Tour d’horizon des démos du ID@Xbox Summer Game Fest (partie 4/4)

Nous arrivons à la dernière partie de notre tour d’horizon des démos du ID@Xbox Summer Game Fest ! Je vous propose un rapide aperçu de la dizaine de titres que composent cette ultime fournée.

Tanknarok

Aux commandes d’un tank miniature façon Micro Machines, vous devez affronter d’autres joueurs dans une petite arène. De nombreux pièges sont disséminés et des power-ups apparaissent régulièrement pour pimenter les parties. Vous n’avez qu’une seule vie, donc les parties sont plutôt courtes, et elles se terminent au bout de cinq manches gagnées. Le titre tient techniquement la route et propose de jolis graphismes. Malheureusement, l’ennui s’est vite fait sentir lors de cette démo. Peut-être parce que je jouais contre quelques inconnus et non pas entre amis ? En tout cas, si Tanknarok peut être une bonne option pour une soirée entre amis, il ne fera malheureusement pas partie de la liste de jeux que je retiendrai lors de ce « Demo Fest ».

Temps joué : 10 minutes
Verdict : je passe
Sortie : 2021
Trailer

tanknarok-combat-glace


Teacup

Teacup est un jeu tout mignon dans lequel on incarne une grenouille addict au thé. Malheureusement, les réserves sont vides et il va falloir partir à l’aventure pour refaire son stock. Ce pitch sert de prétexte à une aventure enfantine dans des environnements variés. La patte graphique ne parlera pas à tout le monde. L’histoire sera entrecoupée de mini-jeux, mais de ce que la démo laisse apercevoir, la durée de vie semble assez maigre. La musique est très agréable. Quelques lenteurs dans les déplacements et un manque de précision dans un mini-jeu en particulier font de cette courte expérience quelque chose d’assez mitigé, pour ma part.

Temps joué : 15 minutes
Verdict : à voir
Sortie : 2021
Trailer

teacup-bateau-nenuphars


The Eternal Cylinder

Wow ! S’il y a bien quelque chose que je retiens de la longue démo de The Eternal Cylinder, c’est son ambiance incroyable. La menace perpétuelle d’un gigantesque cylindre mystérieux, une planète alien magnifique, un concept indescriptible rappelant tantôt Spore, tantôt Pikmin. Même si l’on se sent parfois perdu face aux événements mais aussi du côté du gameplay, j’ai vraiment adoré l’expérience. Je préfère ne pas en dire beaucoup plus et laisser le plaisir de la découverte, mais sachez qu’il s’agit très probablement du titre le plus original auquel j’ai joué ces dernières années, rien que ça. Ce titre est clairement à surveiller.

Temps joué : 2 heures
Verdict : très prometteur
Sortie : TBA
Trailer

the-eternal-cylinder-faune-menacee


The Riftbreaker

Nous avons là un savant mélange entre un jeu de stratégie et de tower-defense agrémenté de hack’n’slash. Sacré programme n’est-ce pas ? Si The Riftbreaker propose de très beaux graphismes, on sent que la technique, ce n’est pas encore ça, surtout au niveau de la fluidité. On se rassurera en se disant qu’il s’agit d’une démo et qu’elles ne sont pas forcément représentatives du produit final. En tout cas, ce prologue expose clairement le but : récupérer des ressources, construire une base et se protéger contre des nuées de créatures alien. Si personnellement je n’éprouve pas d’attrait particulier envers le genre de la stratégie, je pense que les amateurs seront servis.

Temps joué : 30 minutes
Verdict : prometteur
Sortie : automne 2021 (directement dans le Game Pass)
Trailer


The Strange Story Of Brian Fisher : Chapter 2

Le premier chapitre est à peine sorti il y a quelques jours que nous voilà avec la démo du second ! Difficile de bien comprendre l’intrigue, mais l’objectif est on ne peut plus clair : il faut sortir du grenier dans lequel vous êtes enfermé. Nous avons donc affaire à un véritable escape game qui, s’il est plutôt joli graphiquement, laisse un peu à désirer niveau maniabilité. The Strange Story of Brian Fisher n’a pas l’air d’être un mauvais jeu, il pourra peut-être faire passer un bon moment aux amateurs du genre. En espérant que la frustration de ne pas réussir à trouver un objet lors de la fouille ne prenne pas le dessus !

Temps joué : 30 minutes
Verdict : pourquoi pas
Sortie : TBA
Trailer

the-strange-story-of-brian-fisher-chapter-2-screenshot


The Tale of Bistun

Notre héros se réveille amnésique au sein d’un monde resplendissant. Qui est-il ? Comment est-il arrivé là ? C’est en progressant dans cette histoire emplie de poésie que nous finirons par connaître les réponses. Manque de bol, c’est une démo qui s’arrête au moment où l’on commençait à effleurer les possibilités de son gameplay. En vue 3D isométrique, The Tale of Bistun se joue comme un Diablo très simplifié. En effet, le titre semble plus intéressé par nous raconter une histoire que par nous offrir une profondeur de jeu. Ce n’est pas un défaut, mais cela pourrait en rebuter quelques-uns. Pour ma part, j’ai apprécié cette expérience, et je me plongerai très probablement dans cette aventure une fois le titre disponible.

Temps joué : 30 minutes
Verdict : prometteur
Sortie : 3e trimestre
Trailer

the-tale-of-bistun-artwork


Trigger Witch

Une sorcière, des flingues, non, ce n’est pas Bayonetta mais Trigger Witch. Mélange de shoot’em up et de jeu d’aventure en 3D isométrique (façon A Link to the Past), ce titre vous mettra dans la peau d’une apprentie sorcière le jour de son examen final. Même si son identité visuelle est assez moche, je trouve, il offre une petite dose d’humour appréciable et un gameplay efficace. Le jeu étant édité par Eastasiasoft, attendez-vous aussi à du 1000G facile (et oui, un argument de vente imbattable, ou pas).

Temps joué : 20 minutes
Verdict : pourquoi pas
Sortie : juillet 2021
Trailer

trigger-witch-sorciere-mitraillette-sang


Tunic

Nul besoin de présenter Tunic. Ce petit renard rappelant un certain Link, se battant dans un monde magnifique et coloré… pour mourir lors de n’importe quel affrontement parce que le jeu est un Souls-like. Pour ma part, quand je me plonge dans un monde enchanteur, je n’ai pas envie d’être frustré face à une difficulté relevée. Malheureusement, l’idée de ce que je m’étais fait de Tunic n’est pas du tout représentative de ce qu’il est. Le titre aura ses aficionados, c’est évident, mais je crains ne pas en faire partie. J’espère me tromper et réussir à l’apprécier à sa juste valeur une fois qu’il sera commercialisé.

Temps joué : 20 minutes
Verdict : très prometteur (pour les amateurs de Souls-like)
Sortie : TBA
Trailer

Tunic-Cover


Wreck Out

En voyant la jaquette du jeu, je m’attendais à de la course. Au final, Wreck Out permet des duels en arène où l’objectif est de détruire le mur de briques de l’adversaire. Un peu comme un casse-briques en voiture. Manette en main, c’est une catastrophe. Les déplacements ne sont pas du tout précis, et envoyer la balle dans la bonne direction est vraiment une corvée. Si le principe pouvait être original, le résultat est loin d’être à la hauteur, dommage.

Temps joué : 15 minutes
Verdict : je passe
Sortie : TBA
Trailer

wreck-out-match-pieces


Voilà ! Nous arrivons enfin au bout ! Les plus attentifs d’entre vous remarquerons peut-être qu’on arrive à un compte de 36 alors qu’il y avait 40 démos à disposition. La raison est toute simple : Antipole DX, Fractal Space, Mayhem Brawler et Sail Forth étaient déjà disponibles l’été dernier lors du précédent ID@Xbox Demo Fest. Les versions étant apparemment identiques, je n’ai pas pris le temps d’y rejouer, j’avais déjà beaucoup à faire avec les nouveautés.

J’espère que ces aperçus vous auront donné envie de jouer à certains titres. N’hésitez pas à nous dire lesquels vous ont le plus marqués !

Amateur de jeux musicaux et vouant un culte aux titres indés, je suis également un goinfre de succès. J'essaie régulièrement de vider mon backlog mais il se remplit mystérieusement à chaque salve de promos et d'arrivées dans le Game Pass...

Mot de passe oublié

Inscription