• Actualité
  • Communauté
  • Game Pass
  • Bons plans
  • Midnight_Fight_Express_gameplay

    Test – Midnight Fight Express, l’action pure et (très) dure 

    Midnight Fight Express propose un défi de taille pour les accros au scoring. Les autres y verront un agréable jeu d’action au système de combat nerveux et profond. Quelques éléments font penser à Hotline Miami mais le jeu s’en affranchit totalement dans son gameplay pour proposer une aventure sans doute moins iconique, mais surtout moins frustrante, avec plus de variété dans ses affrontements ainsi que dans la mise en scène de son scénario. 

    Midnight-Fight-Express-combat

    De l’action non-stop… entre deux dialogues 

    Ce qui m’a frappé dans les premiers instants de Midnight Fight Express, c’est l’atmosphère barrée, décalée et atypique qui s’en dégage. J’avais l’impression de redécouvrir l’univers de Hotline Miami. Un héros anonyme, un donneur d’ordre surprenant, des masques, et surtout une tendance certaine à s’en prendre à toute la racaille locale. Car c’est une véritable plongée dans les bas-fonds que nous offrent ce titre. Je ne sais pas si le scénario se déroule sur une seule nuit mais cette fuite en avant sans limite, dans les quartiers les plus mal famés ou les plus clichés fait son petit effet. L’action s’avère aussi implacable que frénétique où pendre le temps de trop réfléchir n’est certainement pas une bonne idée.

    Tout le monde veut votre peau, on ne sait pas trop pourquoi au début mais on va vite deviner. Surtout, au bout de quelques dialogues, on se rend compte qu’on s’en fiche royalement. Malheureusement le jeu est bavard au début des niveaux… et même entre les sections d’un même niveau. Frustrant car cela brise plusieurs choses. Cela nous casse l’action non-stop de cassage de gueule de voyou mais surtout, cela réinitialise le sacro-saint compteur de combo. La dimension scoring de Midnight Fight Express est un des arguments majeurs d’intérêt et de rejouabilité. Et voir disparaître son précieux x100 car ça papote, j’avoue mon incompréhension. Heureusement, il est possible d’activer une option permettant d’accélérer les dialogues et cinématiques. Pas la panacée mais ça gagne quelques secondes… 

    Assez vite, Midnight Fight Express propose un défi de taille pour lequel personnellement je suis assez mauvais. D’ailleurs, réaliser le meilleur score ne m’intéresse que moyennement mais même sans se préoccuper de cette carotte, parcourir les 40 niveaux se fait avec un plaisir non dissimulé. La musique participe beaucoup à ça et soutient parfaitement la frénésie et la brutalité de l’action. 

    De l’action non-stop… entre deux temps de chargements 

    La comparaison avec Hotline Miami se limite au point de départ, à la musique bien calibrée et à l’action non-stop. C’est déjà pas mal, on est d’accord. Mais sorti de ces éléments, Midnight Fight Express n’a pas grand-chose à voir avec le bad trip psychédélique déjà vieux d’une décennie ! Entre nous, ce n’est pas plus mal. Visuellement moins criard donc plus lisible et surtout moins frustrant puisque notre personnage dispose d’une barre de vie. De plus, il maîtrise le corps à corps pour des combats qui vont s’apparenter à ceux des Batman version Rocksteady, avec un système de contre aux petits oignons et de contre-attaque foudroyante. Le plaisir ultime. 

    Terminer un niveau permet de choisir une nouvelle compétence amenant de plus en plus de variété et d’épaisseur à un système de combat déjà réjouissant. Si les 40 niveaux se complètent chacun en quelques minutes, ils ne demandent qu’à être refaits encore et encore, non pas seulement pour la course aux scores, mais aussi pour les nombreux défis et easter eggs à découvrir. Un jeu dans le jeu. 

    Par contre, les temps de chargements sont longs et gâchent un peu le rythme qui ne demandait qu’à nous en mettre plein les yeux et les oreilles. Dommage au regard de la réalisation guère flamboyante. L’ensemble reste tout de même correct et l’action est toujours suffisamment lisible.  Enfin je précise que le jeu est totalement en français.

    Midnight-Fight-Express-métro


    Critères d’accessibilité

      Déficience Visuelle   Déficience Auditive
    Contraste élevé (réticule de visée) Sous-titres avec indications d’ambiance
    Taille couleur de police Identification de la personne qui parle
    Marquage des ennemis Police personnalisable
    Interface personnalisable Couleur de police personnalisable
    Couleur minicarte personnalisable Options d’alerte alternatives (vibration, flash…)
    Option daltonisme Sons ambiants signalés (informe sur présence)
    Option Text to speech
    Ralentissement du jeu

     

    Conditions de test

      Détails TV 4K   Jeu fourni par l’éditeur non
      Console Xbox Series X   Temps passé sur le jeu 3 heures
      Niveau de difficulté normal   Jeu terminé non