Test – I Saw Black Clouds, sale temps pour les films interactifs

J’ai une confession à faire : même si ce n’était pas des excellents titres, j’ai toujours aimé faire les « films dont vous êtes le héros » de l’éditeur Wales Interactive. Et je dois avouer que le trailer du titre m’avait quelque peu intrigué. C’est ainsi que je me suis lancé à l’assaut de I Saw Black Clouds. Mais ai-je fait le bon choix ? (Spoiler : Clairement pas.)

“Alors… Qu’avons-nous là ?”

“Aller à gauche”

Le titre entre directement dans le vif du sujet et dévoile clairement certains des thèmes qui seront abordés, à savoir le suicide, le deuil, l’acceptation, etc. Des sujets sombres et fondamentaux qui sont assez peu exploités dans ce type de jeu. Mais celui dont je n’ai pas parlé et qui fait partie intégrante de l’aventure, c’est probablement l’amateurisme. Au-delà d’un budget qu’on imagine limité, I Saw Black Clouds enchaîne les tares qui donnent un arrière-goût assez amer en bouche en progressant dans l’histoire.

Tout d’abord, il souffre d’un décalage d’une ou deux secondes entre l’image et le son, ce qui est vraiment gênant. Le jeu d’acteur est bien souvent ridicule. Certains plans ont été filmés par Alphonse, 8 ans, qui utilise le matériel de son papa, mais qui n’est pas capable de tenir une caméra sans bouger. L’effet est peut-être voulu, mais il donne clairement la nausée. On a également des coupures (sonores et parfois visuelles) énervantes après chaque choix, et les scènes s’enchaînent de façon chaotique et fourmillent de faux-raccords. Et ne parlons pas des effets spéciaux qui n’ont de spécial que leur médiocrité.

À noter : plus d’une semaine après la sortie du jeu, un patch corrigeant le décalage audio est enfin disponible.

À droite : ma tête en voyant la calamité qu’est ce jeu

“Aller à droite”

I Saw Black Clouds met en vedette Kristina (incarnée par Nicole O’Neill que vous avez peut-être vue dans Red Sparrow, Penny Dreadful, ou encore dans La Belle et la Bête) qui va mener une enquête pour éclaircir le suicide de son amie Emily. Mais les choses ne sont pas aussi simples et vos choix auront leur importance. Enfin, pas tous. Certains ont une utilité douteuse. Mais par contre, j’admets volontiers que l’histoire possède plusieurs embranchements qui changent en grande partie les événements ultérieurs. Le jeu possède d’ailleurs quatre fins différentes.

Si mon premier run ressemblait un thriller psychologique qui avait des touches de film d’horreur raté (merci le décalage qui gâchait les effets de sursaut) et un côté surnaturel, le second était beaucoup plus terre à terre. Et le point fort de ce dernier est la possibilité d’utiliser le bouton RB pour passer des scènes déjà vues. Car oui, c’est quelque chose qu’il ne vaudrait mieux pas s’infliger deux fois, malgré la durée de vie pas folichonne (à peine plus long qu’un film). Pas de doublage à l’horizon, mais nous avons droit à une version originale sous-titrée en français, sans les énormités de traduction que l’on retrouve souvent dans ce genre vidéoludique. Pour terminer ce test sur une note un peu plus positive, disons que l’image est de bonne qualité et que certains plans dans la forêt sont plutôt jolis. Voilà voilà…

Moi quand on me propose un troisième run.

Conclusion

Pour avoir fait plusieurs films interactifs de l’éditeur, I Saw Black Clouds est clairement l’un des moins bons auxquels j’ai pu jouer. Au-delà du jeu d’acteur et du budget limité (des défauts inhérents au genre), le titre est plombé par de graves soucis techniques. Et ce ne sont pas les différents embranchements de l’histoire et le côté sombre de l’histoire qui arriveront à le sauver du naufrage.

Critères d’accessibilité

Déficience VisuelleDéficience Auditive
Contraste élevé (réticule de visée)Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
Marquage des ennemis Police personnalisable
Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonismeSons ambiants signalés (informe sur présence)
Option Text to speech
Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

Détails TV4KJeu fourni par l’éditeurOui
ConsoleXbox Series XTemps passé sur le jeu4 heures
Niveau de difficultéxJeu terminéOui, deux fois (!)

+ Les plus

  • Des thèmes assez peu exploités
  • Certains choix qui ont un vrai impact
  • Quatre fins différentes...
  • La possibilité de passer des scènes déjà vues
  • Quelques jolis plans et une belle qualité d'image

- Les moins

  • Des coupures après chaque choix
  • Jeu d'acteur atroce
  • ... mais il faut avoir du courage pour les voir toutes
  • Un décalage entre l'image et le son
  • Effets effrayants ratés
  • Des effets spéciaux au rabais.
  • Certaines scènes mal tournées

Vos réactions

Mot de passe oublié

Inscription