Test – Bright Memory, une introduction courte mais efficace avant la version Infinite

Voir sur le Microsoft Store

En attendant la sortie de Bright Memory Infinite prévue pour l’année prochaine, Bright Memory a débarqué sur Xbox One et Xbox Series X|S comme jeu de lancement. Développé par un seul homme, Zeng Xiancheng, caché sous le nom de FYQD Studio, le soft est sorti le 25 mars 2020 sur Steam sous la forme d’un épisode faisant en quelque sorte office d’early access. Car oui, Bright Memory n’est pas une expérience complète mais plutôt une démonstration, un avant-gout, une promesse de ce qui vous attendra en 2021. Et bien que l’aventure soit plaisante notamment grâce à son système de combat très réussi qui mixe corps à corps et tirs à distance, elle est courte et propose une rejouabilité limitée. Détails dans ce test en quelques lignes.

Les prémices de l’histoire de Shelia

Inutile de s’attarder sur le scénario. Bright Memory n’a pas été conçu pour cela. Le pitch de départ est somme toute classique. Vous contrôlez Shelia, agente du Supernatural Science Research Organization (SRO), qui devra enquêter sur une mystérieuse substance – l’âme de Jiu Xuan – qui a la faculté de ranimer les morts et d’en faire des bêtes coriaces. Sur son chemin, elle devra aussi faire face à une organisation terroriste qui souhaite subtiliser les recherches confidentielles du SRO. Vous n’en saurez pas plus. Bright Memory n’a pas vocation à développer l’histoire de Shelia. C’est Bright Memory Infinite, prévu pour l’année prochaine, qui s’en chargera. Comme je vous le disais, ici, le focus est fait sur le gameplay.

Avant tout, une note d’intention dans les mécaniques de jeu

Et c’est là que l’expérience prend toute sa saveur. Nerveux et dynamique à souhait, le système de combat original est particulièrement satisfaisant. Equipé d’armes à feu – trois sont utilisables au cours de l’aventure – et d’une lame, vous pourrez aborder les affrontements de nombreuses manières différentes. À noter que les impacts de balles et les coups au corps-à-corps sont bien retranscrits à l’écran et une profusion d’effets – effusions de sang (désactivable dans les menus), étincelles – sont présents. Shelia possède également un grappin qui pourra la diriger en un éclair vers les ennemis. L’héroine est également très mobile et peut courir, sauter et esquiver, ce qui contribue activement au dynamisme des séquences de combat.

L’expérience acquise en éliminant les monstres qui viendront essayer de barrer votre route vous permettra de déverrouiller de nouvelles capacités. Dégâts de zone, immobilisation des adversaires ou encore augmentation temporaire de vos statistiques, ces compétences sont relativement nombreuses dans Bright Memory et ajoutent toujours plus de variété sur le champ de bataille. Mettre à profit tout ce que vous avez pour vaincre vos ennemis fera augmenter votre score de style. Car oui, l’expérience encourage au scoring. Certains succès y sont notamment liés. Personnellement, j’ai pris plaisir à combiner toutes les facultés de Shelia pour augmenter toujours plus la note de style. La partie se finissant rapidement, un new game + est présent afin de faire l’aventure de nouveau en conservant toutes les capacités déverrouillées. À noter, le challenge sera plus relevé lors des parties suivantes, ce qui est un plus pour la rejouabilité.

Artistiquement singulier et techniquement correct 

Visuellement, le jeu est plutôt agréable à regarder. Les textures ne sont pas d’une finesse incroyable mais l’ensemble est plus que correct. Rappelons qu’il ne s’agit pas ici de Bright Memory Infinite, qui lui, devrait être une véritable vitrine technologique. Bright Memory « original » est joli mais ne devrait pas vous décrocher la mâchoire. On notera surtout des effets de lumière et d’eau sur l’écran qui sont plutôt réussis mais des animations faciales d’un autre temps. Le titre est également très fluide. Sur Xbox Series X, il tourne en 4K à 60 images par seconde. Une fluidité plus que bienvenue qui soutient la nervosité des combats.

Artistiquement, Bright Memory se retrouve entre aventure, science-fiction et culture chinoise. Vous passerez d’un laboratoire à une grotte en moins de deux. Le bestiaire est suffisamment varié pour soutenir les deux heures maximum pour venir à bout de l’aventure sans lasser. Les ennemis ont des patterns bien déterminés. À noter qu’il n’y a pas de niveau de difficulté mais le jeu ne se veut pas punitif. Fuir permet notamment de recouvrir ses forces et pouvoir retourner au combat comme si de rien était.

Une démonstration de ce que peut être Bright Memory : Infinite l’an prochain

Bright Memory s’apparente bien plus à une grosse démo. En effet, il se veut être l’ébauche de ce que peut être la version Infinite attendue en 2021. Vendu au prix de 7,99€, le titre vous demandera deux heures tout au plus pour venir à bout de l’aventure une première fois. Pris pour ce qu’il est, c’est-à-dire une introduction à bas prix pour l’opus complet arrivant l’année prochaine, le jeu est bon. La sensation de maitriser toutes les capacités de Shelia et pouvoir créer des combos toujours plus impressionnants est un véritable plaisir. Chacun sera sensible ou non à la rejouabilité qui est poussée par les succès et le scoring. Ainsi, cette expérience devrait satisfaire les amateurs de combats nerveux et attirer ceux qui souhaitent découvrir ce que pourrait être Bright Memory : Infinite.

Critères d’accessibilité

Déficience VisuelleDéficience Auditive
✔ Contraste élevé (réticule de visée)✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
✘Taille couleur de police✔ Identification de la personne qui parle
✘ Marquage des ennemis✘ Police personnalisable
✔ Interface personnalisable✘ Couleur de police personnalisable
✘ Couleur minicarte personnalisable✔ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
✘ Option daltonisme (trois types)✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
✘ Narration des menus
✘ Ralentissement du jeu
✘ Synthèse vocal des dialogues et du chat

 

Conditions de test

Détails TV4KJeu fourni par l’éditeuroui
ConsoleXbox Series X (4K/60 fps)Temps passé sur le jeu4 heures
Niveau de difficultéN/AJeu terminéoui (trois fois)

+ Les plus

  • Un système de combat réussi
  • Une fluidité en jeu sans accroc
  • Visuellement propre (sans être incroyable)
  • Un petit prix

- Les moins

  • Tout de même très court

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR