Test – Destiny 2 : Au-delà de la Lumière, plongez dans les ténèbres

Voir sur le Microsoft Store

Sortie le 10 novembre dernier, la troisième extension de Destiny 2, Au-delà de la Lumière s’est annoncée comme étant un revirement dans le contenu proposé par le free-to-play. Après l’extension Bastion des Ombres qui nous plongeait un peu plus dans l’obscurité sur la Lune, que vaut cette nouvelle expérience développée par Bungie ? Réponse dans ce test.

Prêt à affronter les ténèbres ?

La grande nouveauté mise en avant par les différents trailers c’est bien entendu la nouvelle doctrine : la Stase. Pour l’acquérir et l’utiliser à pleine puissance, il vous sera demandé de terminer la campagne. Comment tout cela se manifeste ? Chaque classe dispose de son utilisation propre mais dans l’ensemble, la Stase gèlera les ennemis aux alentours. En PvE, ça fait clairement l’affaire et c’est particulièrement efficace. En PvP par contre, c’est là que le bât blesse. En effet, le déclenchement de la doctrine rendra les combats illisibles pour laisser place à une vraie pagaille et il sera encore plus compliqué de s’en dégager si vous en êtes la cible. On espère que Bungie rectifiera le tir car en l’état, il est difficile de faire de l’Épreuve et d’apprécier pleinement les parties.

Concernant la campagne, comptez entre cinq et six heures pour en voir le bout, ce qui est assez maigre. Cependant, les joueurs de Destiny premier du nom seront ravis de retrouver un personnage qu’ils avaient déjà croisé, à savoir l’Exo Inconnue. Le mystère restera entier si on s’intéresse un peu plus aux traits de ce PNJ, cependant elle nous accompagnera tout au long de la campagne pour nous aider à maîtriser les ténèbres. Car en effet, dans Destiny, vous passez votre temps à les combattre mais dans Au-dela de la Lumière, elles deviendront votre principal atout notamment grâce à la Stase.

Il est indéniable que les quelques cinématiques et mises en scène rendent encore une fois hommage à la direction artistique toujours aussi irréprochable. C’est encore une fois superbe et ce qui fait la force de la licence. Les rendus de glace de la Stase sont magnifiques et que dire des environnements hostiles et glaciaux d’Europe, la nouvelle destination phare de ce DLC. D’ailleurs parlons plus en détails de ce satellite de Jupiter. Il est clair que l’obscurité règne que ce soit au niveau des vastes cavernes de glace ou des immenses structures métalliques à découvrir. Et c’est particulièrement réussi en exploration, surtout lorsqu’une tempête de glace éclate et qu’il est difficile de voir à l’horizon. Enfin, si on s’attarde sur le bord d’une falaise, il est évident qu’il y a eu un vrai travail sur les paysages ambiants, forts de détails et parfaits pour immortaliser quelques clichés.

Du nouveau contenu, mais qui ne justifie pas toujours le prix

Quand on sait que Destiny 2 est désormais free-to-play, on est en droit de penser que les contenus additionnels risquent de contrebalancer l’aspect financier du titre. Et personnellement, 39,99€ pour le contenu présenté par cette extension, difficile de ne pas penser que ça fait cher. En plus de la campagne, Au-delà de la Lumière contient un nouvel assaut, des armes et armures supplémentaires ainsi qu’un nouveau raid, débloqué d’ailleurs il y a peu de temps. Vous retrouverez également Variks, personnage déjà rencontré dans le premier opus, qui vous offrira une multitude de contrats qui devraient vous occuper sur Europe.

En effet, une fois la campagne terminée, ce dernier vous proposera des contrats comme les missions de Sabotage par exemple. Une fois ces activités remplies, vous pourrez acquérir des pièces de Pourtoujours, nouvelle monnaie uniquement disponible sur Europe. Vous pourrez ainsi l’échanger auprès de Variks afin de débloquer de nouveaux contrats de Sabotage. Un autre moyen d’occuper son temps sur Europe : trouver les différents secrets comme les pingouins cachés ou autres Exos morts. Ces derniers vous permettront d’ailleurs d’acquérir la nouvelle épée Exotique Lamentation par exemple. Avis aux chasseurs de succès, Au-delà de la lumière n’en propose pas de nouveaux à débloquer. Plutôt surprenant quand on sait que les extensions majeures de la licence avaient tendance à adopter ce chemin comme avec Renégats ou le Roi des Corrompus dans le premier opus.

