Articles Tests

Test – A Space for the Unbound, du pixel-art de qualité pour une histoire émouvante

1
Please log in or register to do it.

L’excellent Mojiken Studio remet le couvert après sa pépite vidéoludique When the Past Was Around. En effet, A Space for the Unbound, publié par Toge Productions, propose une histoire qualitative et captivante en suivant l’aventure de Atma et Raya.

Une histoire touchante distillé par un récit poignant

L’Indonésie propose souvent des histoires palpitantes qu’on peut vivre dans des jeux vidéo. A Space for the Unbound en est le parfait reflet. Vous incarnez Atma, un jeune étudiant qui est amoureux d’une certaine Raya. Nos deux protagonistes doivent gérer les pouvoirs magiques de la jeune fille. En effet, ils doivent sauver leur petite ville des années 90 ! Cette aventure fort d’un pixel-art de qualité et d’un sound-design sublime va vous faire vivre de belles sensations. Cependant, il faudra vous armer de patience si vous n’êtes pas anglophone car le jeu est disponible uniquement en anglais.

Si leur précédente production parlait de deuil, ce jeu vous fera découvrir les différents aspects des sentiments comme l’amour, l’anxiété, et la perte… Vous l’aurez compris, en plus d’avoir des bases en anglais, il faudra être plutôt « bien dans ses bottes » pour jouer. Heureusement, outre le fait de parler de sujets sensibles, vous pourrez vous réconforter en caressants bien des animaux. Chats, chiens et même vaches pourront être caressé. D’ailleurs, Atma s’amuse à donner des noms à tous les chats qu’il papouille. Enfin, vous aurez le choix entre trois noms à chaque rencontre.

Un gameplay mélangeant Point’n Click et choix

Très loin des point’n click où vous devez assembler différents objets pour un résultat parfois improbable, ici tout est logique. Vous devez escalader un muret ? Allez donc chercher une échelle ou une corde et l’obstacle sera franchissable. Cela rend le gameplay fichtrement plus simple que bon nombres des jeux du genre. De plus, les objets utilisés disparaîtront au fur et à mesure de votre inventaire sauf le livre magique qui vous permet de manipuler la psyché des gens.

La magie d’A Space for the Unbound se résume en deux actions. Rentrer dans la tête de gens afin de les soulager de certains maux ou voyager dans le temps par le biais de faille. Ne vous inquiétez pas, l’ensemble est plutôt facile. Toutes les énigmes sont réalisables sans solution et de manière relativement logique. Pour ne pas ralentir le rythme, l’inventaire est disponible à tout instant quand vous interagissez avec une personne ou un objet sans ouvrir le menu pause !

Outre les énigmes variées, vous pourrez vous battre en rythme en effectuant des QTE et réaliser certaines phases d’infiltrations en vous accroupissant et esquivant le regard de ceux qui vous cherche ! De plus, lors des dialogues, vous aurez le luxe de pouvoir choisir ce que dit Atma ! Très loin des choix moraux comme Life is Strange sait le faire, néanmoins cela donne une profondeur à l’histoire.

Malheureusement, le jeu s’essouffle un petit peu sur la longueur

Si l’histoire vous tient en haleine du début à la fin, il en est pas de même pour le gameplay. Vous allez vous éclater au prologue et au premier acte. Cependant, dès l’acte 2 et 3 vous allez certainement trouver le jeu un tantinet longuet. Les énigmes commencent à manquer d’inspirations. Côté combat, vous aurez de quoi vous amuser en revanche.

Résoudre le problème des autochtones par le biais de votre livre magique est un poil redondant. En effet, après une psychanalyse du protagoniste en face de vous, vous devrez comprendre son traumatisme et essayer de le résoudre. Les thèmes abordés dans l’esprit des gens sont terribles. Ils peuvent avoir des problèmes liés à du harcèlement scolaire, de la violence conjugale, ou encore des problèmes liés à la fatigue au travail. Vous devrez donc comprendre leur problème et les réconforter en faisant plusieurs actions qui sont souvent répétitifs.

Conclusion

Le prologue, le premier acte et le dernier sont véritablement magnifiques. L’acte 2 et 3 sont un petit peu trop répétitif mais apporte beaucoup de profondeur au lore. J’ai passé environ 8 heures à parcourir le magnifique A Space for the Unbound. L’expérience, bien qu’en anglais uniquement, est magnifique à faire. Je le recommande pour tout amateur, anglophone, de belles histoires !

Conditions de test

  Détails TV4K   Jeu fourni par l’éditeurOui
  ConsoleXbox Series X   Temps passé sur le jeu8 heures
  Niveau de difficultéNC   Jeu terminéOui
The Kid Laroi rejoint la série Icones de Fortnite
Bouygues Telecom lance la Bbox Gaming en partenariat avec Xbox