Test – Carnivores : Dinosaur Hunt, serez-vous le chasseur ou la proie ?

Voir sur le Microsoft Store

Au sein de l’industrie du jeu vidéo, on compte bien évidemment nombre de grosses productions et licences qui nous en mettent plein la vue. Cependant, il arrive aussi parfois de tomber sur d’agréables pépites de studios indépendants. C’est clairement ce que j’ai ressenti dans le cas présent. Etant passionné par les dinosaures et tombé sur ce titre par hasard en regardant les sorties vidéoludiques du mois de juin, il a su éveiller ma curiosité. Que vaut donc Carnivores : Dinosaur Hunt ? Découvrez-le dans ce test réalisez en mode Predator !Carnivores-Dinosaur-Hunt-Gameplay-Ankylosaure-2

« C’est juste une balade en forêt, il y a 65 millions d’années. »

Vous en avez assez de partir chasser des canards, des ours ou autres animaux contemporains ? Vous avez raison ! Chasser des dinosaures c’est tellement plus excitant. Dans ce style, de tels jeux existent par exemple sur mobile, mais sur consoles, les simulations de chasse sont plutôt rares, celles de qualité d’autant plus. N’allez pas chercher de scénario qui va justifier le gameplay. Les choses sont simples puisque vous descendez de votre ovni pour explorer différentes îles peuplées de créatures préhistoriques. Oui, une soucoupe volante ! Et pourtant vous êtes bien un être humain enfin, normalement… En effet, Carnivores : Dinosaur Hunt étant un shooter à la première personne, vous ne voyez pas grand-chose de votre personne, mais là n’est pas l’essentiel. Muni de votre arme et d’un PDA qui fait aussi office de jumelles, vous partez explorer ce monde sauvage, aussi beau que dangereux.

Dès le début, les commandes de base vous sont présentées afin que vous puissiez vous mouvoir efficacement. Néanmoins, mauvaise nouvelle pour les personnes les moins à l’aise avec la langue de Shakespeare, le jeu est intégralement en anglais. Certes, Carnivores : Dinosaur Hunt n’arrive pas au niveau des superproductions vidéoludiques actuelles au niveau graphique, mais il se défend admirablement bien. Même si les décors et les plantes affichent une 3D un peu datée et figée, le rendu est plus que convenable. De plus, les effets lumineux sont plutôt jolis et on peut se prendre à admirer le paysage autour de soi, quand un carnivore n’arrive pas pour vous dévorer ou un Triceratops pour vous piétiner. Toutefois, il peut arriver de repérer quelques bizarreries dans le décor, comme par exemple des pierres en lévitation. On notera également un aliasing très présent, surtout lorsqu’on est en mouvement. Un autre point un peu dommage c’est le HUD qui est très/trop épuré. J’entends par là qu’à l’exception des informations fournies par notre PDA, on n’en a aucune autre à l’écran. J’aurais apprécié par exemple d’avoir en permanence le nombre de munitions restantes.Carnivores-Dinosaur-Hunt-Gameplay-Parasaurolophus

Que la traque commence !

Simulation de chasse oblige, le titre fait largement la part belle à l’exploration. Alors certes, les environnements sont un peu vides, mais il ne faut pas oublier que l’on n’est pas dans un shoot’em up, et encore moins dans un hack’n’slash comme Second Extinction. De ce fait, le gameplay inhérent vous apprend à être patient, à prendre le temps de traquer vos proies. De plus, lorsque vous en avez localisé une, faites attention à ne pas vous en approcher trop vite et à la direction du vent. En effet, vos cibles sont pour certaines dotées d’un excellent odorat et d’une ouïe fine, ce qui leur permettra de vous repérer facilement, même si vous êtes assez loin d’elles. Toutefois, vous disposer d’un large éventail de gadgets qui vous aideront à les traquer au fur et à mesure que vous en débloquerez. On peut citer par exemple le radar qui vous permet de localiser toutes les proies potentielles dans un rayon de 300 mètres, ou encore la vision X pour localiser les points faibles des animaux.

Néanmoins, un des points que l’on peut reprocher à Carnivores : Dinosaur Hunt, c’est le côté farming trop présent. En effet, que ce soit pour débloquer de nouvelles destinations, proies ou armes, vous devrez chasser encore, encore et encore les mêmes cibles. En plus, il est nécessaire « d’acheter une licence » pour avoir le droit de récupérer votre prise. Autrement dit, sans elle, vous en chasserez certaines dans le vide. En outre, le bestiaire est très pauvre puisqu’il ne comprend que six espèces de dinosaures. De même, vous ne disposez que de trois armes différentes pour les traquer : un fusil classique, une arbalète et un sniper. Espérons que le studio comptera les enrichir afin de proposer davantage de diversité. Tout cela est bien dommage et fait que le jeu de Digital Dreams Entertainment est plaisant, mais sur de courtes sessions à mon goût. Ainsi, la lassitude ne tarde jamais longtemps à arriver au bout de quelques escapades.Carnivores-Dinosaur-Hunt-Gameplay-Stegosaure-Mort

Conclusion

Les jeux de chasse ne sont pas les plus représentés dans l’industrie vidéoludique, et les quelques-uns arrivants péniblement à sortir du lot se comptent sur les doigts d’une patte de T-Rex. Toutefois, même si on n’est pas encore au niveau d’un Hunting Simulator ou d’un theHunter, Carnivores : Dinosaur Hunt est une belle surprise et se défend vraiment bien pour un titre indépendant. Certes, la direction artistique est un peu datée, le bestiaire et l’arsenal très limité et le farming trop présent. Cependant, la possibilité de chasser des dinosaures au lieu d’animaux conventionnels peut offrir une alternative agréable pour les férus du genre. Une bien bonne mise en bouche de la part de Digital Dreams Entertainment.


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
✘ Contraste élevé (réticule de visée)✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
✘ Taille couleur de police✘ Identification de la personne qui parle
✘ Marquage des ennemis✘ Police personnalisable
✘ Interface personnalisable✘ Couleur de police personnalisable
✘ Couleur minicarte personnalisable✘ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
✘ Option daltonisme✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
✘ Option Text to speech
✘ Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeurOui
  ConsoleXbox Series X  Temps passé sur le jeu4 heures
  Niveau de difficultéND  Jeu terminéNon

+ Les plus

  • De jolis environnements…
  • Des dinosaures bien modélisés et au comportement convaincant
  • Un gameplay simple mais efficace

- Les moins

  • ... mais un aliasing très présent
  • Un bestiaire très limité
  • Seulement trois types d’armes
  • Un côté farming trop présent qui fait trop traîner notre progression
  • Manque d’optimisation de l’HUD
  • Jeu entièrement en anglais

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription