Test – Cook, Serve, Delicious! 3?!, cuisiner n’aura jamais été aussi difficile

Voir sur le Microsoft Store

Qui ne salive pas devant toutes ces émissions de cuisine qui sont au hasard Top Chef, le Meilleur Pâtissier ou encore Masterchef ? Qui ne s’avoue pas cuistot à ses heures perdues ? Vous vous êtes déjà demandé si la cuisine, c’était peut-être fait pour vous au final ? N’avez-vous peut-être pas ce rêve d’ouvrir votre propre restaurant ? On arrête là pour les questions mais rassurez-vous, la solution est toute trouvée et elle s’appelle Cook, Serve, Delicious! 3?!, mais attention, l’aventure ne sera pas de tout repos.

Cuisiner pendant l’apocalypse ?

Développé par Vertigo Gaming, le soft vous propose de vous glisser dans la peau d’un chef de restaurant. L’histoire prend place juste après le deuxième opus, où vous étiez propriétaire d’un des plus prestigieux établissements des États-Unis. Sauf que dans Cook, Serve, Delicious! 3?!, il se retrouve complètement détruit après une catastrophe naturelle. Ce sont alors deux robots qui vont venir à votre secours en vous sortant des décombres pour, dans la finalité, exploiter votre potentiel culinaire. Vous l’aurez compris, l’histoire se veut plutôt déjantée et sert déjà le ton complètement absurde et humoristique du jeu.

Le concept est simple, servir des commandes. C’est à bord d’un food truck que vous allez parcourir les États-Unis afin de répondre à toutes les demandes de vos clients. Pour ce faire, vous devez tout d’abord composer le menu que vous servirez. Un certain nombre de recettes éligibles au niveau apparaîtront ensuite, chacune possédant un degré de difficulté allant de zéro à cinq. Plus il est élevé, plus la elle sera difficile à réaliser. Vous pouvez tout de même vous entrainer autant de temps que vous le souhaitez pour la maîtriser dans le mode entrainement. Il faudra également faire attention à l’indice général du menu, car vous ne pourrez pas le composer avec uniquement des éléments faciles, ce serait trop simple.

La partie est lancée, il va falloir se mettre aux fourneaux. L’interface se découpe en quatre éléments : en haut, les plaques de cuisson manipulables avec Y, à gauche les commandes directes avec X, la partie centrale qui va vous indiquer les différentes tâches à réaliser et enfin à droite, les différents ingrédients qui composeront vos recettes. En terme de gameplay, cela va surtout se résumer en combinaisons de touches selon la recette à cuisiner. Faites donc très attention car si vous vous trompez dans la commande, le client ne sera pas satisfait, ce qui impactera votre score final. Car oui, à la fin du niveau, vous vous verrez attribuer un score sous forme de médailles d’or, argent ou bronze. Sachez juste que pour avoir l’or, il ne faudra pas rater une seule commande, de quoi donner le ton. Enfin, selon certains niveaux, un événement “food truck attack” apparaîtra lors de la préparation de vos plats. Ça s’illustre sous forme de hold-up où par exemple, une de vos plaques de cuisson ne sera plus accessible, histoire de corser un peu plus vos parties.

Du scoring et du challenge

À la fin du niveau, en plus du score, selon le nombre de commandes que vous avez servies et réussies, vous gagnerez de l’argent et de l’expérience que vous pourrez dépenser dans la personnalisation et l’amélioration de votre food truck. Sa personnalisation est purement esthétique quant à l’amélioration, elle vous sera précieuse pour faire face à la difficulté du soft. Vous pourrez par exemple ajouter quelques plaques de cuisson ou bien ajouter du temps supplémentaire avant que les commandes n’expirent.

Cook, Serve Delicious! 3?! est la suite de l’une des licences les plus difficiles qu’il m’ait été donné de jouer. Osons dire les choses, c’est un peu le Dark Souls des jeux vidéo de cuisine. Il serait tentant de comparer Overcooked! avec Cook, Serve, Delicious!, mais ce ne serait pas juste. L’un se veut tout de même très arcade, quand l’autre propose une difficulté bien élevée et un gameplay complètement différent. En effet, ce sera pour moi le principal reproche que j’aurais à faire à Cook, Serve, Delicious! 3?!, sa courbe de difficulté et de progression, c’est relativement difficile dès le départ.

Ayant très peu touché à la licence, les premiers niveaux sont plutôt durs et il n’est pas gratifiant de progresser, notamment au départ. J’aurais préféré des niveaux simples au début puis très difficiles plus tard, afin d’avoir la satisfaction de réussir mes premiers niveaux. En revanche, deux modes de jeu sont proposés à savoir le mode standard et chill. Pas de choses notables en mode standard, le mode chill quant à lui vous propose de ne pas être contraint par le temps. Vous pouvez donc réaliser vos commandes en toute tranquillité mais vous n’obtiendrez que la médaille d’argent. À vous de voir si vous souhaitez vous frotter à ce gros challenge ou si vous préférez cuisiner sans stress.

Du contenu à la pelle

Tout d’abord, ce ne sont pas moins de 387 niveaux qui vont vous occuper pendant de longues heures ! Oui, 387 niveaux qui n’attendent que la médaille d’or si vous souhaitez combler votre âme de complétiste aguerri. Le nombre de recettes est également colossal, puisqu’il s’élève à plus de 230 et regroupe toute la cuisine du monde (de quoi vous donner de bonnes idées pour cuisiner). À vous les jolis visuels qui risquent particulièrement de vous ouvrir l’appétit (oui, le jeu m’a très souvent donné faim).

Autre point noir à ajouter au tableau, le jeu est uniquement disponible en anglais. En soit, ce n’est pas si handicapant si vous ne maîtrisez pas la langue de Shakespeare puisque le gameplay se résume essentiellement à des combinaisons de touches. On aurait aimé tout de même qu’à la sortie du troisième opus de la licence, le jeu soit traduit pour pouvoir l’apprécier un petit peu plus.

Un dernier point notable, vous pourrez vous essayer en cuisine avec un partenaire. En effet, vous pourrez jouer l’intégralité de Cook, Serve, Delicious! 3?! en coopération (locale uniquement) sans que ça n’affecte la difficulté. Il n’y aura pas de commandes qui seront ajoutées, vous ferez à deux ce que normalement un joueur solo est censé faire.

Conclusion

Il est clair que Cook, Serve, Delicious! 3?! ne s’adresse pas à tout le monde mais surtout aux amateurs de challenge. Cependant, force est de constater que le contenu est colossal, que ce soit au niveau des recettes à préparer ou des niveaux à parcourir. Il est jouable entièrement en coopération à deux joueurs, de quoi alimenter le stress en duo. Personnellement, ayant un goût du challenge prononcé, je dois avouer que j’étais assez déboussolée au début car je n’avais pas touché aux précédents opus et le jeu n’encourage pas les nouveaux joueurs à s’essayer à l’aventure. Après quelques heures de pratique, j’ai finalement réussi à apprécier le soft à sa juste valeur. Dommage qu’il ne soit pas plus grand public et surtout qu’il ne soit proposé qu’en anglais.


Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
Contraste élevé (réticule de visée)Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
Marquage des ennemis Police personnalisable
Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonismeSons ambiants signalés (informe sur présence)
Option Text to speech
Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeuroui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu10 heures
  Niveau de difficultéX  Jeu terminénon

 

+ Les plus

  • Le contenu conséquent
  • Jouable entièrement en coop
  • L'interface simple
  • Les recettes qui donnent envie !

- Les moins

  • Uniquement en anglais
  • Difficile dès le début

Mot de passe oublié

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR