mon précédent (et unique) JukeXbox. Comme je le rappelais alors, peu de bandes sonores retiennent mon attention dans un jeu vidéo. Pour autant, je ne suis pas hermétique à une bonne ambiance musicale. C’est là où River City Girls a réussi à me conquérir dès les premières notes. Derrière ce titre se cache les équipes de WayForward et de l’éditeur Arc Systems Works. Pour l’anecdote, le titre est le second spin-off de la licence Kunio-kun, bien connue au Japon et en Amérique du Nord. L’histoire est assez sommaire : on y incarne Misako et/ou Kyōko, deux lycéennes en retenue qui partent à la rescousse de leurs petits amis.

En grand amateur de rétro synthwave, j’ai tout de suite accroché à l’univers proposé par Megan McDuffee, la compositrice principale derrière l’œuvre. La musique d’introduction dans les menus donnait déjà le ton mais c’est une autre histoire dès que l’on a le contrôle des personnages. En effet, le jeu commence fort avec Detention.

Le début de l’aventure est musicalement très “feel good” et énergique. On aura l’occasion d’entendre régulièrement les thèmes Knock Out et Lunch Money en farmant les premières zones. On sera également bercé par la voix de McDuffee sur le titre Bully ou The Hunt dans le centre commercial.

Plus on progresse, plus la musique s’adapte et nous le fait savoir. L’affrontement face à Misuzu est porté par la chiptune de Chipzel et son BPM frénétique. D’ailleurs, la musicienne s’est occupée de l’ensemble des combats de boss et n’en est pas à son coup d’essai (Super Hexagon, c’est elle !). S’ensuit votre arrivée dans les banlieues de la ville et une ambiance rappelant des artistes tels que F.O.O.L avec Relentless ou la synthpop de Mitch Murder avec The Burbs. Il y a un joli travail sur les tempos de chaque chanson pour coller avec la thématique de chaque tableau. Cela apporte une vraie dynamique et donne l’impression d’être acteur de celle-ci et pas simple spectateur. Plus d’une fois je me suis vu adapté mes combos de coups au rythme de la musique. Des titres comme Smack Down, Tidal Wave ou bien encore Azukay sont idéals pour cela.

En conclusion, River City Girls est une bonne interprétation moderne de tonalités 80s revisitées au goût du jour. Je n’attendais rien du titre au-delà de son gameplay de beat’em’all et j’ai eu l’agréable surprise d’être presque plus conquis par sa bande sonore. Si vous souhaitez profiter comme moi du jeu, sachez qu’il est disponible dans le Xbox Game Pass et vous pouvez retrouver la playlist Spotify ci-dessous ou bien directement sur Youtube :

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription