Test – Kingdom Hearts : Melody of Memory, un air de déjà-vu ?

La saga Kingdom Hearts est mythique, légendaire, et incontournable, elle existe depuis des années et est disponible sur tous les supports. Après un épisode trois ayant reçu un accueil mitigé, aujourd’hui la licence revient avec un opus bien différent des précédents. En effet, Square Enix propose maintenant un titre porté sur le rythme. De plus, ce dernier fait la liaison entre tous les univers déjà rencontrés. Alors, enfilez vos écouteurs, et laissez-vous bercer par les mélodies envoutantes de cet univers dévoilé au fil de ce test.

Un jeu qui donne du baume aux “chœurs”.

Kingdom Hearts : Melody of Memory s’adresse en premier lieu aux nombreux fans de la franchise. D’ailleurs, ils seront aux anges pour peu qu’ils aiment claquer des doigts en suivant le rythme de la musique. En effet, le jeu recense plus de 150 compositions emblématiques des différents mondes parcourus dans les précédents opus. Le titre s’apparente à un grand récapitulatif de l’ensemble du lore déjà connu. Mais ce n’est pas tout, car il a le mérite d’ajouter une très légère touche de nouveauté. À l’honneur, les douces mélodies du génialissime Yoko Shimomura. Les compositions de ce monsieur vous feront de nouveau voyager dans les mondes déjà visités, le tout en suivant la chronologie de Kingdom Hearts.

On ne va pas se mentir, Melody of Memory est daté graphiquement. On est loin de la beauté de Kingdom Hearts III. Si vous avez déjà joué à quelconque KH, vous ne serez cependant pas si surpris puisque le soft puise dans le moteur graphique des anciens opus. En bref, le titre ne respire pas le neuf, mais le charme fait quand même son petit effet. Les musiques accompagnant les décors forment un merveilleux ensemble. De toute manière, il ne peut pas en être autrement puisque les mélodies sont exactement les mêmes que celles déjà entendues au fil de la saga.

Un gameplay simple, facile à prendre en main et fichtrement efficace.

Lorsque les musiques défilent, des monstres se dresseront devant vous. Votre objectif : les éliminer. Pour cela, il vous faudra utiliser la touche A ou LB ou RB s’il y a une créature à anéantir. S’il y en a plusieurs, exécutez des combos de touches précitées. Mais il n’y aura pas seulement les différents sans-coeur et similis qui viendront vous enlever vos précieux points de vie. Ainsi, sur votre chemin des caisses et des barils vous barreront la route pour vous faire du mal. Fidèle au RPG de base, vous pourrez aussi, quand le jeu vous y invite, appuyer sur Y pour lancer un sort. Ces derniers sont représentés par des cristaux bleus. Sora, Roxas, et d’autres personnages pourront d’ailleurs sauter ainsi que planer pour récupérer des notes en l’air.

Vous voilà sur la piste musicale, avec un bestiaire fidèle à la saga. Défile au rythme de la musique un enchaînement de touches à exécuter, représentées par les créatures et autres objets. Le but étant de finir la partition avec au moins un HP sinon c’est “Game Over”. Mais n’ayez crainte, la seule manière de perdre de la vie c’est de rater une touche. Avant de lancer le niveau, vous pourrez choisir entre trois modes de difficulté allant de facile à expert. En prime, vous aurez le droit de choisir votre équipe. En soi, les trios ne sont pas modifiables, mais vous avez le choix entre différents groupes. Le plus emblématique de tous étant Donald, Dingo et Sora. De plus, dans certains mondes des alliés viendront vous prêter main-forte comme Mulan, Peter Pan et Ariel pour ne citer qu’eux.

Un tour du monde en 358/2 jours

Vous désirez savoir ce qu’apporte au lore de la saga ce mystérieux Kingdom Hearts : Melody of Memory ? Eh bien il va falloir vous montrer plus que patient. Tout d’abord, il va falloir reparcourir le premier opus, ensuite Chain of Memory, puis Kingdom Hearts 2 le tout en faisant un détour par 358/2 Days. En effet, le titre nous permet de bien nous remémorer toute l’histoire en un temps éclair. Enfin plus rapidement que les jeux de base. Kairi vous narre les aventures de Sora durant quelques cinématiques déjà vues si vous avez déjà fait la saga.

Cependant, et c’est là où le bât blesse, vous êtes obligé de passer de nombreuses heures à récolter des étoiles pour ouvrir obtenir les clés du scénario. Or, les nouveautés sont fines par rapport au temps investi. Mais le soft ne brille pas uniquement par ce mode de jeu, et ce dernier comblera les fans. Néanmoins, le hit offre une multitude d’autres modes, comme des musiques à faire en coopération local, un mode duel en ligne, ainsi qu’un monde libre où vous exercerez les partitions déjà parcourues dans le scénario. Dans le monde libre, vous pouvez personnaliser votre expérience. Par exemple vous pouvez simplifier les chansons ou les rendre encore plus difficiles. La personnalisation est assez conséquente et change réellement l’appréhension des mélodies.

Quel que soit le mode sélectionné, à la fin de la partition, une note vous sera attribuée. Cette dernière va du E à S en passant par A+, A++, et A+++. Malgré plusieurs “sans-faute”, je n’ai pas réussi à avoir la note ultime. Il faudra avoir le rythme sur le bout des doigts pour jouer des gâchettes et réussir à obtenir le Saint Graal. Cependant, pour avancer dans l’histoire vous n’avez pas besoin d’avoir une bonne évaluation. Il suffit juste d’accomplir quelques objectifs comme “Réussir une chaîne de 35 en difficulté normal” par exemple, ou “Ne pas utiliser d’objet”. Chaque musique compte trois objectifs qui sont indépendants les uns des autres et qui offrent des étoiles. Au total, il y en a 345 à récolter.

Un RPG musical avec une clé de sol et une Keyblade

Oui, Melody of Memory est un jeu de rythme. Mais Kingdom Hearts reste un RPG et ce titre est une ode à la saga. C’est pour ça que tous les éléments des précédents opus sont présents ici. En effet, vous aurez la joie de monter de niveau, de changer de personnage, ou même de crafter des objets. Mog sera donc le célèbre bricoleur du groupe et il vous concoctera potions, boosts, cartes, et autres joyeusetés pour aider les héros. Pour obtenir les matériaux requis à la fabrication de ces items, il faudra terminer les niveaux musicaux et ainsi récupérer de précieux matériaux.

Outre les niveaux qui vous feront voyager dans les différents mondes, vous aurez la possibilité d’effectuer des combats de boss. Ces derniers débloquent les fameuses nouvelles équipes et signifient souvent la fin d’une épopée. Ils sont un véritable vent de fraicheur puisqu’il n’y a plus la piste musicale habituelle avec les différents monstres. Lors des combats de boss, vous utiliserez les mêmes touches mais d’une manière unique. Par exemple, il ne sera plus possible de planer, mais vous devrez maintenir A pour réaliser certaines esquives. Le rythme à suivre sera plus soutenu, et vous verrez les notes arriver directement de la gauche de l’écran à la place des sans-cœur. Vous pourrez ainsi jouir plus facilement du combat orchestré avec soin et panache.

Digne héritier ou lourd fardeau ? 

Pour être sincère, j’ai découvert Kingdom Hearts il y a des années. J’ai à ce jour eu la chance de faire tous les opus. Du coup, marquer le tempo sur ces sublimes musiques qui me remémorent avec plaisir tout ce merveilleux voyage est un bonheur. Cependant, malgré un contenu riche de plus de 150 pistes, il m’est difficile de conseiller ce titre pour mettre un pied dans l’univers. En effet, vous survolerez le scénario de chacun des opus de manière très, très, très rapide. Néanmoins, si vous connaissez déjà un petit peu la saga principale, et que vous adorez la musique, alors foncez. Le jeu brille avec de fantastiques mélodies, et c’est un plaisir de replonger dans le mélange singulier de Final Fantasy et de Disney, et ce, malgré un scénario en demi-teinte.

Critères d’accessibilité

  Déficience Visuelle  Déficience Auditive
N.C. Contraste élevé (réticule de visée) Sous-titres avec indications d’ambiance
Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
Marquage des ennemis Police personnalisable
N.C. Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
N.C. Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
Option daltonismeN.C. Sons ambiants signalés (informe sur présence)
Option Text to speech
Ralentissement du jeu

 

Conditions de test

  Détails TV4K  Jeu fourni par l’éditeurOui
  ConsoleXbox Series X  Temps passé sur le jeu15 heures
  Niveau de difficultéFacile, normal et expert  Jeu terminéNon, bientôt

 

 

+ Les plus

  • Un récapitulatif de toute l'aventure
  • Plus de 150 mélodies plus belles les unes que les autres
  • Différents modes de jeu
  • Facile à prendre en main
  • Ravira les fans

- Les moins

  • Certaines musiques manquent de lisibilité en expert
  • N'apporte pas énormément à la franchise
  • Difficile de le conseiller à des joueurs qui ne connaissent pas l'univers
  • Ne fait pas un bon point d'entrée dans la saga
Amoureux inconditionnel de jeux vidéo indépendants, d’énigmes et d’aventures. Je virevolte au rythme des douces OST souvent coupées par le scintillement d’un succès. Je reste souvent ébahi par la beauté des Pixel Art.

Vos réactions

Mot de passe oublié

Xboxsquad

GRATUIT
VOIR