Test – MXGP PRO, l’épisode le plus abouti de la série !

Ah ! Milestone. Le studio italien produit des jeux de courses à un rythme hallucinant et la qualité de ces productions est souvent aléatoire. Je ne sais pas si il y a un lien mais il faut avouer qu’on ne sait jamais trop à quoi s’attendre. Un épisode peut à la fois se révéler meilleur que le précédent ou tout aussi bien se situé à six pieds sous terre… Je vais m’intéresser dans ce test à MXGP PRO qui fait office de suite à Monster Energy Supercross et plus particulièrement à MXGP 3 qui était sacrément mauvais lors de sa sortie en 2017. Alors, bonne pioche cette fois-ci ?

Comment ça MXGP PRO est magnifique ?

Non vous ne rêvez pas. Il faut bien reconnaître que le troisième épisode de la série était une purge sans nom pour nos yeux de gamer. Milestone a bossé dur pour cet opus PRO car force est de reconnaître que ce volet arrache bien la rétine. Le studio poursuit ici le travail effectué sur Monster Energy Supercross (que j’écourterais désormais par MES) et livre certainement son jeu le plus abouti visuellement. Pour tout vous dire je n’y ai pas cru et j’ai beau avoir chercher la petite bête, rien de moche à signaler. De nouvelles animations pour le pilote, des motos bien modélisées, des décors un cran au-dessus de toutes les productions confondues du studio et des effets de lumière éclatants avec le support du HDR sur Xbox One S et X.

Voilà un doux résumé qui fera plaisir aux amateurs du genre mais il faut également s’arrêter plus en détails sur la modélisation du terrain. Les textures sont criantes de vérité et la déformation de la piste a clairement franchi un cap. Un aspect qui n’est pas sans conséquence sur le gameplay comme nous allons le voir. Seule ombre au tableau : le framerate en dents de scie qui peine à être stable et on n’atteint jamais le 30FPS constant. Dommage car c’était déjà le principal défaut de MSE. Pour ceux qui ont fait une croix sur cet épisode, le gap entre MXGP 3 et PRO est hallucinant. Le genre étant sous-représenté sur consoles, c’est une excellente nouvelle pour les amateurs de motocross que de pouvoir bénéficier d’une expérience si riche graphiquement.

Note : Vous pouvez retrouver d’autres vidéos de gameplay sur notre chaîne Youtube !

Ce n’est pas MXGP 4 mais PRO

Parlons désormais du cœur du jeu : le gameplay. La communication effectuée par Milestone et Bigben Interactive en amont du jeu a été très claire : les développeurs veulent proposer l’expérience la plus réaliste qui soit en termes de motocross. Pari réussi ? Oui. La physique des bécanes est bien meilleure dans cet opus PRO que dans n’importe quel épisode de la série. Si on note encore du laisser aller sur les collisions avec les adversaires et les obstacles délimitant les pistes, l’essence de la discipline est bel et bien présente. La déformation du terrain est excellente et plus les tours s’enchaînent, plus il deviendra difficile de maintenir sa moto stable dans les virages agrémentés d’ornières vicieuses. La réception des sauts est également mieux travaillée que par le passé et nécessite désormais une utilisation systématique des scrubs pour les grands sauts sous peine de finir la tête la première dans la gadoue. Je ne suis pas sur en revanche que ces figures servent vraiment à gagner du temps face à des IA qui ne sont plus désormais fixées sur des rails. Leur comportement a gagné en crédibilité même si la difficulté n’est pas forcément insurmontable.

MXGP PRO n’oublie pas les néophytes en proposant tout un tas d’aides au pilotage ainsi que le retour du Compound. Une aire de jeu représentant une surface de 1km2 dans laquelle vous pourrez vous entraîner avec une piste MX et une autre estampillée SX. Milestone introduit également des tutoriaux bien pensés et instructifs quant aux subtilités du gameplay que ce soit la posture de votre pilote, le comportement de votre moto ou la compréhension des pistes. MXGP PRO prône le dosage de l’accélérateur, la prudence dans les virages, un peu de chance lors des sauts et une vigilance de tous les instants, des valeurs associées à la discipline réelle qui sont enfin intégrées de manière cohérente dans un jeu qui se révèle addictif à l’usage.

Tout n’est pas rose !

Le tableau est pour l’instant quasi-parfait mais MXGP PRO déçoit tout de même sur certains aspects. Tout d’abord le contenu qui, s’il se révèle suffisant, est en tout point identique à un MXGP 3 avec la présence des 19 circuits officiels du championnat. Les modes de jeux sont identiques et le mode en ligne est toujours l’aspect qui a le droit au strict minimum. Une recherche rapide, un vote pour décider du tracé et des cylindrées, puis en voiture Simone. Aucun multijoueur local ou aucune possibilité de personnaliser une course. C’est tristounet. Ensuite les menus sont toujours aussi sobres et pas du tout friendly user avec une mise en scène quasi inexistante en Carrière. Seule la possibilité d’interagir sur les réseaux sociaux vous est permise mais cela n’aura aucun effet sur votre partie.

Et même si la plupart des constructeurs sont présents, la personnalisation de votre bécane n’est pas extrêmement poussée. Il faudra tout d’abord gagner en réputation afin de débloquer des pièces supplémentaires que vous pourrez équiper à l’intersaison. Enfin, le jeu ne souffre d’aucun bug pénalisant l’expérience mais Milestone a sans doute oublié de peaufiner quelques détails dont notamment la non présence de vos adversaires sur la mini-map, le nombre de tours restants qui ne se met pas à jour et les temps de chargement qui sont encore bien trop longs. Ce sont des détails je vous l’accorde mais c’est à cela que l’on distingue un jeu vraiment sympathique d’un must-have.

Conclusion

Milestone a travaillé dur, nul doute là-dessus et le studio signe avec MXGP PRO l’un des produits de son catalogue les plus aboutis de son catalogue. Deux axes d’améliorations : la partie visuelle et le gameplay. Les sensations sont excellentes en mode PRO et visuellement le titre nous en met plein le casque. Le pari d’un jeu de motocross exigeant est réussi et les fans du genre peuvent y aller les yeux fermés afin de ne pas trop voir les quelques détails qui restent à peaufiner pour faire de MXGP une licence qui prend enfin son envol après le naufrage du troisième épisode.

+ Les plus

  • Visuellement, une claque !
  • Enfin des sensations dans un épisode de la série !
  • Le Coumpound qui permet de s'entraîner
  • Exigeant, addictif et plaisant

- Les moins

  • Le Online toujours aussi pauvre
  • Aucune nouveauté dans les modes de jeu
  • La mini-map buguée (ou un oubli ?)
  • Les temps de chargement
7.5

Je suis tombé dans la marmite Xbox en 2003 et depuis je n'ai plus besoin de potion magique pour m'intéresser à tous les jeux qui sortent sur ces belles machines au fil des années. Je suis accessoirement un PGM en mousse.

Vos réactions

Mot de passe oublié