Une fois toutes les activités testées, comptez une bonne vingtaine d’heures pour faire le tour de l’extension. Passé le seuil de la découverte, vous en reviendrez à ce que vous avez l’habitude de faire, farmer pour devenir puissant et remplir les différentes quêtes pour compléter votre collection. Malheureusement, Au-delà de la Lumière ne prend pas particulièrement de risques pour la création de nouvelles activités et c’est regrettable. Dans Renégats par exemple, on pouvait découvrir le Gambit, ce mode de jeu qui mélange habilement PvP et PvE, une formule qui a d’ailleurs été revue dans cette nouvelle extension, et en bien, puisque les parties sont plus courtes et plus intenses.

On pourra également noter le retour du Cosmodrome, “nouvelle” zone dans Destiny 2 mais déjà connue des joueurs du précédent volet. Il a été remodelé à l’identique, avec certes les derniers standards graphiques que l’on connaît et avec un nouveau PNJ qui vous donnera quelques quêtes à accomplir. Mais ce sera surtout le terrain de jeu des joueurs débutants puisque c’est ici qu’ils commenceront leur aventure.

Changement radical dans les destinations mais pas que

Il faut savoir que le 10 novembre a certes marqué la sortie de l’extension ainsi que l’arrivée d’une nouvelle saison, mais aussi un véritable bouleversement dans les destinations de Destiny 2. En effet, ce sont quatre planètes/satellites qui ont disparu du radar (Io, Mars, Mercure et Titan) pour laisser place à Europe et au Cosmodrome. Tout le contenu y a donc été rangé dans le coffre pour apparaître plus tard, probablement dans les prochains mois. Ces disparitions sont d’ailleurs justifiées de manière assez expéditive par le scénario. Si vous aviez des quêtes en cours sur ces planètes disparues, sachez qu’elles ne seront donc plus accessibles. Dites également au revoir à tout ce qui touche aux armes, armures, triomphes, sceaux et tout ce qui est lié de près ou de loin à ces destinations.

Cette nouvelle saison marque aussi pour les joueurs un palier supplémentaire dans leur niveau maximal. Pour rappel, jusque là, votre équipement pouvait s’améliorer jusqu’à 1050 de puissance (pour atteindre 1100 avec l’expérience). Dans cette nouvelle saison, vous augmenterez rapidement de niveau jusqu’à 1200, ensuite il faudra acquérir de l’équipement puissant pour monter niveau 1250. Enfin, ce sont les équipements de prestige qui définiront le seuil maximal à 1260. Petit bémol cependant, si vous étiez en possession d’armes ou équipements ne pouvant pas dépasser 1060 de puissance avec la saison précédente, vous ne pourrez pas l’améliorer au niveau maximal de cette nouvelle saison. Ce qui est frustrant lorsqu’on s’est habitués à manier des armes correspondant à notre style de jeu. Ces équipements restent cependant toujours utilisables, notamment en Épreuve puisque le niveau de puissance de votre personnage n’est pas pris en compte.

Conclusion

Je vous avoue avoir un avis plutôt mitigé par rapport à cette extension. Les ajouts sont notables, c’est un fait, mais je trouve qu’avec cette absence de prise de risque pour proposer un nouveau souffle au titre et la suppression d’une bonne partie du contenu de base me laisse sur ma faim. C’est également sans compter qu’une fois les activités terminées, il n’y a plus grand chose à se mettre sous la dent. Pour autant, Au-delà de la Lumière fait briller une nouvelle fois le jeu, notamment grâce à sa direction artistique toujours aussi impeccable. Europe est un excellent terrain de chasse et les nouvelles activités pourront vous occuper quelques temps. Si vous êtes un heureux possesseur du Xbox Game Pass, sachez que toutes les extensions de Destiny 2 sont incluses, même Au-delà de la Lumière. Et force est de constater qu’on l’apprécie beaucoup plus quand on sait cela. Alors si vous êtes un tout nouveau joueur, pourquoi ne pas tenter l’aventure et devenir un Gardien ?

Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
✘ Contraste élevé (réticule de visée)✘ Sous-titres avec indications d’ambiance
✔ Taille couleur de police✔ Identification de la personne qui parle
✘ Marquage des ennemis✘ Police personnalisable
✘ Interface personnalisable✔ Couleur de police personnalisable
✘ Couleur minicarte personnalisable✘ Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
✔ Option daltonisme✘ Sons ambiants signalés (informe sur présence)
✘ Option Text to speech
✘ Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Détails TVFull HD  Extension fournie par l’éditeurnon
  ConsoleXbox Series X  Temps passé sur le jeu20 heures
  Niveau de difficultéX  Jeu terminéoui

+ Les plus

  • Une direction artistique toujours aussi parfaite
  • Europe, le nouveau terrain de jeu magnifique
  • La stase, une nouvelle manière d'aborder le PvE...
  • De nouvelles activités...

- Les moins

  • Un prix relativement élevé
  • Le retrait d'une bonne partie du contenu de base
  • ... mais qui est ingérable en PvP
  • ... qui se révèleront rapidement répétitives

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription