Test – Evergate, le puzzle platformer qui en jette

Voir sur le Microsoft Store

Bienvenue dans l’après monde avec le premier jeu de Stone Lantern Games. Publié par PQube, Evergate est non sans rappeler notre cher Ori de par son esthétisme et son aptitude à sauter au sein de visuels magnifiques. Le jeu vous met dans la peau de Ki, une âme perdue dans un chaos qu’elle ne maîtrise pas. Ce petit feu-follet est à la recherche de souvenirs, et surtout d’une autre âme. Pour réussir à trouver tout ça, Ki va devoir traverser de nombreux tableaux tantôt oniriques, tantôt sombres, mais toujours dessinés à la main. Avec ses musiques envoutantes, Evergate parvient-il à nous transporter dans son univers, ou est-ce un simple puzzle game comme tant d’autres ? La réponse, dans ces quelques lignes.

Esprit es-tu là ?

Ce titre nous narre les péripéties de Ki dans l’au-delà. Cette dernière cherche à se remémorer son passé. Alors, la seule possibilité est de plonger dans l’Evergate, une sorte de porte géante pouvant téléporter Ki dans le temps. Cela prend la forme de différents livres à parcourir. Dans chacun des bouquins se trouve un morceau de souvenir. Cependant, voyager dans ces lieux n’est pas une chose aisée, et c’est pour cela que les gardiens protégeant cette porte offrent à notre personnage un pouvoir indispensable : la Flamme Spirituelle.

Représentée par un faisceau blanc unidirectionnel, elle sera la composante majeure du jeu. En effet, dans Evergate il y a très peu de touches, vous pouvez vous déplacer dans les tableaux en 2D, vous pouvez sauter avec A, et utiliser votre pouvoir avec RT et X. Et… C’est presque tout. Avec LT, vous avez une visée plus précise et avec Y vous pouvez recommencer votre niveau. Mais ne faites pas de conclusion hâtive car le jeu arrive à se renouveler avec brio.

On ne va pas se mentir, le titre n’est pas révolutionnaire, mais il est parfait dans ce qu’il propose. C’est-à-dire qu’il offre une histoire se détaillant au fil des niveaux, et un gameplay se réinventant sans cesse. C’est donc plus de onze mondes à découvrir comportant tous un nouveau “pouvoir” symbolisé par des cristaux à casser. Si au début vous ne pouvez que vous propulser en l’air avec les cristaux orange si celui-ci se situe entre un mur blanc et votre personnage, vous pourrez très vite avoir des doubles sauts ou même créer des plateformes. Cependant, tous ces pouvoirs sont utilisables uniquement lorsque vous brisez le cristal adéquat.

Des tableaux oniriques faits à la main

Le jeu est sublime. Naviguer de tableau en tableau pour découvrir les souvenirs de Ki est un réel plaisir. Le tout, couplé à une bande-son magistrale qui n’a rien à envier à des musiques comme celles d’Ori and the Blind Forest. Evergate se divise en “livre” proposant tous un pays et un thème particulier. Voyagez donc de la Chine à l’Alaska en faisant un petit périple en Angleterre. Il y a un total de onze livres, ayant tous sept chapitres à parcourir. Un chapitre correspond à un tableau peint à la main réalisable plus ou moins rapidement en fonction de votre lecture du jeu.

Au premier abord ils paraissent difficiles, et ce sentiment est renforcé par le “Die & Retry” qu’offre le jeu. En effet, vous allez subir beaucoup de situations frustrantes entraînant la mort, cependant ce n’est pas du tout punitif. Les niveaux sont courts, d’ailleurs sauf quelques exceptions vous voyez le portail de fin dès le début du niveau. De plus, à tout instant, vous pouvez recommencer le niveau (et réinitialiser le chronomètre facultatif) avec la touche Y.

Les tableaux proposent des objectifs bonus en plus de “finir le niveau”. Ces petites missions annexes sont identiques dans chaque chapitre et donnent accès à de nouvelles capacités. Vous devrez donc finir les niveaux rapidement (généralement en moins de 20 secondes) mais c’est largement faisable quand on connaît le niveau et qu’on a bien en main le gameplay. Vous devrez aussi attraper toutes les essences disséminées ici et là dans le tableau, il y en a généralement trois à trouver et c’est souvent sur votre chemin. Le dernier objectif bonus est de finir le tableau en brisant TOUS les cristaux. Heureusement, ces petits plus sont faisables indépendamment les uns des autres, ainsi vous pouvez tantôt casser tous les cristaux, tantôt refaire le niveau le plus vite possible.

Un Die & Retry pas du tout frustrant

Malgré l’aspect “mourir pour comprendre le niveau”, le jeu est bienveillant. Oui c’est paradoxal mais c’est le cas. D’une part mourir vous remet au début du niveau sans malus, sans chargement, tellement l’ensemble est fluide, d’autre part vous mourrez avec un peu plus de connaissances sur votre environnement. Cela force à expérimenter des chemins différents. D’ailleurs dans Evergate il existe plusieurs chemins pour finir un tableau. De plus certains “bonus” permettent même d’effectuer des actions impossibles au début.

Parmi les capacités les plus remarquables, vous pouvez débloquer des sauts plus haut, une vitesse de chute plus lente, ou encore des immunités aux dégâts. Ces améliorations, ce sont des artefacts que votre personnage peut équiper. Le petit feu follet peut en porter qu’une à la fois, et est utilisable à l’infini,.. Il est possible de changer ce dernier entre chaque niveau ou bien en réinitialisant le tableau en cours. D’ailleurs, chose à préciser, Ki est un être ne subissant aucun dégât de chute.

De plus, Evergate se veut accessible. En plus de choisir un artefact pour vous aider, vous pouvez activer des options directement dans le jeu. Par exemple, vous pouvez vous rendre “invincible” mais aussi baisser la vitesse du jeu. Tout ceci permet à tous les joueurs de trouver du plaisir à parcourir ce puzzle game et ce, quel que soit votre niveau. Que vous soyez amoureux de speedrun, ou que vous préférez attraper tous les collectibles, vous aurez forcément un challenge pour vous. De plus, refaire les tableaux et les réussir en un temps record est très gratifiant. Mais ne vous méprenez pas, si vous n’aimez pas le speedrun, cela est entièrement optionnel. C’est juste un “challenge en plus”. Alors, parcourez ces merveilleux visuels de la manière qui vous convient le plus. Mais surtout, mettez le son.

Un jeu à faire ?

Evergate a tout pour plaire. Un environnement onirique, des dessins sublimes, une bande-son aux petits oignons. C’est fluide, c’est beau, et le jeu propose de la rejouabilité pour perfectionner vos temps ou pour venir à bout de nombreux succès. Les niveaux sont courts, et idéals pour jouer si vous avez peu de temps devant vous. Sur Xbox One X le soft se lance très vite, et une fois dedans, tout est garanti sans chargement. La transition entre les niveaux est, elle, aussi rapide. Bref, c’était un voyage que j’ai apprécié vivre. Au fil des 80 niveaux, beaucoup de visuels différents sont venus me titiller les rétines. Les peintures m’ont fait voyager dans une Chine fleurie, apaisante, avant de m’envoyer dans un Londres ravagé par les bombardements. Bref, j’ai adoré cette aventure.

Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
 ✔ Contraste élevé (réticule de visée)Sous-titres avec indications d’ambiance
  Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
  Marquage des ennemis Police personnalisable
  Interface personnalisableNC Couleur de police personnalisable
NC Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
  Option daltonismeNC Sons ambiants signalés (informe sur présence)
NC Option Text to speech
  Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Caractéristiques TV4K HDR  Jeu fourni par l’éditeurOui
  ConsoleXbox One X  Temps passé sur le jeu15 heures
  Niveau de difficultéN.C.  Jeu terminéOui

 

+ Les plus

  • Un jeu magnifique
  • Fluide, poétique et envoutant
  • Une bande son incontournable
  • Différentes lectures des tableaux
  • Beaucoup de paramètres d'accessibilité

- Les moins

  • Quelques niveaux inégaux
  • L'histoire en demi-teinte
  • L'impossibilité d'avoir plusieurs artefacts actif en même temps

1

  1. Étant tombée amoureuse des ori, ce jeu promet d’être très intéressant. Hâte de le tester !!

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR