Test – KingdomHearts 3, une pièce du puzzle incomplète

10 ans à titre personnel, quelques années de plus pour certains : c’est le temps qui sépare le premier visionnage de la fin secrète incomplète de Kingdom Hearts 2 et la sortie de Kingdom Hearts 3. 10 ans à spéculer sur divers éléments du scénario entre amis, eux aussi fans de la licence. 10 ans à rejouer à tous les Kingdom Hearts. 10 ans à se plonger régulièrement dans l’univers du jeu via ses musiques. 10 ans d’attente pour finalement avoir la pièce finale d’un puzzle amorcé avec Kingdom Hearts 1 ?

Dearly Beloved

Commençons d’emblée avec le plus beau moment vidéoludique de ma vie : celui de mon arrivée dans le menu du jeu accompagné par la plus belle musique de l’histoire du jeu vidéo (oui je suis très objectif…). Impossible de lancer le jeu pendant plusieurs heures tant le flux d’émotions qui m’a submergé fut intense. J’espère de tout cœur que chaque joueur aura un jour l’occasion de vivre ce que j’ai vécu pendant cette soirée sacrée du 29 janvier 2019. Inutile de préciser d’ailleurs que tout le reste jeu est un véritable chef d’œuvre musical.

Kingdom-Hearts-3-Test-1

Kingdom Hearts 3 nous embarque directement après la cinématique de fin de Kingdom Hearts 0.2. Direction donc le Colisée de l’Olympe où Sora souhaite demander conseil à Hercules afin d’acquérir le pouvoir de l’éveil, essentiel pour la suite de l’aventure. Le monde d’Hercules fait ainsi office de tutoriel géant mettant au clair tous les derniers petits détails avant de pourvoir démarrer en bonne et due forme Kingdom Hearts 3. Nomura souligne d’autant plus le rôle tutoriel de ce monde en classant toutes les cinématiques de ce dernier dans la section Kingdom Hearts 2.9 dans le mode théâtre.

Un océan d’étoiles

L’aventure de Kingdom Hearts se situe dans un océan d’étoiles où chacune d’entre elles représente un monde à explorer. Depuis le début de la série, il est ainsi possible de passer d’une étoile à une autre à l’aide des vaisseaux Gummi. Si cela se traduisait précédemment par des phases de shoot-em-up scriptées nous laissant affronter des sans-cœur ou des similis, c’est une tout autre chose dans Kingdom Hearts 3 ! La liberté est désormais reine et il est possible de se balader à votre aise dans des espaces ouverts au sein de l’océan d’étoiles. Cela permet de mieux appréhender le monde de Kingdom Hearts dans sa dimension physique et donc d’y ajouter une notion d’exploration.

Kingdom-Hearts-3-Test-2

Celle-ci sera notamment utile pour trouver tous les trésors, sans-cœurs et autre pièce gummi dont regorge l’univers du jeu. Malheureusement, côté shoot, le bilan est plus mitigé. Ils sont, de mon avis, bien moins intéressants que ceux de Kingdom Hearts 2 et l’aspect stratégique, utile pour obtenir de bonnes notes, est bien moins poussé. Cependant le contenu de ces phases se veut également plus riche que jamais et l’éditeur de vaisseaux permet bien plus de personnalisation que par le passé. Si vous êtes habitués à la série, préparez-vous à découvrir une proposition très différente de ce que vous connaissiez. Certes, celle-ci se veut moins ludique mais plus que jamais au service d’une meilleur compréhension de l’univers de Kingdom Hearts.

Un feu d’artifice…

Autre élément de jeu ayant profondément évolué dans Kingdom Hearts 3 : le système de combat. Mon Dieu que ce dernier est dynamique ! Ici vous affronterez donc vos ennemis dans des affrontements en temps-réel. Chaque coup est assigné à une touche de la manette et vous avec possibilitéLes raccourcis permettant de sortir rapidement un coup que l’on a assigné à une touche sont largement étoffé avec jusqu’à trois pages de 4 raccourcis. La possibilité de changer de keyblade à volonté en plein combat parmi une sélection de trois d’entre elles permet une diversité de technique et un dynamisme incroyable lors des phases de combat. De plus les nombreuses commandes accessibles via le bouton Y permettent de rajouter du grand spectacle a ces combats. Entre l’invocation de manèges Disney, les changements de formes en plus étapes des keyblade et les commande de coopération avec donald, dingo et certain personnages des mondes Disney, il y a vraiment de quoi faire. Et comme si cela ne suffisait pas, la magie, les invocations, les tirs visés et le système de fluidité (repris de Kingdom Hearts Dream Drop Distance) achèvent de faire du système de combat de Kingdom Hearts 3 l’un des plus beaux et dynamique jamais vu dans un action RPG.

…Au détriment de la stratégie (pour l’instant)

Malheureusement, le système de combat est tellement rempli à ras bord d’éléments en tout genre que cela efface toute trace de difficulté et de stratégie pourtant au cœur de tout système de combat à la Kingdom Hearts. Même en mode expert le jeu ne vous offrira aucune résistance particulière. Mais ne nous précipitons pas trop vite. L’ajout futur du mode critique devrait suffire à lui tout seul à résoudre une grande partie du problème et à justifier à lui tout seul une nouvelle partie. Il est également fort probable qu’à la manière des traditionnelles versions final mix de certains Kingdom Hearts, du contenu proposant plus de challenge soit ajouté via mise à jour plus tard. Aucun Kingdom Hearts depuis le début de la série n’a eu droit qu’à une seul version.

Kingdom-Hearts-3-Test-3

La place de Disney dans tout ça ?

Le rôle des personnages Disney est d’accompagner Sora dans sa quête pour le pouvoir de l’éveil tandis que celui des mondes Disney est d’introduire le retour de certains personnages bien connu des fans de la série afin que tout soit mis en place avant le grand final qui se déroulera dans une ambiance à des kilomètres de l’ambiance d’un Disney. Cela rappelle la structure de Kingdom Hearts 1 en un peu moins radical. Il faut également rendre hommage aux équipes du jeu pour la fidélité de reproduction des différents mondes Disney. C’est tout simplement du jamais vu et cela permet notamment de se replonger en enfance lorsque l’on se rend dans le monde de Toy Story ou de Monstre et compagnie.  De plus, L’ajout d’emblèmes fétiches à trouver un peu partout dans les mondes Disney accentue grandement l’exploration dans le jeu et vous forcera à ouvrir constamment l’œil tant ces emblèmes sont ingénieusement disséminés. Quant aux mini-jeux, ils sont de retour et mettent en valeur à merveille les mondes Disney qu’ils représentent. Mention spéciale aux mini-jeux reproduisant les plaisirs d’une partie de Game & Watch et aux emblèmes fétiches qu’il faudra trouver un peu partout dans les mondes Disney. A eux tout seuls il est possible de s’occuper de nombreuses heures. Enfin pour ceux qui se demandent pourquoi je n’évoque même pas la place de final fantasy dans le titre de cette partie :

  • Toutes traces (à part les mogs) a disparu de la série depuis Dream Drop Distance en 2012.
  • Cela à toujours été le but de Nomura d’évincer progressivement final fantasy de sa série.

Comme le dirais Georges « Jay » Grouard dans son deuxième livre sur la légende Kingdom Hearts :

« L’univers de Kingdom Hearts est particulier d’être un Univers qui n’est pas uniquement la rencontre de Square et des univers de Disney : il est bien plus. »

Kingdom-Hearts-3-Test-3

Une pièce de puzzle incomplète

Ne passons pas par quatre chemins, toutes les questions ne trouveront pas leurs réponses dans Kingdom Hearts 3. Loin de là. Très loin de là. Au contraire, une certaine révélation relance bien des choses et justifie à elle toute seule de rejouer à certains Kingdom Hearts. Rappelons également que Kingdom Hearts Unions X (qui est intimement lié à Kingdom Hearts 3) poursuis son court depuis plusieurs moins et que la fin n’est toujours pas prévue. Rappelons enfin que Kingdom Hearts 3 ne clôture l’arc consacré à Xehanort et que l’avenir de la licence se situe certainement du côté de la saga X. Enfin, puisque l’on parle de l’histoire du jeu, les enjeux sont franchement désamorcés et l’intrigue ne peut être comprise dans sa globalité par ceux qui n’ont pas fait tous les précédent Kingdom Hearts, saga X inclus. Kingdom Hearts n’est pas un Final Fantasy ou un Dragon Quest. Tous les jeux forment un tout qui ne peut être compris que par ceux ayant réunit toutes les pièces du puzzle, et ce n’est pas les cinématiques présentent au lancement du jeu ou dans le menu principal qui vont permettre aux nouveaux venus des réunir ces différentes pièces. On ne peut résumer des centaines de cinématiques en seulement 20 minutes.

Kingdom Hearts 3 est un jeu sublime mais incomplet, riche mais trop facile. Il méritait tout ces années d’attente mais ne constitue en aucun cas une finalité. Il mérite un mode critique qui le transcendera à coup sûr mais ne se complétera réellement qu’avec la fin de la saga X. Du Nomura à l’état pur qui profite d’ailleurs d’un moment dans le jeu pour faire selon moi un joyeux doigt d’honneur à ce qu’est devenue FFXV. L’histoire continue…

+ Les plus

  • Les mondes Disney de toute beauté
  • Une musique digne des plus grands RPG
  • Un gameplay ultra riche

- Les moins

  • Une difficulté pour l'instant totalement absente
  • Certains resteront sur leur faim concernant le scénario
Né avec une Super Nintendo dans les mains, ma route à un jour croisé celle de la Xbox 360 et de son XBLA. Depuis, je suis speedrunner sur Trials.

Vos réactions

Mot de passe oublié